Gravity Rush

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gravity Rush
Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur SCE Japan Studio
(Project Siren)
Concepteur Keiichiro Toyama (game designer)
Kumi Yuasa (producteur)
Naoko Sato (scénario)
Musique Kohei Tanaka

Date de sortie Icons-flag-jp.png
Icons-flag-us.png
Icons-flag-eu.png
Genre Action-aventure, Action-RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation Vita
Média Carte PlayStation Vita
Distribution digitale
(PlayStation Network)

Gravity Rush, connu au Japon sous le nom de Gravity Daze (重力的眩暈:上層への帰還において彼女の内宇宙に生じた摂動?), est un jeu vidéo développé par Japan Studio pour la PlayStation Vita. Réalisé par Keiichiro Toyama et écrit par Naoko Sato (membres de l'équipe Project Siren qui ont travaillé sur la série Forbidden Siren et le premier Silent Hill). Le jeu repose sur la capacité du joueur à contrôler la gravité, offrant une palette de mouvements et une navigation uniques[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le jeu se déroule dans la ville flottante fictive d'Hekseville. L'histoire commence par l'apparition du personnage dirigé par le joueur, une fille nommée Kat qui a perdu la mémoire. Elle rencontre un mystérieux chat noir qui lui offre la possibilité de contrôler la gravité. Kat va utiliser ce pouvoir pour protéger les habitants menacés par une tempête de gravité et des monstres appelés Névis, apparus avec elle[2].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le mécanisme de contrôle de gravité permet de se mouvoir dans les airs, de marcher sur les murs, et d'attaquer les ennemis à l'aide de plusieurs techniques de combat. Le joueur appuie d'abord sur un bouton pour faire flotter le personnage dans les airs, puis vise un endroit précis en basculant la console, il presse à nouveau le bouton pour atterrir sur la plate-forme choisie. Les déplacements de Kat reposent alors sur un centre de gravité qui lui est propre. Le gyroscope de la Vita est utilisé pour détecter le basculement de la console.

Le jeu contient également des éléments de jeu de rôle, et propose la possibilité de gagner des niveaux, d'accomplir des quêtes annexes, de combattre des ennemis optionnels ou d'explorer de vastes environnements. Au fil du jeu, Kat gagne de nouvelles compétences, telle l'attaque gravitationnelle ou le pouvoir de déplacer des objets par télékinésie[3].

Conception[modifier | modifier le code]

Le jeu est réalisé par Keiichiro Toyama, connu pour avoir conçu des jeux du genre survival horror tels que Silent Hill et Forbidden Siren. Il a déclaré dans une interview avoir eu l'idée de Gravity Rush plus de 10 ans avant sa sortie, le décrivant comme le premier jeu qu'il voulait créer, avant même qu'il ne commence à travailler sur Silent Hill[4]. Selon lui, les bandes dessinées de Mœbius qu'il a lu étant jeune l'ont inspiré lors de la création du monde de Gravity Rush[3],[4], citant notamment un de ses albums représentant des "images de personnes flottant dans l'air" comme une influence[4]. Cependant, Toyama a également voulu ajouter des éléments de la culture manga, que l'on retrouve dans le personnage principal, Kat[3].

Support de distribution[modifier | modifier le code]

Le jeu est d'abord disponible sous forme physique et numérique aux États-Unis[5] et au Japon[6]. À l’origine, Gravity Rush n'était censé être distribué qu'en téléchargement en Europe mais Sony annoce finalement sa disponibilité sous forme physique et numérique à sa sortie[7].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Famitsu (JP) 38/40[8]
Gameblog.fr 5/5[9]
Presse numérique
Média Note
Eurogamer (GB) 9/10[10]

Le jeu a été unanimement acclamé par la critique. Le magazine spécialisé japonais, Famitsu, lui a décerné les notes 10/9/9/10, résultant en un total de 38 sur 40, ce qui en fait un des jeux PlayStation Vita les mieux notés par ce magazine[8]. Christian Donlan d'Eurogamer a écrit : "Si vous êtes attirés vers les jeux par la satisfaction offerte par les mécaniques les plus simples, Gravity Rush est un véritable plaisir."[10] Le site français Gameblog.fr a déclaré que dans ce titre, "il y a un véritable amour du jeu" et qu'on a "envie de le serrer très fort car il nous a tant manqué."[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jonathan Toyad, « E3 2011: Gravity Daze Hands-On Preview », Gamespot.com (consulté le 2 juillet 2011).
  2. (en) « Gravity Rush on PlayStation®Vita. --A talk with Keiichiro Toyama », Sony Computer Entertainment Asia.
  3. a, b et c (en) « Keiichiro Toyama on his innovative third-person action game. », Future Publishing Limited.
  4. a, b et c (en) « Gravity Rush Was Ten Years In The Making », Siliconera.com.
  5. (en) « Gravity Rush Floats to PS Vita on June 12 Official PlayStation US Website », Sony Computer Entertainment America (consulté le 29 février 2012).
  6. (en) « Gravity Daze Official PlayStation JP Website », Sony Computer Entertainment Japan (consulté le 31 janvier 2012).
  7. (en) Rebecca Maschke, « Gravity Rush Coming To PS Vita As Both Download And Game Card On 13th June », Official EU PlayStation Blog (consulté le 29 février 2012).
  8. a et b (en) « Gravity Daze Gets High Marks in Famitsu », Andriasang.com - Japanese Game Database.
  9. a et b (en) « Gravity Rush (PlayStation Vita) », Metacritic (consulté le 20 février 2012).
  10. a et b (en) Christian Donlan, « Gravity Daze Review », Eurogamer,‎ 20 février 2012 (consulté le 20 février 2012).

Lien externe[modifier | modifier le code]