Gravitron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Graviton.
Exemple de Gravitron.

Le Gravitron (également connu sous le nom Starship 2000) est un type d'attraction.

Le premier manège de ce type fut construit par Wisdom Industries, en 1983. Il devint rapidement une attraction de foire et de fête foraine populaire. C'est une variante du Rotor. Des attractions de ce type furent construits sous la licence ARM au Royaume-Uni et Ferrari en Australie.

Concept et opération[modifier | modifier le code]

L'attraction se présente sous la forme d'une salle circulaire entièrement fermée. Le long des parois intérieures se trouvent les 45 places capitonnées qui accueillent les passagers. Une fois qu'ils ont pris place, la salle est fermée et commence sa rotation. La force centrifuge plaque les passagers contre les parois mobiles.

L'attraction va ainsi jusqu'à 24 tours par minute. À cette vitesse, les passagers ressente une pression qui équivaut à 4 fois celle de la gravité.

Le nom de l'attraction est évidemment lié au mot graviton et au fait qu'il fait perdre toute gravité, remplacée par la force centrifuge.

L'opérateur du manège est placé au centre de la salle. Il contrôle les jeux de lumière et la musique en plus du principe même de l'attraction. Certaines attractions incluent un système de caméra embarqué qui diffuse dans la file d'attente extérieure l'action du manège.

Accident[modifier | modifier le code]

En avril 2004, un accident a eu lieu à la fête foraine de Dade County Youth, à Miami, en Floride. Une jeune fille a été éjectée du manège[1],[2]. L'attraction a alors été supprimée.

Attractions de ce type[modifier | modifier le code]

Attractions similaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. News Briefs - News
  2. 2004 - Bronson Cites Fair Ride Owner in Miami Accident This Spring

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :