Château des comtes de Flandre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gravensteen (Gand))
Aller à : navigation, rechercher
Château des comtes de Flandre
Image illustrative de l'article Château des comtes de Flandre
Le château des comtes de Flandre, à Gand
Nom local Gravensteen
Période ou style Château-Fort
Début construction IXe siècle
Propriétaire initial Baudouin Ier de Flandre
Destination initiale Habitation
Propriétaire actuel Ville de Gand
Destination actuelle Musée
Coordonnées 51° 03′ 26″ N 3° 43′ 14″ E / 51.0572, 3.720551° 03′ 26″ Nord 3° 43′ 14″ Est / 51.0572, 3.7205  
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région historique Province de Flandre-Orientale

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château des comtes de Flandre

Le château des comtes (en néerlandais Gravensteen) est un château situé dans la ville de Gand, en Belgique, située en Région flamande, au confluent de la Lys et de l'Escaut, qui date du Moyen Âge. Le château est un des hauts lieux touristiques de la ville. Il renferme une collection d'objets de l'époque (armes et armures), une salle de tortures, une crypte, un donjon, des oubliettes, une étable et les pièces de résidence des comtes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le comte Baudouin Ier de Flandre (IXe siècle) aurait fait construire les premières fortifications à cet endroit pour se défendre de l'invasion des vikings. Le comte Arnoul Ier de Flandre (Xe siècle) a ensuite fait renforcer la construction pour en faire réellement un château. Ce château n'était en majorité composé que de bois. Le château actuel fut construit en 1180 par le comte Philippe d'Alsace. Il fut inspiré des châteaux que le comte rencontra durant la deuxième croisade. Un grand donjon en pierre de 3 étages (33 mètres de haut) fut érigé au centre de l'emplacement de l'ancien château. Le château servit de résidence pour les comtes de Flandres jusqu'au XIVe siècle, époque à laquelle il est supplanté par le Prinsenhof (aujourd'hui détruit), plus confortable et doté de grands jardins. Le château fut ensuite utilisé comme prison. Charles Quint, pourtant né au Prinsenhof, s'installa au Gravensteen lors de la répression des émeutes de 1539, pour bien affirmer que le comte venait châtier sa ville. Des maisons furent construites contre les murs et certaines de ses pierres furent même employées pour construire d'autres bâtiments. À partir de la fin du XVIIIe siècle, le château abrita une filature de coton et des ateliers, et il fut même prévu de le démolir à la fin du XIXe siècle. En 1872, le baron de Maere organisa l'opposition à cette démolition. Il constitue un des plus beaux châteaux médiévaux de Belgique.

Rénovation[modifier | modifier le code]

En 1885, la ville de Gand acheta le château et lança un projet de rénovation. Les nouvelles constructions adjacentes furent enlevées et les fortifications ainsi que le donjon furent restaurés jusqu'à leur taille originelle. Les fortifications visibles actuellement ne sont donc pas totalement celles existant à l'origine.

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]