Grattoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme « grattoir » désigne différents outils.

Préhistoire[modifier | modifier le code]

En archéologie préhistorique, le terme grattoir désigne un outil de pierre taillée obtenu en retouchant une lame ou un éclat.

Typologiquement, un grattoir se caractérise par un front convexe aménagé par retouche directe en partie distale d'un éclat ou d'un support laminaire. Les grattoirs sont généralement considérés comme ayant servi dans le travail des matières souples animales. Les grattoirs sont particulièrement fréquents tout au long du Paléolithique supérieur, mais on en trouve également dans les industries antérieures, notamment au Moustérien.

Dessin[modifier | modifier le code]

Le grattoir est un outil employé par le dessinateur pour enlever, sur un support non poreux comme le papier calque ou l'encre de Chine, le mot ou le dessin indésirable.

Gravure[modifier | modifier le code]

Le grattoir est un outil à section triangulaire qui présente trois côtés tranchants bien aiguisés qui servent à gratter et/ou racler le métal. Il se tient parallèlement à la plaque de métal. Il est utilisé dans les techniques de gravure 'directe' telle que la manière noire. ]

Grattoir (gravure)

Ajustage[modifier | modifier le code]

De nos jours, le grattoir est un outil manuel ou électrique utilisé par le gratteur. Grâce à la finesse d'usinage, le grattoir permet d'ajuster avec des seuils de précision très élevés (de l'ordre de 0,001 mm) les pièces mécaniques entre elles. Dans le degré de précision extrême, le grattage précède le rodage.