Grands magasins du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les grands magasins au Japon, appelés hyakkaten ou depāto pour department store, existent depuis le début du XXe siècle. Les plus connus sont Isetan, Matsuzakaya, Mitsukoshi et Takashimaya.

Description[modifier | modifier le code]

Les grands magasins sont appelés au Japon hyakkaten (百貨店?) ou department store (デパートメントストア, depātomento sutoa?), le plus souvent raccourci en depāto (デパート?). Ils sont, comme leurs homologues européens, de larges bâtiments de plusieurs étages qui rassemblent différentes enseignes de vente et qui sont gérés par une seule et unique société commerciale.

La superficie allouée pour les boutiques d'habillement, notamment féminin, constituent la majeure partie de ses bâtiments. Les niveaux en sous-sol accueillent généralement l'alimentaire, tandis que les derniers étages regroupent restaurants et divers lieux de divertissement (cinéma, salle de jeux, etc).

Le magasin de la société Mitsukoshi (株式会社三越呉服店, Kabushiki-gaisha Mitsukoshi gofukuten?), construit en 1904 à Nihonbashi, un quartier d'affaires de Tokyo, est considéré comme le premier véritable grand magasin au Japon, copié sur le modèle anglais[1]. Mais il est possible de retracer leurs origines jusqu'au XVIIe siècle.

Enseignes[modifier | modifier le code]

Mitsukoshi à Nihonbashi
Wako à Ginza

Ci-après les enseignes les plus populaires au Japon:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) 百貨店, Hi no tsubo (美の壺?), NHK

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :