Grande province ignée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les provinces géologiques du monde (d'après les données de l'United States Geological Survey)
Croûte océanique:
  •      0–20 Ma
  •      20–65 Ma
  •      >65 Ma

Une grande province ignée est une très vaste région dont le substratum est constitué de roche magmatique (ou roche ignée). La présence de cette roche est la conséquence d'une expulsion colossale de flots de basalte par des éruptions volcaniques, qui recouvre d'une couche épaisse et plane de très grands secteurs, jusqu'à des parties entières d'un continent. Le territoire de l'Islande par exemple est totalement inclus dans une province ignée.

Bien que non explosifs, les gaz et la poussière libérés par une telle éruption ont un impact climatique équivalent aux éruptions de niveau 8 (supervolcan). Ces inondations basaltiques, significativement assez importantes pour former ces vastes provinces ignées, ont été soupçonnées d'être la ou du moins une des causes des extinctions de masse du passé, dont les extinctions ultra-massives (extinction permienne) qui ont affecté la majorité des espèces vivantes de l'époque ainsi que la plus connue bien que plus petite, l'extinction du Crétacé qui a vu disparaître la plupart des dinosaures.

grandes provinces ignées du monde[modifier | modifier le code]

Voici les grandes régions ignées incluant des éruptions :

Les deux plus grandes inondations basaltiques récentes ont été Eldgjá et Lakagígar, toutes deux en Islande. Elles ont profondément altéré le paysage environnant mais aucune n'a eu un impact suffisant pour être considérée comme un phénomène supervolcanique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]