Grande mosquée de Strasbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grande mosquée de Strasbourg
Image illustrative de l'article Grande mosquée de Strasbourg
La grande mosquée de Strasbourg
Présentation
Culte Musulman
Type Mosquée
Début de la construction 29 octobre 2004
Architecte Paolo Portoghesi
Site web www.mosquee-strasbourg.com
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune Strasbourg
Coordonnées 48° 34′ 23″ N 7° 44′ 14″ E / 48.573056, 7.737167 ()48° 34′ 23″ Nord 7° 44′ 14″ Est / 48.573056, 7.737167 ()  

Géolocalisation sur la carte : Strasbourg

(Voir situation sur carte : Strasbourg)
Grande mosquée de Strasbourg

La grande mosquée de Strasbourg est une mosquée construite dans le quartier du Heyritz à Strasbourg en Alsace. Elle remplace une salle de prière installée depuis 1982 dans une ancienne usine. Elle est gérée par l'association Saïd Aalla[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette mosquée a été conçue par l’architecte italien Paolo Portoghesi[2], fut préférée au projet futuriste de Zaha Hadid[3].

Les plans initiaux prévoyaient un minaret, un auditorium et un centre d’étude ainsi qu’une capacité plus importante. Ils ont été refusés par la maire de Strasbourg, Fabienne Keller, qui a posé la première pierre de l’édifice le 29 octobre 2004 [4].

Le parvis de la grande mosquée.

Les autorités alsaciennes ont alloué un terrain de 10 000 mètres carré à la mosquée[5]. Celle-ci bénéficie d'un bail emphytéotique, son coût est estimé à 8,5 millions d'euros. Sa construction a été plusieurs fois retardée, principalement à cause d'un arrêté municipal visant à prévenir les sources de financements étrangers, en particulier du Golfe. Le financement est partagé à 26 % par les collectivités locales, dont 8 % pour la Région, 8 % par le département et 10 % par la ville, soit 1,6 million d'euros. Ce financement public d'un lieu de culte est rendu possible par la position particulière de l'Alsace, sous le régime du concordat. Le Maroc a contribué à hauteur de 700 000 euros[4]. L'Arabie saoudite a versé cinq millions de riyals (soit environ un million d'euros)[5].

Sa coupole de vingt quatre mètres de haut pour dix sept de diamètre a été mise en place le 27 novembre 2009, jour de l'Aïd el-Kebir[6]. Ouverte au culte le 1er août 2011, lors du 1er jour du Ramadan 1432, la grande mosquée de Strasbourg est la deuxième plus grande de France après celle d’Évry-Courcouronnes et sa capacité d’accueil est de 3 000 fidèles[5].

La grande mosquée de Strasbourg est officiellement inaugurée le 27 septembre 2012 en présence de MM. Manuel Valls, ministre français de l’intérieur et des cultes, Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des affaires islamiques du royaume du Maroc, du grand rabbin de Strasbourg René Gutman, de Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire de Strasbourg et de M. Christian Krieger, président du Consistoire Réformé de Strasbourg[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Manuel Plantin, « Un président très discret », Dernières Nouvelles d'Alsace, 10 février 2009
  2. (en) Olivia Snaije, « For Strasbourg, an Italian designer mosque », The Daily Star (Liban), 14 janvier 2005
  3. (en) « Contemporary islamic projects. Strasbourg Mosque », projet non retenu sur le site V&A
  4. a et b Catherine Piettre, « Strasbourg : La mosquée en bonne voie », Le Point, 23 avril 2009
  5. a, b et c Zéna Geday, « Presse du 26 & 27 décembre 2010 », Ambassade de France en Arabie saoudite (consulté le 6 février 2011)
  6. « Pour l'Aïd el-Kébir, la grande mosquée de Strasbourg se coiffe d'une coupole », Le Monde, 27 novembre 2009
  7. Découvrir l’Islam à l’occasion de l’inauguration de la Grande mosquée de Strasbourg sur le site rue89strasbourg.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]