Grande comète de septembre 1882

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

C/1882 R1

Description de cette image, également commentée ci-après

La comète photographiée depuis Le Cap par David Gill

Caractéristiques orbitales
Époque 2 octobre 1882
(JJ 2408720,5)
Demi-grand axe 83,3440 ua
Excentricité 0,999907
Périhélie 0,0077 ua
Aphélie 166,6804 ua
Période 759 a
Inclinaison 142,0111°
Dernier périhélie 17 septembre 1882


Caractéristiques physiques
Découverte
Découvreurs multiples observateurs
Date 1er septembre 1882
Désignations C/ 1882 R1, 1882 II, 1882b, Grande comète de septembre 1882

La Grande comète de septembre 1882 est une comète rasante au Soleil qui appartient au groupe de Kreutz. Elle devient brusquement visible à l'œil nu le 1er septembre 1882 et est signalée pour la première fois par de nombreuses personnes depuis le Cap de Bonne-Espérance et le Golfe de Guinée. Le premier astronome à l'observer est William Henry Finlay depuis Le Cap en Afrique du Sud dans la nuit du 7 au 8 septembre.

Lors de son passage au périhélie la comète devient si brillante qu'il est possible de l'observer en plein jour à 3° du Soleil[1],[2],[3]. Son noyau se brise en cinq morceaux. En octobre, sa queue s'étend sur environ 30°. Elle reste visible à l'œil nu jusqu'au mois de mars 1883. La dernière observation avec un télescope est faite par Benjamin Apthorp Gould le 1er juin[4].

L'étude de la comète montre qu'elle appartient au groupe de Kreutz et qu'elle est probablement issue de la fragmentation d'une comète plus grande observée en 1106 (X/1106 C 1), au même titre que la comète Ikeya-Seki qui est passée au plus près du Soleil en 1965.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Flammarion, « Nouvelles de la Science - Variétés La nouvelle comète », L'Astronomie, vol. 1,‎ octobre 1882, p. 308-314 (lire en ligne)
  2. Camille Flammarion, « Nouvelles de la Science - Variétés - La grande comète », L'Astronomie, vol. 1,‎ novembre 1882, p. 321-332 (lire en ligne)
  3. Camille Flammarion, « Nouvelles de la Science - Variétés - La grande comète », L'Astronomie, vol. 1,‎ décembre 1882, p. 386-394 (lire en ligne)
  4. Ephémérides de la comète par Heinrich Kreutz où l'observation de Gould est mentionnée
    (en) Heinrich Kreutz, « Ephemeris of the Great Comet, b 1882 », The Observatory, vol. 6,‎ octobre 1883, p. 311-311 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]