Grande comète de 1577

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gravure contemporaine

La Grande comète de 1577, connue sous le nom technique C/1577 V1, est passée près de la Terre pendant l'année 1577. La comète a été vue par des gens à travers toute l'Europe, y compris le célèbre astronome danois Tycho Brahe. De ses observations, Brahe a pu découvrir que les comètes et objets similaires voyageaient au-dessus de l'atmosphère terrestre.

Les observations de Brahe[modifier | modifier le code]

En se basant sur les croquis trouvés sur des brouillons de Brahe, il est possible que la comète soit passée près de la planète Vénus. Ces croquis présentent la Terre au centre, avec le Soleil tournant autour d'elle, et les autres planètes connues tournant autour du soleil. C'était l'hypothèse personnelle de Brahe, basée sur l'agencement du système solaire, qui aujourd'hui a changé suivant la théorie de l'héliocentrisme. Malgré cette mauvaise vision du système solaire, les milliers de mesures très précises prises par Brahe ont permis à Johannes Kepler de théoriser les lois des mouvements des planètes connues sous le nom de Lois de Kepler. Malgré toutes les mesures que Brahe avait prises, il ne put calculer exactement la distance entre la comète et l'atmosphère de la Terre. La découverte de Brahe que les comètes étaient des objets extra-terrestres même si elle fut communément admise posa quelques questionnements : quelle est la nature de ces objets, d'où viennent-ils, avaient-ils un chemin qu'ils suivaient ? Ces questions, parmi tant d'autres, furent fortement débattues pendant le XVIIe siècle, et beaucoup de théories circulèrent parmi la communauté des astronomes. Galilée affirma que les comètes étaient des phénomènes optiques, ce faisant, leurs parallaxes étaient impossible à mesurer. Cette hypothèse n'était pas largement acceptée.

Le passage de la comète en 1577 permit aux théories sur les comètes, leur nature et place dans le ciel d'être drastiquement réévaluées et de mettre en place les bases de l'observation spatiale des comètes. Parmi les découvertes que Brahe fit, il remarqua que les queues des comètes étaient dirigées à l'opposé du Soleil.