Grande Baie australienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Grande baie australienne)
Aller à : navigation, rechercher
Grande Baie australienne
Carte de l'Australie avec la Grande Baie australienne au sud.
Carte de l'Australie avec la Grande Baie australienne au sud.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de l'Australie Australie
Subdivisions
territoriales
Australie-Occidentale, Australie-Méridionale
Géographie physique
Type Baie
Localisation Océan Indien
Coordonnées 33° S 130° E / -33, 130 ()33° Sud 130° Est / -33, 130 ()  

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Océan Pacifique Sud]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Océan Pacifique Sud|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Océan Pacifique Sud]])]]
Grande Baie australienne

Géolocalisation sur la carte : Australie

(Voir situation sur carte : Australie)
Grande Baie australienne

La Grande Baie australienne (en anglais : Great Australian Bight) est une immense baie du Sud-Ouest de l'océan Pacifique baignant une partie des côtes méridionales de l'île principale de l'Australie ; au sud, elle est ouverte sur l'océan Austral (selon le Service hydrographique australien).

Géographie[modifier | modifier le code]

Tracé de la Grande Baie australienne (en rouge selon l'Organisation hydrographique internationale, en vert selon le Service hydrographique australien).

Selon la définition géographique la plus courante (celle du Service hydrographique australien[1]), elle s’étend du cap Pasley (Australie-Occidentale) jusqu’au cap Carnot (Australie-Méridionale) soit une distance de 1 160 km. La majeure partie de la baie se trouve au sud de la plaine de Nullarbor, qui se trouve à cheval sur l’Australie-Méridionale et l’Australie-Occidentale. L’Organisation hydrographique internationale (OHI) la considère une subdivision de l’océan Pacifique Sud, s’étendant du cap Howe occidental (35°8’S 117°37’E, Australie-Occidentale) au cap Otway (38° 51′ S 143° 31′ E / -38.85, 143.517 (), État de Victoria). Sa limite orientale la sépare du détroit de Bass et court du cap Otway jusqu’au cap Wickham (ancien cap D’Anville) de l’île King (archipel du Nouvel An, Tasmanie) puis de Stokes Point (extrémité sud de l’île King, ancien cap Bonpland) jusqu’au cap Grim (40°41′S 144°41,7′E, ancien cap Berthoud), à l’extrémité nord-ouest de la Tasmanie. Enfin, sa limite méridionale la sépare de l’océan Indien et court du cap Sud-Ouest (43° 34.3′ S 146° 01.9′ E / -43.5717, 146.0317 (), Tasmanie) jusqu’au cap Howe occidental[2].

La Grande Baie australienne fut aperçue pour la première fois par un explorateur européen en 1627, quand le navigateur hollandais François Thijssen longea la partie occidentale de la côte. L'explorateur anglais Matthew Flinders dressa une carte de la côte en 1802, durant sa circumnavigation du continent australien. En 1841, Edward John Eyre mena une exploration de la région par voie terrestre.

La côte de la Grande Baie australienne est caractérisée par de grandes falaises de 60 mètres de haut environ, des plages (adaptées à la pratique du surf) et des plateformes rocheuses, idéales pour observer les baleines. Les eaux de la baie, bien qu'elle soient peu profondes, sont pauvres en vie sous-marine au contraire de la plupart des plateaux continentaux qui sont riches en vie sous-marine et sont de bonnes zones de pêche. Ceci est dû au fait que le désert au nord est aride. Les précipitations sont rares et, lorsqu'il y en a, l'eau reste à l'intérieur des terres où elle s'infiltre dans le sol ou forme des lacs salés. Par conséquent, la Grande Baie australienne reçoit peu d'eau douce et peu de nutriments fertilisant habituellement les plateaux continentaux et n'est donc qu'un désert sous-marin. Il faut toutefois noter le grand nombre de requins fréquentant ces eaux côtières, aussi bien que l'augmentation du nombre de baleines franches australes migrant dans la région.

Économiquement, la baie a été exploitée pendant de longues années pour la pêche à la baleine et les industries de mollusques et crustacés. Le thon a été la cible de pêches importantes dans la baie.

Il existe quelques villages le long de la baie, comme Ceduna et Eucla.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. AHS AA609582 Names & Limits of Oceans & Seas around Australia, Australian Hydrographic Service, 2012
  2. IHO Special Publication S-23 (1953), Limits of Oceans and Seas, 3rd edition

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :