Grande-Bretagne aux Jeux olympiques d'été de 1896

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grande-Bretagne aux Jeux olympiques d'été de 1896
Image illustrative de l'article Grande-Bretagne aux Jeux olympiques d'été de 1896

Code CIO GBR

Lieu Flag of Greece (1822-1978).svg Athènes
Participation 1e
Athlètes 10 athlètes dans 7 sports
Médailles
Rang : 5
Or
2
Arg.
3
Bron.
2
Total
7
Grande-Bretagne aux Jeux olympiques d'été
Précédent - Grande-Bretagne aux Jeux olympiques d'été de 1900 Suivant

Dix sportifs britanniques ont participé aux premiers Jeux olympiques d'été à Athènes.

La Grande-Bretagne désigne en réalité l'entité du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. Bien que souvent appelée Royaume-Uni, le CIO utilise l'expression Grande-Bretagne pour désigner cette délégation (d'où le code CIO, GBR). Le Drapeau du Royaume-Uni est le drapeau de la délégation de Grande-Bretagne comme celui des colonies australiennes aux Jeux olympiques d'été de 1896.

La délégation britannique et irlandaise remporte sept médailles (2 en or, 3 en argent, 2 en bronze), se situant à la cinquième place des nations au tableau des médailles. Les sept médailles résultent de 23 participations à 14 concours.

Liste des médaillés britanniques et irlandais[modifier | modifier le code]

Médailles d'or[modifier | modifier le code]

Athènes, Lawn Tennis Club: rencontre entre John Boland et Dionysios Kasdaglis
Sport Discipline Sportifs Performance
Or Médailles d'or : 2
Tennis pictogram.svg Tennis Simple messieurs John Pius Boland
Weightlifting pictogram.svg Haltérophilie Poids lourd - à un bras Launceston Elliot

Médailles d'argent[modifier | modifier le code]

Sport Discipline Sportifs Performance
Argent Médailles d'argent : 3
Olympic pictogram Athletics.png Athlétisme 110 m haies (H) Grantley Goulding 17 s 6
Olympic pictogram Cycling (road).png Cyclisme 12 heures Frank Keeping
Weightlifting pictogram.svg Haltérophilie poids lourd - à deux bras Launceston Elliot

Médailles de bronze[modifier | modifier le code]

Sport Discipline Sportifs Performance
Bronze Médailles de bronze : 2
Olympic pictogram Athletics.png Athlétisme 400 m Charles Gmelin 55 s 6
Olympic pictogram Cycling (road).png Cyclisme course sur route Edward Battel

Engagés britanniques par sport[modifier | modifier le code]

Athlétisme[modifier | modifier le code]


Épreuve Place Athlète Série Finale
100 mètres Launceston Elliot - éliminé
Charles Gmelin -
George Marshall -
400 mètres 3e Charles Gmelin - éliminé
800 mètres George Marshall - éliminé
110 mètres haies 2e Grantley Goulding 18,4 secondes 17,6 secondes
Lancer du disque 4e George Stuart Robertson - 25,20 mètres

Cyclisme[modifier | modifier le code]


Épreuve Place Cycliste Temps
333 mètres 4e Edward Battel 26,2 secondes
5e Frank Keeping 27,0 secondes
100 kilomètres Edward Battel abandon
12 heures 2e Frank Keeping 314,664 km
Course en ligne 3e Edward Battel -

Gymnastique[modifier | modifier le code]

Épreuve Place Gymnaste
Corde lisse 5e Launceston Elliot

Haltérophilie[modifier | modifier le code]

La première épreuve d'haltérophilie est le poids lourd - à deux bras, dans un style à ce jour connu comme l'épaulé-jeté. Viggo Jensen du Danemark et Launceston Elliot du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande terminent la compétition à égalité avec 110 kilogrammes[1]. Aucun poids supplémentaire n'est disponible sur le plateau. Les juges décident pour départager les deux concurrents que Jensen a réalisé la performance avec plus d'aisance qu'Elliot. La délégation britannique proteste, et des essais supplémentaires sont accordés pour les départager. Rien ne change, Jensen est premier, mais il a endommagé son épaule lors des nouvelles tentatives auxquelles le public n'assiste pas : convaincu comme les juges que Jensen mérite sa victoire, il quitte le site avant les palabres britanniques au cours desquels Elliot alla contester la technique de Jensen. Sans résultat sur les juges.

La blessure gêne Jensen pour le poids lourd - à un bras. Il est seulement capable de soulever 57,2 kilogrammes contre 71,0 kilogrammes pour Launceston Elliot, il termine deuxième de l'épreuve.

Épreuve Place Nom Performance
Une main 1er Launceston Elliot 71,0 kg
Deux mains 2e Launceston Elliot 111,5 kg

Lutte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lutte aux Jeux olympiques de 1896.


Épreuve Place Lutteur
Lutte gréco-romaine 4e Launceston Elliot


Tennis[modifier | modifier le code]

John Pius Boland gagne le tournoi en simple, l'emportant sur Friedrich Traun (Allemagne) au premier tour.

Boland participe au double messieurs avec Traun, le concurrent allemand qu'il a affronté au premier tour[2]. Ensemble, ils emportent le double. Ils battent Aristídis et Konstantínos Akratópoulos (Grèce) au premier tour, sont qualifiés directement en finale, où ils viennent à bout de la paire Dimítrios Petrokókkinos - Kásdaglis (Grèce) lors de la finale.

Épreuve Place Joueurs
Simple 1er John Pius Boland
8e George Stuart Robertson
Double 1er John Pius Boland et
Friedrich Traun
3e George Stuart Robertson et
Teddy Flack

Tir[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tir aux Jeux olympiques de 1896.
Épreuve Place tireur Score
Carabine militaire 10e Sidney Merlin 1156 points
Machonet -
Carabine libre Sidney Merlin -
Pistolet militaire Sidney Merlin -
Pistolet rapide Sidney Merlin -

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Lampros, S.P.; Polites, N.G.; De Coubertin, Pierre; Philemon, P.J.; & Anninos, C., The Olympic Games: BC 776 – AD 1896, Athens, Charles Beck,‎ 1897 (Digitally available at [1])
  • (en) Mallon, Bill; & Widlund, Ture, The 1896 Olympic Games. Results for All Competitors in All Events, with Commentary, Jefferson, McFarland,‎ 1998 (ISBN 978-0-7864-0379-0) (Excerpt available at [2])
  • (en) Smith, Michael Llewellyn, Olympics in Athens 1896. The Invention of the Modern Olympic Games, London, Profile Books,‎ 2004 (ISBN 978-1-86197-342-9)
  1. (en) « Britain's first olympic champion : Launceston Elliot » par Ian Buchanan, dans la revue Citius, Fotruis, Altius (Journal of Olympic History depuis 1997), 1995
  2. En double, il était d'usage, lors des premières Olympiades, que des joueurs de nationalités différentes puissent faire équipe ; leurs médailles ne sont créditées au bénéfice d'aucun pays.