Grand télescope millimétrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GTM imagen.JPG

Le Grand Télescope Millimétrique (GTM) fut mis en service au Mexique fin 2010. C'est la longue-vue la plus grande[1] et la plus précise à ouverture unique de sa gamme de fréquence, conçue pour observer les émissions radios entre les longueurs d'onde 0,85 mm et 4 mm. Il est muni d'une surface active de 50 mètres de large, soit 2 000 m2.

Il est situé à une altitude de 4 580 mètres[2] dans la municipalité de Chalchicomula de Sesma, au sommet de la Sierra Negra, la cinquième cime du Mexique et un volcan éteint. Sa construction a duré 10 ans et coûté 115 millions de dollars[3]. C'est un projet mexicano-américain avec la participation de l'Instituto Nacional de Astrofísica, Óptica y Electrónica (INAOE) et l'Université de Massachusetts Amherst.

Les observations aux longueurs millimétriques effectuées par le GTM donneront aux astronomes un aperçu des régions masquées par la poussière entre-étoiles, améliorant ainsi nos connaissances de la formation stellaire. Le télescope est particulièrement apte à capter les planétésimaux du système solaire et les planètes ou planètes naissantes au-delà qui sont relativement froids et qui émettent la plupart de leurs rayonnements à des longueurs d'onde millimétriques. De plus, on envisage d'étudier des oscillations dans le fond diffus cosmologique et dans les galaxies actives.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://fr.travelbymexico.com/576-le-plus-grand-telescope-millimetrique-se-situeau-mexique/
  2. http://www.maxisciences.com/t%E9lescope/mexique-le-plus-grand-telescope-du-monde-bientot-en-service_art9125.html
  3. http://www.la-croix.com/Semaine-en-images/Le-Mexique-finit-le-plus-grand-telescope-du-monde-_NG_-2010-09-09-578319