Liste des grands-croix de la Légion d'honneur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Ordre national de la Légion d'honneur.
Adieux de Napoléon et d'Alexandre après la paix de Tilsitt (9 juillet 1807), Gioacchino Serangeli, 1810, Musée de l'Histoire de France (Versailles).
On peut constater sur cette œuvre que les deux souverains se sont échangés leurs ordres respectifs : Napoléon Ier porte l'écharpe bleue de l'ordre de Saint-André tandis qu'Alexandre Ier arbore l'écharpe rouge de la Légion d'honneur.

Liste des personnes ayant reçu la grand-croix de la Légion d'honneur, par année d'obtention. Environ 3 000 personnalités[1], dont 1 200 Français[2], ont été élevés à cette dignité, de la création de l'ordre jusqu'au 31 décembre 2013.

La grand-croix[3] (grand'croix est une graphie archaïque toujours utilisée par le Journal officiel ou l' ordre lui-même[4]) désigne la dignité (mais aussi le récipiendaire lui-même) la plus élevée de l'ordre de la Légion d'honneur.

Créée par un décret du 10 pluviose an XIII (30 janvier 1805), la « Grande décoration » fut par la suite nommée « Grand aigle », puis « Grand cordon » par une ordonnance royale du 19 juillet 1814 et enfin « Grand'croix » par une ordonnance royale du 26 mars 1816. Par la même ordonnance, les « commandan(t)s » devinrent des « commandeurs », et les « légionnaires » des « chevaliers »[5].

La dignité de grand-croix est conférée de plein droit au grand maître, c'est-à-dire au président de la République française, lors de sa cérémonie d'investiture[6].

Le Code de la Légion d'honneur fixe le nombre maximal de grands-croix à 75. En outre, pas plus de huit grands-croix peuvent être promus chaque année, dont deux étrangers seulement[7]. Fin 2000, on en comptait 60 et en 2014, 74[8].


Classement par année de promotion[modifier | modifier le code]

 Sommaire : · An XIII · An XIV · 1806 · 1807 · 1808 · 1809 · 1810 · 1815 · 1820 · 1830 · 1840 · 1850 · 1860 · 1900 · 1950 · 2000 · 

an XIII (1804-1805)[modifier | modifier le code]

Napoléon Ier, empereur des Français, est grand maître de l'ordre à sa création.
  1. Charles Pierre François Augereau, 13 pluviôse an XIII[9] (2 février 1805)
  2. Louis Baraguey d'Hilliers, 13 pluviôse an XIII[9]
  3. François Barbé-Marbois, GC 13 pluviôse an XIII[9] (2 février 1805) (« Notice no LH/107/22 »).
  4. Eugène de Beauharnais, 13 pluviôse an XIII[9]
  5. Jean-Baptiste Jules Bernadotte, 13 pluviôse an XIII[9]
  6. Louis-Alexandre Berthier, 13 pluviôse an XIII[9]
  7. Jean-Baptiste Bessières, 13 pluviôse an XIII[9]
  8. Joseph Bonaparte, 13 pluviôse an XIII[9]
  9. Louis Bonaparte, 13 pluviôse an XIII[9]
  10. Camille Borghèse, 21 pluviôse an XIII[9]
  11. Guillaume Marie-Anne Brune - 13 pluviôse an XIII[9]
  12. Étienne Hubert de Cambacérès, 13 pluviôse an XIII[9]
  13. Armand Augustin Louis de Caulaincourt, 13 pluviôse an XIII[9]
  14. Louis Nicolas Davout, 13 pluviôse an XIII[9]
  15. Denis Decrès, 13 pluviôse an XIII[9]
  16. Jean François Aimé Dejean, 13 pluviôse an XIII[9]
  17. Gérard Christophe Michel Duroc, 13 pluviôse an XIII[9]
  18. Joseph Fesch, 13 pluviôse an XIII[9]
  19. Joseph Fouché, 13 pluviôse an XIII[9]
  20. Honoré Joseph Antoine Ganteaume, 13 pluviôse an XIII[9]
  21. Martin Michel Charles Gaudin, 13 pluviôse an XIII[9]
  22. Laurent de Gouvion-Saint-Cyr, 13 pluviôse an XIII[9]
  23. Bon Adrien Jeannot de Moncey, 13 pluviôse an XIII[9]
  24. Jean-Baptiste Jourdan, 13 pluviôse an XIII[9]
  25. Jean-Andoche Junot, 13 pluviôse an XIII[9]
  26. François Christophe Kellermann, 13 pluviôse an XIII[9]
  27. Bernard Germain de Lacépède, 13 pluviôse an XIII[9]
  28. Jean Lannes (1769-1809), maréchal d'Empire, colonel général des Suisses, GC 13 pluviôse an XIII : 2 février 1805 (« Notice no LH/1472/39 »).
  29. Charles-François Lebrun, GC 13 pluviôse an XIII : 2 février 1805 (« Notice no LH/1523/49 »).
  30. François Joseph Lefebvre, 13 pluviôse an XIII[9]
  31. Armand Samuel de Marescot, 13 pluviôse an XIII[9]
  32. Hugues-Bernard Maret, 13 pluviôse an XIII[9]
  33. Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont, 13 pluviôse an XIII[9]
  34. André Masséna, 13 pluviôse an XIII[9]
  35. Adolphe Édouard Casimir Joseph Mortier, 13 pluviôse an XIII[9]
  36. Joachim Murat, 13 pluviôse an XIII[9]
  37. Michel Ney, 13 pluviôse an XIII[9]
  38. Jean-Baptiste Nompère de Champagny, 13 pluviôse an XIII[9]
  39. Catherine-Dominique de Pérignon, 13 pluviôse an XIII[9]
  40. Jean-Etienne-Marie Portalis, 13 pluviôse an XIII[9]
  41. Claude Ambroise Régnier, 13 pluviôse an XIII[9]
  42. Louis-Philippe de Ségur, 13 pluviôse an XIII[9]
  43. Jean Mathieu Philibert Sérurier, 13 pluviôse an XIII[9]
  44. Nicolas Marie Songis des Courbons, 13 pluviôse an XIII[9]
  45. Nicolas Jean-de-Dieu Soult, 13 pluviôse an XIII[9]
  46. Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, 13 pluviôse an XIII[9]
  47. Louis Thomas Villaret de Joyeuse, 13 pluviôse an XIII[9]
  48. Félix Baciocchi (1762-1841), GC « avec collier » - 15 ventôse an XIII[9] : 6 mars 1805 : 2 février 1805 (« Notice no LH/87/6439 »).
  49. Nicolas Charles Oudinot, 15 ventôse an XIII[9]
  50. Claude-Victor Perrin, 15 ventôse an XIII[9]
  51. Louis Auguste Juvénal des Ursins d'Harville, GC 20 prairial an XIII[9] (9 juin 1805) (« Notice no LH/770/6 »).

an XIV (1805-1806)[modifier | modifier le code]

  1. Louis Charles Vincent Le Blond de Saint-Hilaire, 5 nivôse an XIV[10]
  2. Claude Juste Alexandre Legrand, 5 nivôse an XIV[9]
  3. Louis Friant, 5 nivôse an XIV[9]
  4. Dominique-Joseph René Vandamme, 5 nivôse an XIV[9]

1806[modifier | modifier le code]

  1. Auguste Caffarelli, 8 février 1806[9]
  2. Jean Joseph Ange d'Hautpoul, 8 février 1806[10]
  3. Louis Gabriel Suchet, 8 février 1806[9]
  4. Frédéric Henri Walther, 8 février 1806[9]
  5. Charles Henri Ver-Huell, 1er juin 1806[11] (« Notice no LH/2690/77 » : vide)
  6. Jérôme Bonaparte, septembre 1806[9]

1807[modifier | modifier le code]

Napoléon à Tilsit avec le roi et la reine de Prusse (entre eux, Alexandre Ier de Russie).
À droite du tableau, on trouve le grand-duc Constantin Pavlovitch de Russie et Alexandre Kourakine.
  1. Anne Jean Marie René Savary, 25 février 1807[9]
  2. Horace Sébastiani, 7 avril 1807[9]
  3. Alexandre Ier de Russie, juillet 1807 (voir ci-contre)
  4. Alexandre Kourakine, juillet 1807 (voir ci-contre)
  5. Le grand-duc Constantin Pavlovitch de Russie, juillet 1807 (voir ci-contre)
  6. Étienne Marie Antoine Champion de Nansouty, 11 juillet 1807[9]
  7. Pierre Dupont de l'Étang, 11 juillet 1807[9]
  8. Emmanuel de Grouchy, 13 juillet 1807[9]
  9. Jean Gabriel Marchand, 13 juillet 1807[9]

1808[modifier | modifier le code]

1809[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Gérard Lacuée de Cessac, 2 février 1809[9]
  2. Antoine François Andréossy, 14 août 1809[9]
  3. Henri Gatien Bertrand, 14 août 1809[9]
  4. Henri Jacques Guillaume Clarke (1765-1818), ministre de la Guerre, GC 14 août 1809[9] (« Notice no LH/107/22 »).
  5. Paul Grenier, 14 août 1809[9]
  6. Charles Étienne Gudin de La Sablonnière, 14 août 1809[9]
  7. Étienne Jacques Joseph Macdonald, 14 août 1809[9] (« Notice no C/0/40 »)
 Sommaire : · An XIII · 1808 · 1811 · 1812 · 1813 · 1814 · 1815 · 1816 · 1817 · 1818 · 1819 · 1820 · 1830 · 1840 · 1850 · 1860 · 1900 · 1950 · 2000 · 2010 · 

1810[modifier | modifier le code]

  1. Charles Ier Frédéric, grand duc de Bade[9]
  2. le Margrave Louis-Auguste Guillaume de Bade[9]
  3. Maximilien Ier de Bavière[9]
  4. Louis Ier de Bavière[9]
  5. le Comte de Toerring-Gutenzell[réf. à confirmer][9], chambellan et conseiller intime du roi de Bavière
  6. Maximilian von Montgelas[9], ministre des affaires étrangères du Royaume de Bavière
  7. Le comte de Morawitsky[9], second Ministre d'État du Royaume de Bavière
  8. le Comte de Preysing[9], Chambellan et Conseiller intime du roi de Bavière
  9. Le duc de Cassano[9]
  10. Frédéric VI de Danemark[9]
  11. Bernhard Erasmus von Deroy (de)[9], inspecteur militaire et commandant en chef dans la Basse-Bavière et le Haut-Palatinat
  12. Francesco Melzi d'Eril[9]
  13. Charles Henri Ver-Huell[9]

1811[modifier | modifier le code]

Napoléon-François-Charles-Joseph, Prince impérial, Roi de Rome,
Décoré du Grand aigle de la Légion d'honneur
, Philipp Velyn (1787–1836), Musée national du Château de Malmaison.
  1. Napoléon II (1811-1832), décoré à la naissance (20 mars 1811) en tant que prince impérial[réf. à confirmer][12]
  2. Karl Philipp de Schwarzenberg (vers 1811[12])

1812[modifier | modifier le code]

1813[modifier | modifier le code]

  1. Michel Regnaud de Saint-Jean d'Angély (1760-1819), Secrétaire de l'état de la famille impériale, GC 24 novembre 1813[13].
  2. Józef Antoni Poniatowski

1814[modifier | modifier le code]

  1. Louis XVIII de France (1755-1824), roi de France le 6 avril 1814.
  2. Jean-Baptiste Lynch (1749-1835), maire de Bordeaux, pair de France, GC 30 juin 1814[14].
    Par ordonnance du 19 juillet 1814, le roi Louis XVIII s'est déclaré, pour lui et ses successeurs, chef souverain et grand maître de cette institution.
  3. Emmerich Joseph de Dalberg (1773-1833), pair de France, GC 22 juillet 1814 (« Notice no LH/648/10 »).
  4. Pierre Riel de Beurnonville (1752-1821), pair de France, ministre d'État, GC 22 juillet 1814 (« Notice no LH/2327/66 »).
  5. Nicolas Joseph Maison (1771-1840), pair de France, lieutenant-général des armées du roi, GC 22 juillet 1814 (« Notice no LH/1698/41 »).
  6. Étienne Maurice Gérard (1773-1852), lieutenant-général des armées du roi, GC 29 juillet 1814 (« Notice no C/0/42 »).
  7. Dominique Dufour de Pradt (1759-1837), archevêque, ambassadeur, grand chancelier de la Légion d'honneur, GC 30 juillet 1814[14].
  8. Edme Étienne Borne Desfourneaux (1767-1849), général de division, GC 3 août 1814[14].
  9. Louis de La Forest Divonne (1765-1838), pair de France, GC 20 août 1814[14].
  10. François Étienne Kellermann duc de Valmy (1770-1835), général, pair de France, GC 23 août 1814[14].
  11. Marie Victor Nicolas de Fay de La Tour-Maubourg (1768-1850), pair de France, lieutenant-général des armées du roi, GC 23 août 1814 (« Notice no LH/948/65 »).
  12. Édouard Thomas Burgues de Missiessy (1754-1837), vice-amiral, GC 23 août 1814[14].
  13. Maxime Julien Émeriau de Beauverger (1762-1845), amiral, pair de France, GC 23 août 1814[14].
  14. Jean Rapp (1773-1821), lieutenant-général des armées du roi, GC 23 août 1814 (« Notice no LH/2268/22 »).
  15. Laurent Truguet (1752-1839), amiral, ministre, pair de France, GC 2 septembre 1814[14].
  16. Jean-Baptiste Drouet d'Erlon (1765-1844), maréchal de France, pair de France, GC 30 septembre 1814[14].
  17. François de Chasseloup-Laubat (1755-1833), pair de France, lieutenant-général des armées du roi, GC 27 décembre 1814 (« Notice no LH/500/39 »).
  18. Mathieu Dumas (1753-1837), général, pair de France, GC 27 décembre 1814[14].

1815[modifier | modifier le code]

  1. François Barthélemy (1747-1830), pair de France, GC 6 janvier 1815 (« Notice no LH/127/10 »).
  2. Michel Marie Claparède (1770-1842), général, pair de France, GC 17 janvier 1815[14].
  3. Jean Antoine Verdier (1767-1839), général, pair de France, GC 17 janvier 1815[14].
  4. Gabriel Jean Joseph Molitor (1770-1849), maréchal de France, grand chancelier de la Légion d'honneur, GC 31 janvier 1815[14].
  5. Honoré Charles Reille (1775-1860), maréchal de France, GC 14 février 1815[14].
  6. Honoré Théodore Maxime Gazan de La Peyrière (1765-1845), général, pair de France, GC 14 février 1815[14].
  7. Jean Dominique Compans (1769-1845), général, pair de France, GC 14 février 1815[14].
  8. Bertrand Clauzel (17724-18429), général de division, GC 14 février 1815 (« Notice no LH/545/29 »).
  9. Philibert Jean-Baptiste Curial (1774-1829), général de division, GC 14 février 1815 (« Notice no LH/641/50 »).
    Napoléon Ier (1769-1821), redevient grand-maître de l'ordre le 20 mars 1815. (Cent-Jours).
  10. Lazare Nicolas Marguerite Carnot (1753-1823), général de division, ministre de l'Intérieur, GC Cent-Jours (« Notice no LH/430/43 »).
    Louis XVIII, redevient grand-maître de l'ordre le 8 juillet 1815.
  11. Louis de Bruges, général, GC 15 août 1815[14].
  12. Étienne Tardif de Pommeroux de Bordesoulle (1771-1837), général de division, GC 15 août 1815[15],[14].
  13. François de Jaucourt (1757-1852), général, pair de France, GC 28 septembre 1815[14].
  14. Baron Louis (1755-1837), ministre des Finances, pair de France, GC 28 septembre 1815[14].
  15. Étienne-Denis Pasquier (1753-1823), ministre d'État, 28 septembre 1815 (« Notice no LH/2061/44 »).

1816[modifier | modifier le code]

1817[modifier | modifier le code]

1818[modifier | modifier le code]

1819[modifier | modifier le code]

 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1815 · 1818 · 1821 · 1822 · 1823 · 1824 · 1825 · 1826 · 1827 · 1828 · 1829 · 1830 · 1840 · 1850 · 1860 · 1900 · 1950 · 2000 · 

1820[modifier | modifier le code]

  1. David-Maurice-Joseph Mathieu de La Redorte (1768-1833), lieutenant général, pair de France, GC 24 (« Notice no LH/2102/23 »).
  2. Eugène-Casimir Villatte (1770-1834), général, GC 20 septembre 1820[14].
  3. Joseph Rogniat (1776-1840), général, pair de France, GC 8 octobre 1820[14].

1821[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Claude Beugnot (1761-1835), ministre d'État, GC 1er mai 1821 (« Notice no LH/227/71 »).
  2. Louis Jean-Baptiste Gouvion (1752-1823), lieutenant général, pair de France, GC 1er mai 1821 (« Notice no LH/1077/8 »).
  3. Joseph Marie de Pernety (1766-1856), lieutenant général, GC 1er mai 1821[16] (« Notice no LH/2102/23 »).

1822[modifier | modifier le code]

1823[modifier | modifier le code]

  1. Louis Partouneaux (1770-1835), général de division, GC 13 août 1823 (« Notice no LH/2058/52 »).
  2. Charles-Louis Huguet de Sémonville, grand référendaire de la Chambre des pairs, GC 19 août 1823[17]

1824[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Guillaume Hyde de Neuville (1776-1857), ministre, ambassadeur, député, GC 8 juin 1824[18].
  2. Marc-Antoine de La Bonninière de Beaumont (1765-1833), lieutenant général, pair de France, GC 19 août 1824 (« Notice no LH/156/61 »).
  3. Joseph Claude Marie Charbonnel (1775-1846), général, pair de France, GC 20 août 1824[18].
    Charles X (1757-1836), devient roi de France et grand-maître de l'ordre le 16 septembre 1824. Sacré à Reims le 29 mai 1825.

1825[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Antoine Chaptal (1756-1822), pair de France, GC 22 mai 1825 (« Notice no LH/485/63 »).
  2. Pierre-Simon de Laplace (1749-18270), pair de France, GC 22 mai 1825 (« Notice no LH/1477/83 »).
  3. Jacques Pierre Orillard de Villemanzy (1751-1830), pair de France, GC 22 mai 1825 (« Notice no LH/2021/40 »).
  4. Antoine-Guillaume Rampon (1759-1842), général, pair de France, GC 22 mai 1825[18] (« Notice no LH/2264/49 »).
  5. Louis de Ghaisne, comte de Bourmont, lieutenant général (depuis maréchal de France), pair de France, GC 23 mai 1825 (« Notice no LH/689/18 »).
  6. Olivier Macoux Rivaud de La Raffinière, général, GC 23 mai 1825[18] (« Notice no LH/2339/15 »).
  7. Jean Dieudonné Lion (1771-1840), lieutenant général, GC 23 mai 1825[18] (« Notice no LH/1644/14 »).

1826[modifier | modifier le code]

  1. Jean Raymond Charles Bourke (1761-1835), lieutenant général, GC 29 octobre 1826 (« Notice no LH/332/25 »).
  2. Anne Elisabeth Pierre de Montesquiou-Fezensac (1764-1834), pair de France, GC 29 octobre 1826 (« Notice no LH/1918/68 »).

1827[modifier | modifier le code]

  1. François Roch Ledru des Essarts (1765-1844), général, pair de France, GC 3 novembre 1827[18]. (« Notice no LH/1543/59 »).

1828[modifier | modifier le code]

  1. Henri Rottembourg (1769-1857), général, GC 29 octobre 1828[18].
  2. Pierre César Charles de Sercey (1753-1836), vice-amiral, pair de France, GC 30 octobre 1828[18].
  3. Pierre-Barthélémy Portal d'Albarèdes (1765-1845), ministre de la Marine, pair de France, GC 31 octobre 1828[18].

1829[modifier | modifier le code]

  1. Charles-Frédéric Reinhard (1761-1837), ministre des Affaires étrangères, ambassadeur, pair de France, GC 26 août 1829[18].
  2. Jean-Marie Defrance (1771-1855), général, GC 30 octobre 1829[18].
  3. Louis François Coutard (1769-1852), général, député, GC 30 octobre 1829[18].
  4. Gaspard de Chabrol (1773-1843), préfet de la Seine, député, GC 30 octobre 1829[18].
  5. Maximilien Gérard de Rayneval (1778-1836), ambassadeur, pair de France, GC 26 novembre 1829[18].
  6. Jean-Baptiste Sylvère Gaye de Martignac (1778-1832), président du Conseil des ministres
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1820 · 1825 · 1828 · 1831 · 1832 · 1833 · 1834 · 1835 · 1836 · 1837 · 1838 · 1839 · 1840 · 1850 · 1860 · 1900 · 1950 · 2000 · 

1830[modifier | modifier le code]

  1. Louis-Philippe Ier (1773-1850), proclamé roi des Français (grand-maître de l'ordre) le 9 août 1830.
  2. Georges Mouton de Lobau (1770-1838), maréchal de France, pair de France, GC 19 août 1830[18].
  3. Pierre Claude Pajol (1772-1844), général, pair de France, GC 21 août 1830[18].
  4. Rémy Joseph Isidore Exelmans (1775-1852), maréchal de France, pair de France, Grand chancelier de la Légion d'honneur, GC 21 août 1830[18].
  5. Antoine Drouot (1774-1847), général, pair de France, GC 16 octobre 1830[18].
  6. Charles Antoine Morand (1771-1835), général, pair de France, GC 16 octobre 1830[18].
  7. Pierre Berthezène (1775-1847), général, pair de France, GC 27 décembre 1830[18].

1831[modifier | modifier le code]

  1. Casimir de Rochechouart, duc de Mortemart (1787-1875), général, président du Conseil des ministres, GC 8 janvier 1831[18].
  2. Guy-Victor Duperré (1775-1846), ministre, amiral, pair de France, GC 1er mars 1831[18].
  3. Louis Jacob (1768-1854), amiral, pair de France, GC 1er mars 1831[18].
  4. Nicolas Léonard Bagert Beker de Mons (1770-1840), général, pair de France, GC 21 mars 1831[18].
  5. François Roguet (1770-1846), général, pair de France, GC 21 mars 1831[18].
  6. Pierre Benoît Soult (1770-1843), général, député, GC 21 mars 1831[18].
  7. Jean Pierre François Bonet (1768-1857), général, pair de France, GC 20 avril 1831[18].
  8. Charles Nicolas d'Anthouard de Vraincourt (1773-1852), général, pair de France, GC 1er mai 1831[18].

1832[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Jean Auguste Durosnel (1771-1849), général, pair de France, GC 27 mai 1832[18].
  2. Henri de Rigny (1782-1835), ministre des Affaires étrangères, amiral, GC 12 août 1832[18].
  3. Joseph Marie Portalis (1778-1858), ministre, magistrat, pair de France, GC 30 septembre 1832[18].

1833[modifier | modifier le code]

  1. Anne Charles Lebrun (29 avril 1833)

1834[modifier | modifier le code]

1835[modifier | modifier le code]

  1. Michel Silvestre Brayer

1836[modifier | modifier le code]

  1. Charles Jacques Nicolas Duchâtel

1837[modifier | modifier le code]

  1. Louis-Victor de Caux de Blacquetot (1775-1845), pair de France, GC 30 mai 1837 (« Notice no LH/453/91 »).
  2. Pierre David de Colbert-Chabanais (1774-1853), lieutenant général, pair de France, GC 30 mai 1837 (« Notice no LH/563/17 »).
  3. Louis-Nicolas Lemercier (1755-1849), pair de France, GC 30 mai 1837 (« Notice no LH/1579/31 »).
  4. Mathieu Molé, président du Conseil des ministres

1838[modifier | modifier le code]

  1. Charles de Flahaut (1785-1870), pair de France, GC mai 1838 (« Notice no C/0/36 »).

1839[modifier | modifier le code]

  1. Simon Bernard, 9 mars 1839[19]
  2. Raymond Aymeric Philippe Joseph de Montesquiou-Fezensac[20]
 Sommaire : · An XIII · 1820 · 1830 · 1835 · 1838 · 1841 · 1842 · 1843 · 1844 · 1845 · 1846 · 1847 · 1848 · 1849 · 1850 · 1860 · 1900 · 1950 · 2000 · 

1840[modifier | modifier le code]

  1. Louis-Gustave Doulcet de Pontécoulant (1764-1853), pair de France, GC 27 mai 1840 (« Notice no LH/798/7 »).
  2. François Guizot, Ministre des Affaires étrangères
  3. Pierre II du Brésil, 7 décembre 1840[21]

1841[modifier | modifier le code]

  1. Élie Decazes, 21 octobre 1841[22]

1842[modifier | modifier le code]

1843[modifier | modifier le code]

  1. Thomas-Robert Bugeaud (1784-1849), maréchal de France, GC 9 avril 1843 (« Notice no LH/389/84 »).
  2. Guillaume Dode de La Brunerie (1775-1851), maréchal de France, GC 28 avril 1843 (« Notice no LH/782/53 »).
  3. Louis Doguereau (1777-1856), général de division, GC 28 avril 1843 (« Notice no LH/783/43 »).
  4. Camille de Montalivet (1801-1880), ministre de l'Intérieur, GC 30 avril 1843 (« Notice no LH/86/65 »)

1844[modifier | modifier le code]

  1. Pierre François Marie Auguste Dejean (1780-1845), Général de division, GC 14 avril 1844[23] (voir la référence, car la « Notice no LH/693/12 » indique grand officier).
  2. Charles Claude Jacquinot (1772-1848), lieutenant général de la section de réserve, GC 14 avril 1844 (« Notice no LH/1346/13 »).
  3. Louis Napoléon Lannes (1801-1874), ambassadeur, GC 30 octobre 1844 (« Notice no LH/1472/44 »).

1845[modifier | modifier le code]

  1. Emmanuel Halgan (amiral) (1771-1852), vice-amiral, pair de France, GC 12 janvier 1845 (« Notice no LH/1259/29 »).

1846[modifier | modifier le code]

  1. Amable Guillaume Prosper Brugière, baron de Barante (1782-1866), pair de France, conseiller d'État, membre de l'Académie française, GC 19 avril 1846 (« Notice no LH/378/57 »).
  2. Amédée Girod de l'Ain (1781-1847), pair de France, GC 30 avril 1846 (« Notice no LH/1151/46 »).
  3. Eugène François Lamoral de Ligne d'Amblise (1804-1880), ambassadeur du royaume de Belgique en France, GC 22 août 1846 (« Notice no LH/1640/71 »).
  4. Charles Marie Tanneguy Duchâtel (1803-1867), ministre de l'Intérieur, GC 29 octobre 1846 (« Notice no LH/821/63 »).

1847[modifier | modifier le code]

  1. Boniface de Castellane (1788-1862), lieutenant général, GC 22 avril 1847 (« Notice no LH/446/17 »).
  2. Antoine, comte d'Argout (1782-1858), gouverneur de la Banque de France, GC 7 octobre 1847 (« Notice no LH/48/61 »).
  3. Jacques de Cavaignac (Jacques-Marie Cavaignac), grand-croix le 7 octobre 1847[24].

1848[modifier | modifier le code]

  1. Louis-Napoléon Bonaparte (1808-1873), élu président de la République française (grand-maître de l'ordre) le 20 décembre 1848.

1849[modifier | modifier le code]

  1. François Antoine Teste (1775-1862), général de division, baron d'Empire, GC 14 décembre 1849.
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1820 · 1830 · 1840 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 2010 · 

1850[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Antoine d'Ornano (« Notice no C0000046 »).

1851[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Oudinot (1791-1863), général de division, GC 4 mai 1851 (« Notice no LH/2027/2 »).
  2. Alphonse Henri d'Hautpoul, général de division, GC 11 décembre 1851
  3. Bernard Pierre Magnan (1791-1865), général de division (depuis maréchal de France), GC 11 décembre 1851 (« Notice no LH/1685/37 »).

1852[modifier | modifier le code]

  1. Camillo Cavour, homme politique du royaume de Sardaigne, le 21 février 1852[25].
    Louis-Napoléon Bonaparte devient Napoléon III, empereur des Français (grand-maître de l'ordre) le 2 décembre 1852.
  2. Charles de Morny (« Notice no C0000067 »).

1853[modifier | modifier le code]

  1. Aimable Pélissier (1794-1864), général de division (depuis maréchal de France), GC 1853 (« Notice no C/0/47 »).
  2. Jean Ernest Ducos de La Hitte (1789-1878), général de division, sénateur du Second Empire, GC 10 août 1853 (« Notice no LH/826/73 »).
  3. Napoléon-Jérôme Bonaparte

1854[modifier | modifier le code]

  1. Saïd Pacha (Mohamed Saïd Pacha) (1822-1863), vice-roi d’Égypte de 1854 à 1863, le 29 novembre 1854[26].

1855[modifier | modifier le code]

  1. Patrice de Mac Mahon (1808-1893), maréchal de France, Grand-croix à titre militaire avant d'être élu président de la République (en 1873).
  2. Jean-Martial Bineau (1805-1855), sénateur (Second Empire), GC 4 février 1855 (« Notice no LH/242/52 »).
  3. Pierre Joseph François Bosquet (1810-1861), général de division commandant le 2e corps de l'Armée d'Orient Page d'aide sur l'homonymie, GC 22 septembre 1855 (« Notice no LH/300/80 »).
  4. Adolphe Niel (1802-1869), maréchal de France, GC 22 septembre 1855 (« Notice no LH/1990/49 »).
  5. Louis de Rostolan (1791-1862), général de division commandant la 9e division militaire, sénateur (Second Empire), GC 28 décembre 1855 (« Notice no LH/2386/21 »).
  6. Charles Jacques Pierre Abbatucci (1791-1857), garde des sceaux, ministre secrétaire d'État au département de la Justice, GC 30 décembre 1855 (« Notice no LH/1/77 »).
  7. Victor de Rouvroy de Saint-Simon (1782-1865), sénateur (Second Empire), GC 30 décembre 1855 (« Notice no LH/2409/51 »).
  8. Pierre Magne (1806-1879), homme politique français, GC 4 août 1855 (« Notice no LH/1686/17 »).
  9. Raymond-Théodore Troplong (1795-1869), juriste et homme politique français

1856[modifier | modifier le code]

  1. Émile Herbillon (1794-1866), général de division, GC 16 juin 1856 (« Notice no LH/1290/70 »).

1857[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Chrétien Korte (1788-1862), général de division et sénateur du Second Empire, GC 18 mars 1857 (« Notice no LH/1407/25 »).
  2. Jean-Baptiste Pelletier (1777-1862), général de division, GC 13 juin 1857 (« Notice no LH/2086/49 »).
  3. Aristide de La Ruë (1795-1872), général de division et sénateur du Second Empire, GC 13 août 1857 (Côte S.H.A.T. : 7 Yd 1 245).
  4. Jacques Camou (1792-1868), général de division, GC 17 octobre 1857 (« Notice no LH/414/62 »).
  5. Eugène Daumas (1803-1871), général de division et sénateur du Second Empire, GC 28 décembre 1857 (« Notice no LH/667/80 »).

1858[modifier | modifier le code]

1859[modifier | modifier le code]

  1. Élie Frédéric Forey (1804-1872), maréchal de France (1863), GC 21 mai 1859 (« Notice no LH/998/41 »).
  2. Émile Mellinet (1798-1894), général de division, GC 17 juin 1859 (« Notice no LH/1820/58 »).
  3. Charles Émile de Laplace (1789-1871), général de division, sénateur du Second Empire, GC 7 août 1859 (« Notice no LH/1477/69 »).
  4. Guillaume Stanislas Marey-Monge (1796-1863), général de division, GC 7 août 1859 (« Notice no LH/1736/77 »).
  5. Ernest Arrighi de Casanova (1814-1888), ministre de l'intérieur, GC 9 novembre 1859
  6. Joseph Romain-Desfossés (1798-1864), amiral de France, GC 31 décembre 1859 (« Notice no LH/2777/82 »).
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1820 · 1830 · 1840 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 2010 · 

1860[modifier | modifier le code]

  1. Abd el-Kader (1808-1883), émir de Mascara, émir des Arabes, GC 5 août 1860 (« Notice no LH/2/26 »). Elevé à la dignité de Grand-Croix pour avoir sauvé plus de 10 000 chrétiens lors des massacres de Damas en 1860[27]. Lors de la reconstruction du palais de la Légion d'honneur après l'incendie de 1871, Abd el-Kader sera parmi les plus généreux donateurs[28].
  1. Charles-Marie-Augustin de Goyon (1803-1870), général de division, sénateur (Second Empire), aide de camp de Napoléon III, GC 18 septembre 1860 (« Notice no LH/1183/83 »).
  2. Prosper de Chasseloup-Laubat (1805-1873), ministre de la Marine et des Colonies, GC 18 septembre 1860 (« Notice no LH/500/41 »).
  3. Charles Cousin-Montauban, comte de Palikao (1796-1878), général de division, GC 26 décembre 1860 (« Notice no LH/618/85 »).
  4. François Thomas Tréhouart, Amiral de France

1861[modifier | modifier le code]

  1. Léonard Victor Charner (1797-1869), vice-amiral (depuis amiral de France), GC 10 février 1861 (« Notice no LH/492/78 »).

1862[modifier | modifier le code]

  1. Georges Eugène Haussmann (1808-1891), préfet de Paris - 7 décembre 1862[29]
  2. Alphonse de Grouchy (1789-1864), général de division, sénateur - 30 décembre 1862
  3. Gustave Rouland (1806-1878), ministre du Second Empire, GC[30] (« Notice no LH/2397/33 »).

1863[modifier | modifier le code]

  1. Louis-Lucien (1813-1891), « prince Bonaparte », sénateur du Second Empire, GC mars 1863 (« Notice no LH/277/58 »).
  2. François Achille Bazaine (1811-1875), général de division (depuis maréchal de France et sénateur du Second Empire), GC 2 juillet 1863, radié 12 décembre 1873 (« Notice no LH/150/13 »).
  3. Jean-Baptiste Dumas (1804-1884), membre de l'Institut de France, GC 14 août 1863 (« Notice no LH/842/77 »).

1864[modifier | modifier le code]

  1. Gustave Olivier Lannes de Montebello (1804-1875), général de division, GC 2 septembre 1864 (« Notice no LH/1472/38 »).
  2. Paul Boudet (1800-1877), ministre, GC 6 novembre 1864 (« Notice no LH/308/63 »).

1865[modifier | modifier le code]

  1. Marie Charles Adelbert Lebarbier de Tinan (1803-1876), vice-amiral, GC 11 août 1865 (« Notice no LH/1510/71 »)
  2. Édouard-Jean-Étienne Deligny (1815-1902), général de division, GC 7 juin 1865

1866[modifier | modifier le code]

  1. Edouard, comte Waldner de Freundstein (1789-1879), général de division, sénateur du Second Empire, GC 12 août 1866[31].
  2. Antoine X Alfred Agénor, 10e duc de Gramont (1819-1880), ambassadeur de France en Autriche, GC 14 août 1866 (« Notice no LH/1185/22 »).
  3. Edmond Le Bœuf (1809-1888), maréchal de France, ministre de la Guerre, GC 21 décembre 1866 (« Notice no LH/1517/17 »).
  4. Charles François Xavier d'Autemarre d'Erville (1805-1891), général de division, GC 21 décembre 1866 (« Notice no LH/78/49 »).

1867[modifier | modifier le code]

  1. Léonel de Moustier (1817-1869), ministre des Affaires étrangères, GC 1867[réf. à confirmer][32].
  2. Louis Henri Armand Behic (1809-1891), sénateur du Second Empire, ancien ministre, GC 20 janvier 1867 (« Notice no LH/165/5 »).
  3. Paul de Ladmirault (1808-1898), général de division, GC 11 août 1867 (« Notice no LH/1430/55 »).

1868[modifier | modifier le code]

  1. Louis d'Aurelle de Paladines (1804-1877), général de division, GC 28 décembre 1868 (« Notice no LH/77/12 »).
  2. Édouard Bouët-Willaumez (1808-1871), vice-amiral, sénateur du Second Empire, GC 30 décembre 1868 (« Notice no LH/310/54 »).

1869[modifier | modifier le code]

 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1820 · 1830 · 1840 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 2010 · 

1870[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Vinoy (1804-1877), général de division, GC 8 décembre 1870 [réf. à confirmer] (« Notice no C/0/29 »).

1871[modifier | modifier le code]

  1. François de Chabaud-Latour (1804-1885), général de division, GC 7 janvier 1871 (« Notice no LH/464/23 »).
  2. Ernest Courtot de Cissey (1810-1882), général de division, GC 7 janvier 1871
  3. Louis Henri de Gueydon
    Adolphe Thiers (1797-1877), Président de la République (31 août). Grand-maître de l'ordre.

1872[modifier | modifier le code]

1873[modifier | modifier le code]

  1. Patrice de Mac Mahon (1808-1893), déjà Grand-croix (en 1855) avant d'être élu président de la République. Grand maître de l'ordre le 24 mai 1873.
  2. Henri Espivent de la Villesboisnet (1813-1908), général de division, GC 28 mai 1815 (« Notice no LH/907/26 »).
  3. Joseph Édouard de La Motte-Rouge (1804-1883), général de division, GC 11 octobre 1873 (« Notice no 1462/33 »).

1874[modifier | modifier le code]

1875[modifier | modifier le code]

  1. Michel-Eugène Chevreul
  2. Jules Étienne Marie Forgeot, 6 mai 1875

1876[modifier | modifier le code]

  1. Henri Jules Bataille (1816-1882), général de division, GC 11 janvier 1876 (« Notice no LH/134/63 »).
  2. Edmond Jurien de La Gravière

1877[modifier | modifier le code]

1878[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Alfred Eugène Chanzy - 22 août 1878[33]

1879[modifier | modifier le code]

  1. Jean Bernard Jauréguiberry (1815-1887), amiral, ministre, GC 14 janvier 1879
Jules Grévy (1807-1891), président de la République française (grand-maître de l'ordre)
.
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1820 · 1830 · 1840 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 2010 · 

1880[modifier | modifier le code]

  1. Georges Ier de Grèce (1845-1913), roi de Grèce, GC 1880[21].
  2. Charles Raymond de Saint-Vallier (1833-1886), sénateur, ambassadeur à Berlin, GC 11 juillet 1880 (« Notice no LH/632/87 »).

1881[modifier | modifier le code]

  1. Louis Pasteur (1822-1895), membre de l'Institut de France, GC 7 juillet 1881 (« Notice no LH/2064/18 »).

1882[modifier | modifier le code]

1883[modifier | modifier le code]

1884[modifier | modifier le code]

1885[modifier | modifier le code]

1886[modifier | modifier le code]

  1. Félix Antoine Appert (1817-1891), général de division, ambassadeur de France en Russie, GC 26 février 1886 (« Notice no LH/44/15 »).
  2. Constantin Ier de Grèce (1868–1923), roi de Grèce, GC 13 décembre 1886[34].

1887[modifier | modifier le code]

  1. Gaston de Galliffet
  2. Benjamin Jaurès (1823-1889), amiral, ambassadeur et ministre
  3. Félix Gustave Saussier, général, gouverneur militaire de Paris
    Sadi Carnot (1837-1894), président de la République française (grand-maître de l'ordre)
    .

1888[modifier | modifier le code]

  1. Jules Lewal, général

1889[modifier | modifier le code]

  1. Léonard-Léopold Forgemol de Bostquénard, 4 mai 1889
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1820 · 1830 · 1840 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 2010 · 

1890[modifier | modifier le code]

1891[modifier | modifier le code]

1892[modifier | modifier le code]

  1. Abbas Hilmi II (Abbas II Hilmi) (1874-1944), khédive d’Égypte de 1892 à 1914, grand-croix le 27 janvier 1892[26].
  2. Prince Georges de Grèce. Michel et Béatrice Wattel indiquent qu’il s’agit du futur roi Georges II de Grèce (1890-1947), roi de Grèce, GC 10 décembre 1892[35] (qui aurait été GC bien jeune). Mais il a aussi existé un prince Georges de Grèce (1869-1957), oncle du précédent.

1893[modifier | modifier le code]

1894[modifier | modifier le code]

  1. Jean Casimir-Perier (1847-1907), président de la République française (grand-maître de l'ordre)
    .

1895[modifier | modifier le code]

  1. Félix Faure (1841-1899), président de la République française (grand-maître de l'ordre)
    .

1896[modifier | modifier le code]

  1. Grand-duc Pierre Nikolaïevitch de Russie (1864-1931) : grand-croix le 4 mars 1896[36] ; petit frère du grand-duc Nicolas Nikolaïevitch de Russie.
  2. Grand-duc Nicolas Nikolaïevitch de Russie (1856-1929)  : grand-croix le 20 décembre 1896[37] ; grand frère du grand-duc Pierre Nikolaïevitch de Russie.
  3. Marcellin Berthelot, chimiste, essayiste, historien des sciences et homme politique français, GC 26 juillet 1896.

1897[modifier | modifier le code]

  1. Henri Rieunier (1833-1918), vice-amiral ministre de la Marine, membre de l'Assemblée nationale, GC 12 juillet 1897(« Notice no LH/2328/27 »).
  2. François Auguste Logerot (1825-1913), général et ministre de la Guerre, GC 29 décembre 1897[38].

1898[modifier | modifier le code]

1899[modifier | modifier le code]

  1. Émile Loubet (1838-1929), président de la République française (grand-maître de l'ordre)
    .
  2. Louis-Gustave Lannes de Montebello (1838-1907), ambassadeur en Russie, GC 25 août 1899 (« Notice no LH/1472/42 »).
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1900[modifier | modifier le code]

  1. Alfred Picard
  2. Eugène Guillaume

1901[modifier | modifier le code]

  1. Alfred Gervais (1837-1921), vice-amiral, Chef d'état-major de la Marine, [1].
  2. Édouard Pottier (1839-1903), vice-amiral, GC par décret du 20 septembre 1901, et décoré par le Président de la République le 9 avril 1902.

1902[modifier | modifier le code]

1903[modifier | modifier le code]

1904[modifier | modifier le code]

  1. Henri Brugère

1905[modifier | modifier le code]

1906[modifier | modifier le code]

  1. Armand Fallières (1841-1931), président de la République française (grand-maître de l'ordre)
    .
  2. Edgard de Maigret (1841-1910), amiral, GC 1906 (JO du 19 mai 1906)[39].
  3. Justin Germain Casimir de Selves (1848-1934), GC 26 janvier 1906.

1907[modifier | modifier le code]

1908[modifier | modifier le code]

1909[modifier | modifier le code]

 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1910[modifier | modifier le code]

1911[modifier | modifier le code]

  1. Alexis Ballot-Beaupré (1839-1917), magistrat français, GC le 18 janvier 1911[40]

1912[modifier | modifier le code]

1913[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Poincaré (1860-1934), président de la République française (grand-maître de l'ordre)
    .
  2. Camille Saint-Saëns
  3. Hubert Lyautey

1914[modifier | modifier le code]

  1. Louis Archinard
  2. Joseph Joffre, maréchal de France (11 juillet 1914)

1915[modifier | modifier le code]

  1. Édouard de Castelnau
  2. Ferdinand Foch - 1915 (élevé à la dignité de maréchal de France en 1918)

1916[modifier | modifier le code]

  1. Edgard de Trentinian (1851-1942,) élevé à la dignité de grand-croix le 11 janvier 1916 ;
  2. Hussein Kemal (Hussein Kamal) (1853-1917), sultan d’Égypte en 1914, grand-croix le 4 juillet 1916[41]
  3. Maurice Sarrail, général en chef de l'Armée d'Orient.
  4. Pierre Auguste Roques

1917[modifier | modifier le code]

  1. Louis Franchet d'Espèrey (1856-1942), général de division (maréchal de France en 1921), GC 10 juillet 1917 (« Notice no LH/1024/49 »).
  2. Paul Jules Henri Muteau (1854-1927), général de division, GC 10 juillet 1917 (« Notice no LH/1970/36 »).
  3. Philippe Pétain (1856-1951) (élevé à la dignité de maréchal de France en 1918).

1918[modifier | modifier le code]

  1. Marie Émile Fayolle - 1918 (élevé à la dignité de maréchal de France en 1921)
  2. Alexandre Ier de Grèce, roi de Grèce, GC 8 mars 1918[35]

1919[modifier | modifier le code]

  1. Lucien Lacaze
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1920[modifier | modifier le code]

  1. Gabriel Fauré (1858-1922), membre de l’Institut de France, GC 31 janvier 1920 (« Notice no LH/940/44 »).
    Paul Deschanel (1855-1922), président de la République française (grand maître de l’ordre) le 18 février 1920
    .
  2. Paul Maistre (1858-1922), général de division, GC 10 juillet 1920 (« Notice no LH/1699/52 »).
    Alexandre Millerand (1859-1943), président de la République française (grand-maître de l'ordre) le 23 septembre 1920
    .
  3. Ahmed Fouad Ier (Fouad Ier) (1868-1936), sultan (1917-1922) puis roi (1922-1936) d’Égypte et du Soudan, grand-croix le 15 novembre 1920[41].
  4. Auguste Edouard Hirschauer, général d'Armée

1921[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Baptiste Marchand, général de division[42].
  2. Auguste Boué de Lapeyrère

1922[modifier | modifier le code]

  1. Henri Mordacq (1868-1943), général de division, chef de cabinet militaire de Clemenceau de 1917 à 1920

1923[modifier | modifier le code]

  1. Edmond Buat (1868 - 30 décembre 1923), général de division, GC 29 décembre 1923 [43].

1924[modifier | modifier le code]

  1. Émile Guépratte
  2. Hailé Sélassié Ier[réf. nécessaire]
  3. Maurice Pellé, général, GC par décret du 15 mars 1924 (JO du 16 mars 1924), veille du décès de l’intéressé[44].
    Gaston Doumergue (1863-1937), président de la République française (grand maître de l’ordre) le 13 juin 1924
    .

1925[modifier | modifier le code]

  1. Albert d'Amade (1856-1941), général de division, GC 30 janvier 1925 (« Notice no LH/27/37 »).
  2. Henri Salaün (1866-1936), vice-amiral, GC 23 juin 1925 (« Notice no LH/2440/26 »).
  3. Louis Sarrut (1850-1925), magistrat, GC 24 juillet 1925 (« Notice no LH/2461/66 »).

1926[modifier | modifier le code]

  1. Albert Besnard (1849-1934), peintre, décorateur et graveur français, GC 30 avril 1926 (« Notice no LH/222/36 »).
  2. Paul Leblois (1857-1930), général de division, GC 10 juin 1926 (« Notice no LH/1516/51 »).

1927[modifier | modifier le code]

Charles Alexis Vandenberg (1858-1942), général de division, gouverneur du Grand Liban (1924-1925)

1928[modifier | modifier le code]

  1. Nosky, Georges, Henri, Émile Daeschner (1863-1928), ambassadeur de la République en Turquie (19 avril 1928, 55.698)[réf. nécessaire]
  2. Paul Marie Eugène Vieille (1854-1934) Inspecteur Général des Poudres (décret du 28 décembre 1928)
  3. Ferhat Djelloul ben Lakhdar Bachaga des Larbaa (grand-croix de la Légion d'honneur (Journal officiel n°164 du 12 juillet 1928)

1929[modifier | modifier le code]

  1. Fulgence Bienvenüe, père du métro de Paris, GC 29 janvier 1929 (« Notice no LH/235/67 »).
  2. Louis Fatou, vice-amiral, GC 12 janvier 1929 (« Notice no 19800035/159/20390 »).
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1930[modifier | modifier le code]

1931[modifier | modifier le code]

  1. Paul Doumer (1857-1932), président de la République française (grand-maître de l'ordre) le 13 juin 1931
    .
  2. Gustave Paul Lacapelle (1869-1942), général de corps d'armée, le 17 octobre 1931[46].

1932[modifier | modifier le code]

  1. Émile Picard (1856-1941), mathématicien, académicien, GC 14 avril 1932 (« Notice no LH/2144/15 »)
    Albert Lebrun (1871-1950), président de la République française (grand maître de l'ordre) le 10 mai 1932
    .
  2. Théodore Lescouvé (1864-1940), magistrat, GC 14 avril 1932[47]
  3. Charles Brécard (1867-1952), général d’armée, grand chancelier de la Légion d’honneur de 1940 à 1944, GC 8 juillet 1932[48].
  4. Georges Schwob d'Héricourt (1864-1942), président et administrateur de sociétés, GC 21 octobre 1932 (« Notice no LH/2478/11 »)
  5. Désiré Lucien Vallier (1871-1959), général de division des troupes coloniales, GC 29 décembre 1932[49].

1933[modifier | modifier le code]

1934[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Vuillemin

1935[modifier | modifier le code]

  1. Paul Matter (1872-1959), AET, soldat, général de division, Grand-Croix de la Légion d'honneur le 11 juillet 1935.

1936[modifier | modifier le code]

  1. Paul Joseph Hyacinthe Mignot (1865-1949), général de division, grand-croix le 4 août 1936.

1937[modifier | modifier le code]

  1. Paul Matter, décret du 5 juillet 1937 (Notice N° LH/1794/69).
  2. Reza Chah (1878-1944), chah d’Iran (1925-1941), le 5 juillet 1937[50]
  3. Farouk (1925-1965), roi d’Égypte (1936-1952), grand-croix le 26 juillet 1937[41].
  4. Victor Denain

1938[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Branly
  2. Paul Léon
  3. Bertrand Pujo

1939[modifier | modifier le code]

  1. Mohammad Reza Pahlavi (1919-1980), prince héritier, futur chah d’Iran (1941-1979), le 15 juin 1939[50].
  2. Gabriel Hanotaux, ministre des affaires étrangères et écrivain
  3. Si Kaddour Benghabrit (1868-1954), haut fonctionnaire et fondateur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris[51].
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1940[modifier | modifier le code]

  1. Henri Giraud (militaire)
    Philippe Pétain, Déjà Grand-croix (en 1917), Chef de l'État français. Grand-maître de l'ordre le 11 juillet 1940.

1941[modifier | modifier le code]

  1. Louis Lumière (1864-1948), inventeur, GC 5 août 1939 (« Notice no LH/1675/50 »)[52].

1942[modifier | modifier le code]

  1. Moncef Bey (bey de Tunis), 2 juillet 1942[53].

1943[modifier | modifier le code]

  1. Dwight David Eisenhower, 29 mai[54]
  2. Amiral Emile André Henri Duplat, décret n°3112 du 21/12/43 - JO du 23/12/43 page 3267

1944[modifier | modifier le code]

1945[modifier | modifier le code]

  1. Jean de Lattre de Tassigny, maréchal de France, 13 février 1945
  2. Philippe Leclerc de Hauteclocque, maréchal de France
  3. Georges Catroux, compagnon de la Libération, général d'armée
  4. Charles de Gaulle, président du gouvernement provisoire (grand-maître de l'ordre)
  5. Lakhdar Ben Mohamed Brahimi, bachagha à Bir-Rabalou[55]
  6. Ferhat Belkacem Ben Djelloul, bachagha à Teniet-El-Llaad[28]
  7. Tekouk Abdelkader, bachagha de la Zaouta de Bouguirat[56]
  8. Benaffane Khelifa Ould Larbi, bachagha à La Mekerra[56]
  9. Masrali Abdelaziz Ben Si Smail Ben Masrali Ali, bachagha à Mesaaba[56]
  10. Ferrhat Dehilis Ben Djelloul, bachagha de Larbaa[56]

1946[modifier | modifier le code]

  1. Alphonse Juin, maréchal de France
  2. Marie-Pierre Kœnig, maréchal de France
  3. Félix Gouin, président du gouvernement provisoire (grand-maître de l'ordre)
  4. Georges Bidault, président du gouvernement provisoire (grand-maître de l'ordre)
  5. Paul Langevin, (1872-1946), physicien

1947[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Auriol, président de la République française (grand-maître de l'ordre), 16 janvier 1947.
  2. Jean Touzet du Vigier, général de corps d'armée
  3. Mohamed Mustapha Benbadis (1868-1951), homme politique durant l'Algérie française, GC : 15 octobre 1947 (« Notice no 19800035/3/292 »).

1948[modifier | modifier le code]

  1. Élisabeth, duchesse d’Édimbourg (future reine Élisabeth II du Royaume-Uni)

1949[modifier | modifier le code]

  1. Mohammed Benelmouaz, bachaga honoraire, conseiller général à Aflou (Algérie française), (27 mai 1949)[57]
  2. Mohammed Zaher Chah roi d’Afghanistan, 7 décembre 1949[27].
  3. Joseph Louis Andlauer, Administrateur supérieur de la Sarre, Général de corps d'armée, (14 décembre 1949) [58]
  4. Martial Valin
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1950[modifier | modifier le code]

  1. Émile Borel (1871-1956), mathématicien, ministre, GC 9 août 1950 (« Notice no 19800035/168/21667 »).
  2. Lucien Loizeau.

1951[modifier | modifier le code]

  1. Albert Caquot, ingénieur
  2. Paul Claudel, écrivain, membre de l'Académie française

1952[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Assié, ingénieur et résistant
  2. Raoul Salan, général de corps d'armée, commandant en chef des forces terrestres, maritimes et aériennes en Extrême-Orient (décret du 28 août 1952)

1953[modifier | modifier le code]

1954[modifier | modifier le code]

  1. Michel Buot de l'Épine, Général de brigade, commandant en chef à Rabat (13 novembre 1954)
René Coty, président de la République française (grand-maître de l'ordre), 16 janvier 1954.

1955[modifier | modifier le code]

  1. Hervé de Penfentenyo, vice-amiral d'escadre
  2. Edgard de Larminat, compagnon de la Libération, général d'armée

1956[modifier | modifier le code]

  1. Josip Broz Tito, président de la République fédérative socialiste de Yougoslavie (7 mai 1956)
  2. Marcel Dassault, 10 juillet 1956, ingénieur, constructeur d'avions[59]

1957[modifier | modifier le code]

  1. Philip, duc d’Édimbourg
  2. Julien Cain, administrateur de la Bibliothèque nationale et déporté[60]
  3. Roger Noiret, général d'armée (1954). Commandant en chef des forces françaises en Allemagne (1951), président du comité militaire des parlementaires de l’OTAN. Député des Ardennes.

1958[modifier | modifier le code]

  1. René Lhopital, déporté résistant
  2. François Mauriac, écrivain
  3. Henri Zeller, général d'armée[61]

1959[modifier | modifier le code]

  1. Charles de Gaulle, Déjà Grand-croix (en 1945[62]) avant d'être élu président de la République française. Grand-maître de l'ordre le 8 janvier 1959.
  2. Raoul Castex, amiral, théoricien militaire français, fondateur de l'IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense Nationale)
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1960[modifier | modifier le code]

  1. Émile Bollaert, haut-fonctionnaire et résistant

1961[modifier | modifier le code]

  1. Jean Olié, général d'armée
  2. Paul Ortoli, amiral, commandant de l'Émile Bertin lors du débarquement de Provence
  3. Jean Gilles, général de corps d'armée, 21 juillet 1961[63].

1962[modifier | modifier le code]

  1. Louis de Broglie, mathématicien et physicien, 15 février 1962[64]

1963[modifier | modifier le code]

1964[modifier | modifier le code]

  1. Georges Cabanier, amiral, grand chancelier de la Légion d'honneur

1965[modifier | modifier le code]

  1. Louis Pasteur Vallery-Radot, médecin et homme politique (petit-fils de Louis Pasteur), grand-croix remise des mains du président de la République, le général de Gaulle
  2. Jean Accart, général de corps d'armée aérien (22 juillet 1965)
  3. Louis Dodelier, général d' armée, chef de l'état major particulier du général De Gaulle 1961-1962 puis gouverneur militaire de Paris 1962-1965 (grand-croix remise par De Gaulle le 22 juillet 1965)
  4. Paul Girot de Langlade, général de division, remise à Fontainebleau le 6 juin 1965 par le Général Zeller (décret du JO du 28/04/1964)

1966[modifier | modifier le code]

1967[modifier | modifier le code]

1968[modifier | modifier le code]

1969[modifier | modifier le code]

  1. Georges Pompidou, président de la République française (grand-maître de l'ordre), 20 juin 1969.
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1970[modifier | modifier le code]

  1. Achille Liénart, cardinal, remis le 16 février 1970 par Georges Pompidou, président de la République[65].

1971[modifier | modifier le code]

1972[modifier | modifier le code]

  1. André Grandpierre, industriel français, remis le 1er janvier 1972 par le Président Georges Pompidou.[réf. nécessaire]

1973[modifier | modifier le code]

  1. Jean Simon, général d'armée, 29 septembre 1973[66]

1974[modifier | modifier le code]

  1. Hassan Pakravan (1911-1979), ambassadeur d’Iran à Paris (16 janvier 1974)[67]
    Valéry Giscard d’Estaing, président de la République française (grand maître de l’ordre), 27 mai 1974.
  2. Jean Vallette d’Osia (1898-2000), général de corps d'armée et résistant
  3. Farah Diba (1938- ), chahbanou, épouse du chah d’Iran Mohammad Reza Pahlavi - étranger (10 juillet 1974)[67]

1975[modifier | modifier le code]

  1. Marcel Bigeard, général de corps d'armée
  2. Pierre Pouyade, AET, général, Compagnon de la Libération, remis le 26 avril 1975 par Valéry Giscard d'Estaing, président de la République[68]

1976[modifier | modifier le code]

  1. Reza Pahlavi, prince héritier d’Iran - étranger (14 décembre 1976)[67]
  2. Juan Carlos Ier roi d’Espagne - étranger (20 décembre 1976)[69]
  3. Amir Hoveida (1919-1979), premier ministre d’Iran (1965-1977) - étranger (29 décembre 1976)[67]

1977[modifier | modifier le code]

1978[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Guillaumat, ingénieur et homme d'affaires

1979[modifier | modifier le code]

 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1980[modifier | modifier le code]

1981[modifier | modifier le code]

  1. François Mitterrand, président de la République française (grand-maître de l'ordre), 21 mai 1981.

1982[modifier | modifier le code]

Contingent d'étrangers du 1er janvier 1982 au 31 décembre 1984 : 3 par an [70]

  1. Charles, prince de Galles - étranger
  2. François Jacob, Prix Nobel de médecine, chef du service de génétique microbienne à l'Institut Pasteur (6/01/1982 - Gd.Off. 7/02/1977) [71]
  3. Bernard Saint-Hillier, général de corps d'armée (8/04/1982 - Gd.Off. 19/07/1960) [72]
  4. André Lwoff, Prix Nobel de médecine (13/07/1982 - Gd.Off. 23/04/1976) [73]
  5. Charles Vedel, Vice-amiral d'escadre (04/11/1982 - Gd.Off. 05/09/1970)[74]
  6. Pierre Schweitzer, inspecteur général des finances (30/12/1982 - Gd.Off. 02/10/1973) [75]
  7. Luis Eduardo Silva de Balboa Neale, Ambassadeur - étranger

1983[modifier | modifier le code]

  1. Moïse Jousse, général de corps d'armée (16/03/1983 - Gd.Off. 07/04/1949) [76]
  2. Jacques Mitterrand, général d'armée aérienne (13/07/1983 - Gd.Off. 27/09/1974) [77]
  3. Georges Portmann, membre de l'académie de médecine (31/12/1983 - Gd.Off. 17/10/1953) [78]

1984[modifier | modifier le code]

  1. Louis Petchot-Bacqué, médecin général inspecteur (12/04/1984 - Gd.Off. 12/10/1968) [79],[80].
  2. Pierre Laroque, président de section honoraire au conseil d'état (13/07/1984 - Gd.Off. 28/09/1974) [81]
  3. Jean Bernard, médecin
  4. Fernand Hederer, militaire, résistant et personnalité du monde de l'aviation

1985[modifier | modifier le code]

Contingent du 1er janvier 1985 au 31 décembre 1987 : 2 Civils, 1 militaire actif, 1 militaire non actif [82]
Contingent d'étrangers du 1er janvier 1985 au 31 décembre 1987 : 3 par an [83]

  1. Roland Glavany, général de corps aérien (3/04/1985 - Gd.Off. 28/09/1978) [84]
  2. Jean Cardot, général de division aérienne (17/04/1985 - Gd.Off. 23/047/1970) [85]
  3. Alain Bizard, général de corps d'armée (5/07/1985 - Gd.Off. 29/09/1977) [86]
  4. Désiré Arnaud, premier président honoraire de la Cour des Comptes (13/07/1985 - Gd.Off. ) [87]

1986[modifier | modifier le code]

  1. Hans-Dietrich Genscher, ministre allemand - étranger,
  2. René Paira, préfet honoraire (31/12/1985 - Gd.Off. 22/04/1970) [88]
  3. Paul Delouvrier, inspecteur général des finances (31/12/1986 - Gd.Off. 18/09/1971) [89]

1987[modifier | modifier le code]

  1. Georges Buis, général de corps d'armée (30/03/1987 - Gd.Off. 23/09/1972) [90]
  2. René Brouillet, ambassadeur de France (13/07/1987 - Gd.Off. 24/06/1974) [91]
  3. Léon Cuffaut, général de brigade aérienne - mutilé de guerre (1/12/1987 - Gd.Off. 18/06/1956) [92]
  4. Michel Vadot, général de brigade - mutilé de guerre (1/12/1987 - Gd.Off. 31/03/1973) [92]

1988[modifier | modifier le code]

Contingent du 1er janvier 1988 au 31 décembre 1990 : 2 civils, 1 militaire actif, 1 militaire non actif [93]
Contingent d'étrangers du 1er janvier 1988 au 31 décembre 1990 : 3 par an [94]

  1. Henri Frenay, ancien ministre (31/12/1987 - Gd.Off. 20/09/1983) [95]
  2. Jacob Kaplan, Grand rabbin de France (31/12/1987 - Gd.Off. 16/10/1975) [95]
  3. René Imbot, général d'armée[96]

1989[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Belleux, général de division aérienne (28/03/1989 - Gd.Off. 14/12/1963) [97]
  2. Zine el-Abidine Ben Ali (31/08/1989), président de la République tunisienne[98] - étranger.
  3. Pierre Auger, membre de l'Institut (31/12/1989 - Gd.Off. 28/10/1969) [99]
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

1990[modifier | modifier le code]

  1. Václav Havel, écrivain et homme politique tchèque - étranger
  2. Jules Roy, écrivain (13 juillet 1990)
  3. Maurice Schmitt, décret du 5 juillet 1990[100]

1991[modifier | modifier le code]

Contingent du 1er janvier 1991 au 31 décembre 1993 : 2 Civils, 2 militaires [101]
Contingent d'étrangers du 1er janvier 1991 au 31 décembre 1993 : 3 par an [102]

  1. Albert de Galbert, général d'armée (décret du 24 avril 1991)[103]
  2. Gilbert Forray, général d'armée, Décret du 3 juillet 1991 [104]
  3. Jean-Pierre Liron, lieutenant au bataillon français de l'ONU, mutilé de guerre (décret du 10 juillet 1991)[105]
  4. Claude Lévi-Strauss, anthropologue et ethnologue, membre de l'Académie française (décret du 12 juillet 1991)[106]
  5. Jean Coulomb, géophysicien, membre de l'Institut (décret du 31 décembre 1991)[107]

1992[modifier | modifier le code]

  1. Louis Fourcade, général de brigade (décret du 3 juillet 1992)[108]
  2. Jean Fleury, général d'armée aérienne (décret du 3 juillet 1992)[109]
  3. Pierre Sudreau, ancien ministre et préfet (décret du 13 juillet 1992)[110]
  4. Paul-Émile Victor, explorateur (décret du 31 décembre 1992)[111]

1993[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Dupérier (décret du 23 mars 1993)[112]
  2. Jean Pierre-Bloch (décret du 23 mars 1993)[113]
  3. Pierre Messmer (décret du 5 juillet 1993)[114]
  4. Alain Coatanéa (décret du 5 juillet 1993)[115]
  5. Maurice Tubiana (décret du 13 juillet 1993)[116]
  6. Jean-Pierre Levy (décret du 31 décembre 1993)[117]

1994[modifier | modifier le code]

Contingent du 1er janvier 1994 au 31 décembre 1996 : 2 civils, 2 militaires [118]
Contingent exceptionnel du 1er janvier 1994 au 31 décembre 1996 (50 ans de 39-45) : 1 civils, 1 militaire [119]
Contingent d'étrangers du 1er janvier 1994 au 31 décembre 1996 : 3 par an [120]

  1. Jacques Andrieux (décret du 23 juin 1994)[121]
  2. Vincent Lanata (décret du 23 juin 1994)[122]
  3. Henri Rol-Tanguy (décret du 13 juillet 1994)[123]
  4. André Dewavrin (décret du 31 décembre 1994)[124].

1995[modifier | modifier le code]

  1. Jean Compagnon (décret du 24 avril 1995)[125]
    Jacques Chirac, Président de la République française (grand-maître de l'ordre), 17 mai 1995[126]
  2. Michel Guignon (décret du 30 juin 1995)[127]
  3. Philippe Peschaud, officier de la 2e DB et fondateur de la fondation Leclerc (décret du 13 juillet 1995)[128]
  4. Maurice Rheims, commissaire-priseur et historien d'art, membre de l’Académie française (décret du 13 juillet 1995)[128]

1996[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Louis Delayen, général, le « baroudeur aux quatre guerres » (décret du 26 juin 1996)[129]
  2. Léon Boutbien, homme politique, résistant et déporté (décret du 12 juillet 1996)[130]
  3. Charles Mérieux médecin et dirigeant du laboratoire homonyme (décret du 31 décembre 1996)[131]

1997[modifier | modifier le code]

  1. André, dit Déodat, du Puy-Montbrun, colonel et créateur du service action du SDECE (décret du 31 mai 1997)[132]
  2. Marcel Letestu légionnaire et général (décret du 31 mai 1997)[132]
  3. Guy Méry (décret du 31 mai 1997)[133]
  4. Geneviève de Gaulle-Anthonioz, résistante, présidente d'ATD-Quart-monde (décret du 11 juillet 1997)[134]
  5. Georges Vedel, professeur de droit public, membre du Conseil constitutionnel (décret du 31 décembre 1997)[135]

1998[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Philippe Douin, décret du 3 juin 1998[136]
  2. Jean Mattéoli, décret du 13 juillet 1998[137]
  3. Michel Roquejeoffre, décret du 10 décembre 1998[138]
  4. François Bloch-Lainé, décret du 31 décembre 1998[139]

1999[modifier | modifier le code]

  1. Germaine Tillion, décret du 13 juillet 1999[140]
  2. Valérie André, décret du 16 décembre 1999[141]
  3. Paul Oddo, décret du 16 décembre 1999[141]
  4. Jean Dausset, décret du 31 décembre 1999[142]
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2010 · 

2000[modifier | modifier le code]

  1. Henri de Bordas, décret du 12 juillet 2000[143]
  2. Bernard Klotz, décret du 12 juillet 2000[143]
  3. Émile Biasini, décret du 13 juillet 2000[144]
  4. Léon Bouvier, décret du 13 juillet 2000[144]
  5. Maurice Druon, décret du 30 décembre 2000[145]

2001[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Risso, décret du 21 mars 2001[146]
  2. Émile Lahoud, 18 juillet 2001[147] — étranger, président de la République libanaise (1998-2008).
  3. Robert Chambeiron, décret du 13 juillet 2001[148]
  4. Michel Forget, décret du 31 juillet 2001[149]
  5. Hervé de Luze, décret du 31 juillet 2001[149]
  6. Guy Jourdain, décret du 31 juillet 2001[149]
  7. Jean Cabannes, décret du 31 décembre 2001[150]
  8. Jacques Fauvet, décret du 31 décembre 2001[150]

2002[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Henry, décret du 23 avril 2002[151].
  2. Jacques Maillet, décret du 12 juillet 2002[152].
  3. Jacques Sockeel, décret du 28 novembre 2002[153].
  4. Paul Lardry, décret du 23 avril 2002[154]
  5. Georges Grillot, décret du 20 décembre 2002[155]
  6. Guy Lazorthes, décret du 31 décembre 2002[156].
  7. Henri Martre, décret du 31 décembre 2002[156].

2003[modifier | modifier le code]

  1. Pierre de Chevigné, décret du 10 juillet 2003[157]
  2. François Maurin, décret du 10 juillet 2003[157]
  3. Marceau Long, décret du 11 juillet 2003[158]
  4. François Casta, décret du 11 décembre 2003[159]
  5. Henri Dutilleux, décret du 31 décembre 2003[160]
  6. Jean Morin, décret du 31 décembre 2003[160]

2004[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Kriegel-Valrimont, décret du 9 avril 2004[161]
  2. Michel Datin, décret du 16 avril 2004[162]
  3. Jean Combette, décret du 3 mai 2004[163]
  4. Guy Le Borgne, décret du 19 mai 2004[164]
  5. Jean-Pierre Kelche, décret du 19 mai 2004[165]
  6. abbé Pierre, décret du 13 juillet 2004[166]
  7. Philippe de Gaulle, décret du 31 décembre 2004[167]
  8. Yves Guéna, décret du 31 décembre 2004[167]

2005[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul Pagni, décret du 13 mai 2005[168]
  2. Pierre Moinot, décret du 31 décembre 2005[169]
  3. Henri Troyat, décret du 31 décembre 2005[169]

2006[modifier | modifier le code]

  1. Jean Bourdis, décret du 13 janvier 2006[170]
  2. Pierre Lecomte, décret du 13 janvier 2006[170]
  3. Simone Rozès, décret du 14 avril 2006[171]
  4. Philippe Dechartre, décret du 13 juillet 2006[172]
  5. Pierre Langlois, décret du 3 novembre 2006[173]
  6. Jacqueline de Romilly, décret du 31 décembre 2006[174]
  7. Vladimir Poutine

2007[modifier | modifier le code]

  1. Robert Dautray, décret du 6 avril 2007[175]
  2. Jacques Servranckx, décret du 30 avril 2007[176]
  3. Pierre Lorillon, décret du 30 avril 2007[176]
  4. Ilham Aliyev (élevé à la dignité de grand-croix par Jacques Chirac, reçoit la décoration le 21 mai à Bakou[177])
    Nicolas Sarkozy, Président de la République française (grand-maître de l'ordre) le 16 mai 2007.
  5. Antoine Bernheim, décret du 13 juillet 2007[178]
  6. François Cann, décret du 31 octobre 2007[179]
  7. René Coulloumme-Labarthe, décret du 31 octobre 2007[179]

2008[modifier | modifier le code]

  1. Christiane Desroches Noblecourt, décret du 30 janvier 2008[180]
  2. Roland de La Poype, décret du 30 janvier 2008[180]
  3. Jean Herraud ( Colonel H. ), décret du 5 juillet 2008[181]
  4. Gilberte Champion, décret du 11 juillet 2008[182]
  5. Renaud Denoix de Saint Marc, décret du 11 juillet 2008[182]
  6. Yvette Farnoux, décret du 31 décembre 2008[183]
  7. Jacques Servier, décret du 31 décembre 2008[183]

2009[modifier | modifier le code]

  1. Yves Leenhardt, décret du 13 mars 2009[184]
  2. Jean Auguste Murat, décret du 13 mars 2009[184]
  3. Marc Mozziconacci, décret du 13 mars 2009[184]
  4. Lucien Le Boudec, décret du 11 mai 2009[185].
  5. Albin Chalandon, décret du 13 juillet 2009[186]
  6. Robert Audemard d'Alançon, décret du 6 novembre 2009[187]
  7. Maurice Allais, décret du 31 décembre 2009[188]
  8. Pierre Fabre, décret du 31 décembre 2009[188]
 Sommaire : · An XIII · 1810 · 1830 · 1850 · 1860 · 1870 · 1880 · 1890 · 1900 · 1910 · 1920 · 1930 · 1940 · 1950 · 1960 · 1970 · 1980 · 1990 · 2000 · 2013 · 

2010[modifier | modifier le code]

  1. Marcel Albert, décret du 12 avril 2010[189]
  2. Jean-Louis Georgelin, décret du 12 avril 2010[189]
  3. Pierre Lefranc, décret du 12 avril 2010[189]
  4. Raymond Aubrac, décret du 13 juillet 2010[190]
  5. Jean Favier, décret du 13 juillet 2010[190]
  6. Jean-Pierre Changeux, décret du 31 décembre 2010[191]
  7. Marc Ladreit de Lacharrière, décret du 31 décembre 2010[191]
  8. Nicole Le Douarin, décret du 31 décembre 2010[191]

2011[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Lemaire, décret du 5 mai 2011[192]
  2. Raymond Mouyren, décret du 5 mai 2011[192]
  3. Michel David-Weill, décret du 13 juillet 2011[193]
  4. Jean Todt, décret du 13 juillet 2011[193]
  5. Hélie Denoix de Saint Marc, décret du 25 novembre 2011[194]
  6. Hélène Carrère d'Encausse, décret du 30 décembre 2011[195]
  7. Maurice Herzog, 30 décembre 2011[195]

2012[modifier | modifier le code]

  1. Marie-José Chombart de Lauwe, décret du 6 avril 2012[196]
  2. Alain Larcan, décret du 6 avril 2012[196]
  3. Jacques Capliez, décret du 4 mai 2012[197]
  4. Guy Perrier, décret du 4 mai 2012[197]
    François Hollande, président de la République française (grand-maître de l'ordre) le 15 mai 2012.
  5. Pierre Daix, décret du 13 juillet 2012[198]
  6. Simone Veil, décret du 13 juillet 2012[198]
  7. Ellen Johnson-Sirleaf, présidente de la République du Liberia, 7 novembre 2012 [199] - étranger
  8. Bronisław Komorowski, président de la République de Pologne, 16 novembre 2012 [200] - étranger
  9. Giorgio Napolitano, président de la République italienne, 21 novembre 2012 [201] - étranger.
  10. Fred Moore, 31 décembre 2012[202]
  11. Yvon Gattaz, 31 décembre 2012[202]
  12. Jean-Pierre Serre, 31 décembre 2012[202]

2013[modifier | modifier le code]

  1. Bertrand Schwartz, décret du 29 mars 2013[203]
  2. Jean Prévot, décret du 3 mai 2013[204]
  3. Guy Simon (militaire), décret du 3 mai 2013[204].
  4. Jacques Friedel, décret du 12 juillet 2013[205]
  5. Romano Prodi[206] - étranger
  6. Geneviève Asse, décret du 31 décembre 2013[207]
  7. Alain Decaux, décret du 31 décembre 2013[207]
  8. Michèle Morgan, décret du 31 décembre 2013[207]
  9. Bruno Roger, décret du 31 décembre 2013[207]

2014[modifier | modifier le code]

  1. Roi Willem-Alexander des Pays-Bas - étranger
  2. Roger Etchegaray, cardinal, décret du 18 avril 2014[208]
  3. Marianne Bastid-Bruguière, universitaire et sinologue, décret du 18 avril 2014[208]
  4. Jean d'Ormesson, écrivain, membre de l'Académie française. Décret du 13 juillet 2014[209].
  5. Geneviève de Galard, infirmière, Décret du 13 juillet 2014[209].
  6. Marcel Boiteux, Décret du 13 juillet 2014[209].

Dates de promotion non connues[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wattel 2009, p. 4e de couverture
  2. Wattel 2009, p. 13
  3. Définitions lexicographiques et étymologiques de « grand-croix » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  4. Grande chancellerie de la Légion d’honneur, sur legiondhonneur.fr.
  5. « Ordre de la Légion d'honneur sur medaille.decoration.free.fr » (consulté le 16 janvier 2010)
  6. Article R8 du Code de la Légion d'honneur et de la médaille militaire, sur Légifrance : « La dignité de grand'croix est conférée de plein droit au grand maître. »
  7. Paul Desmarais [PowerCorp, GBL] fait grand' croix de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy, Performance Bourse, 18 février 2008
  8. Légion d'honneur, Le Figaro du 13/7/2014
  9. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm, bn, bo, bp, bq, br, bs, bt, bu, bv, bw, bx, by, bz, ca, cb, cc et cd Testu, Almanach impérial pour l'année 1810 : présenté à S.M. l'Empereur et Roi par Testu, Paris, Testu,‎ 1810 (lire en ligne)
  10. a et b http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2039081 (page 120)
  11. a et b Almanach impérial,‎ 1811 (lire en ligne)
  12. a et b Almanach impérial, Testu,‎ 1811 (lire en ligne)
  13. P.D., « Regnaud de Saint-Jean d'Angély (Michel-Louis-Étienne) », dans A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur, biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. I,‎ 1842 [détail de l’édition] (notice BnF no FRBNF37273876), p. 417
  14. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u et v Almanach royal et national 1834, p. 216.
  15. « Tardif de Pommeroux de Bordessoulle (Étienne, baron, puis comte) », dans A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur, biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. I,‎ 1842 [détail de l’édition] (notice BnF no FRBNF37273876, lire en ligne), p. 178-181
  16. « Pernety (Joseph-Marie, vicomte de) », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français,‎ 1889 [détail de l’édition]
  17. Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, 1826, p. 146
  18. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad et ae Almanach royal et national 1834, p. 217.
  19. « Notice no LH/199/53 », base Léonore, ministère français de la Culture
  20. « Notice no LH/1918/55 », base Léonore, ministère français de la Culture
  21. a et b Wattel 2009, p. 429.
  22. « Notice no LH/682/2 », base Léonore, ministère français de la Culture
  23. Source : Base LEONORE
  24. Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 566.
  25. Michel et Béatrice Wattel, Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture, 2009, 701 pages (ISBN 9782350771359), page 475
  26. a et b Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 443.
  27. a et b Wattel 2009, p. 408 Texte du décret : « Voulant donner à l'Emir Abdel-Kader, un témoigange des sentiments que nous a inspiré sa noble conduite à Damas, sur le rapport de notre ministre secrétaire d'État au département des Affaires étrangères, avons décrété et décrétons ce qui suit : art.1er. L'Emir Abd-el-Kader est élévé à la dignité de grand-croix de notre ordre impérial de la Légion d'Honneur, Fait au palais de Saint-Cloud, le 5 août 1860. Signé : Napoléon. Contresigné : E. Thouvenel, ministre des Affaires étrangères »
  28. a et b Wattel 2009, p. 409
  29. « Notice no LH/1272/25 », base Léonore, ministère français de la Culture
  30. « 3.Le marbre », sur gustaverouland.monsite-orange.fr (consulté le 29 mai 2011)
  31. « Waldner de Freundstein (Edouard, comte) », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français,‎ 1889 [détail de l’édition]
  32. « Moustier (Desle-Marie-René-François-Lionel, marquis de) », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français,‎ 1889 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]
  33. « Notice no LH/482/32 », base Léonore, ministère français de la Culture
  34. Wattel 2009, p. 466.
  35. a et b Wattel 2009, p. 467.
  36. Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 517-518.
  37. Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 518.
  38. François Auguste Logerot sur military-photos.com
  39. Wattel 2009, p. 276.
  40. base léonore
  41. a, b et c Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 444.
  42. Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), page 278 : « J. O. du 3 mars 1921. ».
  43. (« Notice no LH/387/14 »)
  44. Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 323.
  45. « Notice no 19800035/201/26278 »)
  46. Base Leonore
  47. Sa fiche sur la base léonore
  48. Michel et Béatrice Wattel, Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture, 2009, 701 pages (ISBN 9782350771359) : notice « BRÉCARD Charles Théodore » page 89 et notice « 1932 » page 622 pour la date du 8 juillet.
  49. Base Leonore
  50. a et b Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 472.
  51. "A la dignité de grand'croix. M. Si Kaddour ben Ghabrit, ministre plénipotentiaire honoraire, président de la Société des Habous des Lieux Saints de l'Islam, directeur de l'institut musulman et de la mosquée de Paris" in Journal officiel de la République française, 1939, p. 2975
  52. Pétain remet la grand croix de la Légion d'honneur à Louis Lumière
  53. Wattel 2009, p. 532.
  54. in Harry Butcher, My three years with Eisenhower, New York, 1946, p. 316-317
  55. « Notice no 19800035/6/777 »
  56. a, b, c et d Wattel 2009, p. 410
  57. « Notice no 19800035/724/82302 »
  58. « Notice no 19800035/198/25849 »
  59. Marcel Dassault
  60. Décret du 28 mars 1957
  61. (fr) « La SEMLH aujourd'hui », sur Site officiel (consulté le 11 mars 2010)
  62. Charles de Gaulle
  63. Base Leonore
  64. Discours sur Louis de Broglie
  65. À la recherche du passé d'Halluin.net
  66. « Décret du 16 octobre 2002 portant concession de la médaille militaire ».
  67. a, b, c et d Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 473.
  68. Source : JO du 21 mars 1975
  69. Wattel 2009, p. 454.
  70. Décret no 81-1227 du 31 décembre 1981
  71. Décret du 6 janvier 1982
  72. Décret du 8 avril 1982
  73. Décret du 13 juillet 1982
  74. Décret du 4 novembre 1982
  75. Décret du 30 décembre 1982
  76. Décret du 16 mars 1983
  77. Décret du 13 juillet 1983
  78. Décret du 31 décembre 1983
  79. Décret du 12 avril 1984
  80. Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur
  81. Décret du 13 juillet 1984
  82. Décret no 84-1066 du 29 novembre 1984
  83. Décret no 84-1069 du 29 novembre 198
  84. Décret du 3 avril 1985
  85. Décret du 17 avril 1985
  86. Décret du 5 juillet 1985
  87. Décret du 13 juillet 1985
  88. Décret du 31 décembre 1985
  89. Décret du 31 décembre 1986
  90. Décret du 30 mars 1987
  91. Décret du 13 juillet 1987
  92. a et b Décret du 1er décembre 1987
  93. Décret no 87-1135 du 31 décembre 1987
  94. Décret no 87-1137 du 31 décembre 1987
  95. a et b Décret du 31 décembre 1987
  96. Décret du 1er juillet 1988
  97. Décret du 28 mars 1989
  98. Wattell Michel et Béatrice, Les Grand'Croix de la Légion d'honneur. De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture, 2009, p. 532
  99. Décret du 31 décembre 1989
  100. Décret du 5 juillet 1990
  101. Décret no 90-1104 du 6 décembre 1990
  102. Décret no 90-1106 du 6 décembre 1990
  103. Décret du 24 avril 1991 - Gd.Off. 12 octobre 1968
  104. Décret du 3 juillet 1991 - Gd.Off. 4 octobre 1988
  105. Décret du 10 juillet 1991
  106. Décret du 12 juillet 1991 - Gd.Off. 19 juillet 1985
  107. Décret du 31 décembre 1991 - Gd.Off. 18/10/1980
  108. Décret du 3 juillet 1992 - Gd.Off. 23/02/1959
  109. Décret du 3 juillet 1992 - Gd.Off. 21/09/1989
  110. Décret du 13 juillet 1992 - Gd.Off. 12/11/1986
  111. Décret du 31 décembre 1992 - Gd.Off. 24 août 1989
  112. Décret du 23 mars 1993
  113. Décret du 23 mars 1993
  114. Décret du 5 juillet 1993
  115. Décret du 5 juillet 1993
  116. Décret du 13 juillet 1993
  117. Décret du 31 décembre 1993
  118. Décret no 94-12 du 7 janvier 1994
  119. Décret no 94-15 du 7 janvier 1994
  120. Décret no 94-14 du 7 janvier 1994
  121. Décret du 23 juin 1994
  122. Décret du 23 juin 1994
  123. Décret du 13 juillet 1994
  124. Décret du 31 décembre 1994
  125. Décret du 24 avril 1995
  126. « Le rituel bien réglé de l’investiture », sur www.demenageonslelysee.fr (consulté le 2 juin 2011)
  127. Décret du 30 juin 1995
  128. a et b Décret du 13 juillet 1995
  129. Décret du 26 juin 1996
  130. Décret du 12 juillet 1996
  131. Décret du 31 décembre 1996
  132. a et b Décret du 31 mai 1997
  133. Décret du 31 mai 1997
  134. Décret du 11 juillet 1997
  135. Décret du 31 décembre 1997
  136. Décret du 3 juin 1998
  137. Décret du 13 juillet 1998
  138. Décret du 10 décembre 1998
  139. Décret du 10 décembre 1998
  140. Décret du 13 juillet 1999
  141. a et b Décret du 16 décembre 1999
  142. Décret du 31 décembre 1999
  143. a et b (fr) « Décret du 12 juillet 2000 portant élévation », sur Légi France (consulté le 6 février 2012)
  144. a et b Décret du 13 juillet 2000
  145. Décret du 30 décembre 2000
  146. Décret du 21 mars 2001
  147. Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359), p. 488 pour le Liban et p. 670 pour l’année 2001.
  148. Décret du 13 juillet 2001
  149. a, b et c Décret du 31 juillet 2001
  150. a et b Décret du 31 décembre 2001
  151. Décret du 23 avril 2002
  152. Décret du 12 juillet 2002
  153. Décret du 28 novembre 2002
  154. (fr) « Décret du 23 avril 2002 portant élévation à la dignité de grand'croix et de grand officier », sur Légi France (consulté le 11 mars 2010)
  155. (fr) « Décret du 20 décembre 2002 portant élévation », sur Légifrance (consulté le 11 mars 2010)
  156. a et b Décret du 31 décembre 2002
  157. a et b Décret du 10 juillet 2003
  158. Décret du 11 juillet 2003
  159. Décret du 11 décembre 2003
  160. a et b Décret du 31 décembre 2003
  161. Décret du 9 avril 2004
  162. Décret du 16 avril 2004
  163. Décret du 3 mai 2004
  164. Décret du 19 mai 2004
  165. Décret du 19 mai 2004
  166. Décret du 13 juillet 2004
  167. a et b Décret du 31 décembre 2004
  168. Décret du 13 mai 2005
  169. a et b Décret du 31 décembre 2005
  170. a et b Décret du 13 janvier 2006
  171. Décret du 14 avril 2006
  172. Décret du 13 juillet 2006
  173. Décret du 3 novembre 2006
  174. Décret du 31 décembre 2006
  175. Décret du 6 avril 2007
  176. a et b (fr) « Décret du 30 avril 2007 portant élévation à la dignité de grand'croix et de grand officier », sur Légi France (consulté le 8 février 2012)
  177. RiaNovosti du 12 mai 2007[Quand ?]
  178. Décret du 13 juillet 2007
  179. a et b Décret du 31 octobre 2007
  180. a et b Décret du 30 janvier 2008
  181. Décret du 5 juillet 2008
  182. a et b Décret du 11 juillet 2008
  183. a et b Décret du 31 décembre 2008
  184. a, b et c Légifrance
  185. Décret du 11 mai 2009
  186. Décret du 13 juillet 2009
  187. Décret du 6 novembre 2009
  188. a et b Légifrance
  189. a, b et c Légifrance
  190. a et b Légifrance
  191. a, b et c Légifrance
  192. a et b Décret du 5 mai 2011
  193. a et b Décret du 13 juillet 2011
  194. Décret du 25 novembre 2011
  195. a et b Décret du 30 décembre 2011 portant élévation aux dignités de grand'croix et de grand officier
  196. a et b Décret du 6 avril 2012
  197. a et b Décret du 4 mai 2012
  198. a et b Décret du 13 juillet 2012
  199. Ellen Johnson-Sirleaf reçue à Paris avec tous les honneurs
  200. Échange des Ordres entre les Présidents Polonais et Français (photo) – elysee.fr
  201. (it)Lo scambio di decorazioni tra il Presidente Napolitano e il Presidente Hollande, site de la présidence italienne
  202. a, b et c « Décret du 31 décembre 2012 portant élévation aux dignités de grand'croix et de grand officier », sur legifrance.gouv.fr,‎ 31 décembre 2012 (consulté le 31 décembre 2012)
  203. Décret du 29 mars 2013
  204. a et b Décret du 3 mai 2013
  205. Décret du 12 juillet 2013
  206. Site de Romano Prodi
  207. a, b, c et d Décret no 0001 du 1er janvier 2014
  208. a et b Décret du 18 avril 2014
  209. a, b et c Décret du 13 juillet 2014
  210. « Charles-Ferdinand de Bourbon », sur roglo.eu (consulté le 13 juillet 2011)
  211. Ordre de la Liberation 2004, p. Chodron de Courcel.
  212. Djelloul Ben Lakhdar (1857-1940), BnF
  213. « Salvandy (Narcisse-Achille de) », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition,‎ 1843-1865 [détail de l’édition]
  214. (fr) site du Sénat du Brésil

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel et Béatrice Wattel (préf. André Damien), Les Grand’Croix de la Légion d’honneur : De 1805 à nos jours, titulaires français et étrangers, Archives et Culture,‎ 2009, 701 p. (ISBN 9782350771359).
  • « Ordre royal de la Légion d'honneur », dans Almanach royal et national pour l'an MDCCCXXXIV, Paris, A. Guyot et Scribe,‎ 1834 (lire en ligne), p. 214-217.