Grand Theft Auto Advance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Theft Auto Advance
Image illustrative de l'article Grand Theft Auto Advance
Logo du jeu

Éditeur Take-Two Interactive
Développeur Digital Eclipse

Date de sortie Drapeau de la France 22 octobre 2004
Drapeau des États-Unis 26 octobre 2004
Genre Action
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Game Boy Advance
Média Cartouche
Contrôle Manette

Évaluation PEGI : 16+

Grand Theft Auto Advance est un jeu vidéo d'action développé par Digital Eclipse et édité par Take-Two Interactive sorti en 2004 sur Game Boy Advance, la même année que Grand Theft Auto: San Andreas. C'est le huitième opus de la série ainsi que le premier épisode développé sur une console portable (c'est d'ailleurs l'unique épisode de la saga exclusif à une seule console).

Au départ, Rockstar Games prévoyait sortir une édition de Grand Theft Auto III sur Game Boy Advance. Le jeu devait être entièrement en 3D. Les limitations techniques de la Game Boy Advance retardaient Rockstar Games qui devait donc transférer le jeu entièrement en 2D. Celui-ci décida donc d'annuler le projet de Grand Theft Auto III Advance et d'en commencer un tout nouveau.

Trame[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Certains personnages du jeu apparaissent aussi dans Grand Theft Auto III. L'histoire du jeu est assez mineure et influe peu sur les évènements de la ville.

  • Mike : Le personnage que le joueur incarne, et qui veut se venger de la mort de son partenaire Vinnie.
  • Vinnie : Boss qui aide Mike à faire les missions, lui donne des ordres.
  • 8-Ball : Un expert en explosifs. Il est arrêté plus tard dans GTA Advance et son transfert a la prison de Liberty City apparait dans la vidéo d'introduction de Grand Theft Auto III.
  • Jonnie : Un barman qui travaillait pour Vinnie.
  • King Courtney: Le leader du gang des Yardies.
  • Asuka : La coleader des Yazuka.
  • Yuka : La nièce d'Asuka.
  • Cisco : Le leader du gang des Cartels.

Scénario[modifier | modifier le code]

Dans le jeu, qui se situe en 2000, un an avant les faits de Grand Theft Auto III, le joueur incarne le personnage de Mike, un homme bien décidé à quitter sa ville à jamais, mais qui n'a plus d'argent. Il doit donc effectuer plusieurs activités plus illégales les unes que les autres pour pouvoir réussir.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Différences par rapport à GTA III[modifier | modifier le code]

Bien que le jeu se passe un an avant GTA III et qu'il soit sur Game Boy advance, plusieurs différences apparaissent dans le jeu :

  • La disposition des gangs :
    • les Yardies sont présents dans St Marks, le territoire de la Famille Leone dans GTA III
    • les Yakuzas sont présents à Hepburn Heights, le territoire des Diablos dans GTA III
    • les Diablos sont présents au Red Light District, un des territoires de la Famille Leone dans GTA III
  • La Famille Leone n'est pas présente dans le jeu, le gang qui le remplace est juste une famille mafieuse quelconque.
  • À cause des limitations techniques de la Gameboy Advance, la plupart des quartiers de la ville sont bien différents de ceux de GTA III.

Technique[modifier | modifier le code]

Comme dans les premiers opus de la série Grand Theft Auto, la vue est plongeante, à cause des limitations techniques de la Gameboy Advance. Dans ce jeu vidéo, le joueur a une certaine liberté de mouvement, mais pour gagner, il lui faut réaliser des missions des plus immorales (meurtre, braquage, trahison). La représentation de l'HUD est la même que dans les autres jeux de la troisième génération de GTA, et il est également possible de faire des missions secondaires.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Avec 240 000 exemplaires vendus, Grand Theft Auto Advance est un échec commercial et il est le jeu vidéo le moins vendu de la série des Grand Theft Auto. Cela peut s'expliquer par le manque de couverture médiatique du jeu, ce dernier sortant en même temps que Grand Theft Auto: San Andreas, il fut totalement éclipsé. La transposition de l'univers dans un format 2D aura pu décourager également.

Le fait que le jeu sorte sur Gameboy a probablement également contribué à cet échec, le public visé par la Gameboy n'étant pas le même que celui visé par les consoles de salon.[réf. souhaitée]

Postérité[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Médias externes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]