Grand prix national de l'architecture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand prix national de l'architecture
Description Récompense un architecte pour l'ensemble de son œuvre
Organisateur Ministère de la Culture
Pays Drapeau de la France France
Date de création 1975
Dernier récipiendaire Frédéric Borel
Site officiel http://www.culture.gouv.fr

Le grand prix national de l'architecture est un prix français décerné par un jury de vingt personnalités placées sous la présidence du ministère de la Culture à un architecte installé en France, pour l'ensemble de son œuvre.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce prix a été institué en 1975. Les années électorales, son organisation semble difficile (1988, 1995, 1997, 2002, 2007, 2012), mais pas impossible (1978, 1981, 1986, 1993).

Lauréats[modifier | modifier le code]

Le lauréat reçoit un diplôme réalisé par l’artiste Daniel Buren et une dotation de 10 000 euros[1].

Année Lauréat(s) Mouvement Réalisation(s) antérieure(s) principale(s) Source
1975 Jean Willerval Modernisme Palais de justice de Lille (1965-1968)
1976 Roger Taillibert Voiles de béton Parc des Princes (1969-1972), Stade et parc olympiques de Montréal (1972-1976)
1977 Paul Andreu ; Roland Simounet * Avant-garde ; lumière naturelle * Aéroport Paris-Charles-de-Gaulle (1964-1974) ; cinquantaine de réalisations en Algérie (1952-1962) * - ; [2] *
1978 Jean Renaudie Brutalisme rénovation du centre d'Ivry-sur-Seine (1970-1981), rénovation du centre de Givors (1974)
1979 Claude Parent Oblique Église Sainte-Bernadette du Banlay à Nevers (1963-1966), pavillon de l'Iran (1969)
1980 Paul Chemetov ? opérations à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) (1975, 1978, 1980 puis 1983)
1981 L'Atelier de Montrouge Urbanisme Les Heures Claires à Istres (1970-1977), L’Arche Guédon à Marne-la-Vallée (1973-83)
1982 Claude Vasconi ? Forum des Halles (1975-1979)
1983 Henri Ciriani ? Logements à Noisy-le-Grand (1980, 1981) et à Saint-Denis (1982)
1984 Edmond Lay ** Organique Caisse d'Épargne de Bordeaux à Mériadeck (1977), réalisations à Tarbes [3]
1985 Michel Andrault et Pierre Parat Pyramides Centre Tolbiac (1970-1973), Palais omnisports de Paris-Bercy (1979-1984)
1986 Adrien Fainsilber circulations fluides à l'intérieur des structures Université Paris-Nord (1967-1977), Cité des sciences et de l'industrie et La Géode (1980-1986) [4]
1987 Jean Nouvel Effets de lumière Institut du monde arabe (1981-1987)
non décerné en 1988
1989 André Wogenscky *** Modernisme Cité radieuse de Marseille (1945-1952)
1990 Francis Soler Art d'usage et de confort Centre de conférences internationales du quai Branly (concours en 1990 non réalisé) [5]
1991 Christian Hauvette ? École nationale supérieure Louis-Lumière (1988) [6]
1992 Christian de Portzamparc Urbanisme Cité de la musique (1984-1995)
1993 Dominique Perrault ? Hôtel Industriel Jean-Baptiste Berlier, à Paris (1986-1990), Bibliothèque François-Mitterrand (1989-1997)
non décerné en 1994 et 1995
1996 Bernard Tschumi ? Parc de la Villette (1982-1998)
non décerné en 1997
1998 Jacques Hondelatte objets mythogènes centre-ville de Niort (1991-1992) [7]
1999 Massimiliano Fuksas **** ? Maison de la Communication à Guyancourt (1991), Maison des Arts à Pessac (1994-1995)
non décerné de 2000 à 2003 puis passage à un rythme bisannuel
2004 Patrick Berger ? parc André-Citroën (1990-1992), viaduc des Arts (1990-1994)
2006 Rudy Ricciotti ? Le Pavillon Noir (1999-2006)
2008 Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ? UFR arts et sciences humaines, Grenoble (1995 puis 2001)
2010 Frédéric Borel Déconstructivisme 131, rue Pelleport (1995-1998), ÉNS d'architecture de Paris-Val de Seine (2005-2007) [1]
2013 Marc Barani ? Pôle multimodal du tramway de Nice (2003-2007)

* deux lauréats ** premier lauréat n'étant pas parisien *** prix d'abord refusé par Henri Gaudin **** premier lauréat n'étant pas de nationalité française (installé à Paris de 1989 à 1996)

Références[modifier | modifier le code]