Grand Prix automobile d'Espagne 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'Espagne 2010

Tracé de la course

Drapeau Circuit de Catalogne

Données de la course
Nombre de tours 66
Longueur du circuit 4,655 km
Distance de course 307,104 km
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Australie Mark Webber,
Red Bull-Renault,
h 35 min 44 s 101
(vitesse moyenne : 192,471 km/h)
Pole position Drapeau de l'Australie Mark Webber,
Red Bull-Renault,
min 19 s 995
(vitesse moyenne : 209,357 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
McLaren-Mercedes,
min 24 s 357
(vitesse moyenne : 198,656 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Espagne 2010 (Formula 1 Gran Premio de España Telefónica 2010), disputé sur le Circuit de Catalogne le 9 mai 2010, est la quarantième édition du Grand Prix, la 825e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la cinquième manche du championnat 2010.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Essais libres[modifier | modifier le code]

Vendredi matin[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 21 s 134
2 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 21 s 672 + 0 s 538
3 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 21 s 716 + 0 s 582
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 22 s 011 + 0 s 877
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 22 s 026 + 0 s 892
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 22 s 070 + 1 s 396

Vendredi après-midi[modifier | modifier le code]

Photo de la Toro Rosso STR5 de Sébastien Buemi en Espagne
Sébastien Buemi lors des essais libres du GP d'Espagne
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 19 s 965
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 20 s 175 + 0 s 201
3 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 20 s 757 + 0 s 792
4 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 20 s 819 + 0 s 854
5 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 21 s 191 + 1 s 226
6 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 21 s 202 + 1 s 237

Samedi matin[modifier | modifier le code]

Photo de la Mercedes MGP W01 de Schumacher en Espagne
Michael Schumacher lors du GP d'Espagne
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 20 s 528
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 21 s 232 + 0 s 704
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 21 s 348 + 0 s 820
4 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 21 s 376 + 0 s 848
5 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 21 s 583 + 1 s 055
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 21 s 749 + 1 s 221

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Photo de la Red Bull RB6 de Vettel en Espagne
Sebastian Vettel au GP d'Espagne 2010
Photo de la Lotus T127 de Trulli en Espagne
Jarno Trulli lors du GP d'Espagne
Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 21 s 412 1 min 20 s 655 1 min 19 s 995
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 21 s 680 1 min 20 s 772 1 min 20 s 101
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 21 s 723 1 min 21 s 415 1 min 20 s 829
4 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 21 s 957 1 min 21 s 549 1 min 20 s 937
5 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 21 s 915 1 min 21 s 168 1 min 20 s 991
6 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 22 s 528 1 min 21 s 557 1 min 21 s 294
7 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 22 s 488 1 min 21 s 599 1 min 21 s 353
8 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 22 s 419 1 min 21 s 867 1 min 21 s 408
9 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 22 s 564 1 min 21 s 841 1 min 21 s 585
10 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 min 22 s 577 1 min 21 s 725 1 min 21 s 984
11 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 22 s 628 1 min 21 s 985
12 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 1 min 22 s 211 1 min 22 s 026
13 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1 min 22 s 857 1 min 22 s 131
14 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 22 s 699 1 min 22 s 191
15 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1 min 22 s 593 1 min 22 s 207
16 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 1 min 23 s 084 1 min 22 s 854
17 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1 min 23 s 125
18 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 1 min 24 s 674
19 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 1 min 22 s 976 1 min 22 s 139
20 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 1 min 24 s 748
21 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 1 min 27 s 122
22 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 1 min 25 s 475
23 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 1 min 25 s 556
24 Drapeau de l'Inde Karun Chandhok HRT-Cosworth 1 min 26 s 750
  • Notes :
    • Timo Glock, 21e temps des qualifications et Lucas di Grassi, 22e temps des qualifications, ont été rétrogradés de 5 places pour non communication des rapports de boîtes de vitesses aux commissaires de course.
    • Vitaly Petrov, 14e temps des qualifications et Karun Chandhok 23e temps des qualifications, ont été rétrogradés de 5 places pour changement de boîte de vitesses.
    • Heikki Kovalainen, 20e temps des qualifications, ne prend part à la course en raison d'un problème de boîte de vitesses.
Schéma de la grille de qualification du Grand Prix
La grille de qualification du Grand Prix.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Photo de la Red Bull RB6 de Webber en Espagne
Mark Webber remporte la troisième victoire de sa carrière au GP d'Espagne 2010
Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 6 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 66 1 h 35 min 44 s 101 (192,471 km/h) 1 25
2 8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 66 + 24 s 065 4 18
3 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 66 + 51 s 338 2 15
4 3 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 66 + 1 min 02 s 195 6 12
5 1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 66 + 1 min 03 s 728 5 10
6 7 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 66 + 1 min 05 s 767 9 8
7 14 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 66 + 1 min 12 s 941 11 6
8 11 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 66 + 1 min 13 s 677 7 4
9 9 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 65 + 1 tour 17 2
10 17 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 65 + 1 tour 15 1
11 12 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 65 + 1 tour 19
12 23 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 65 + 1 tour 10
13 4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 65 + 1 tour 8
14 2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 64 Accident à la suite d'une casse de jante 3
15 15 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 64 Panne d'essence 16
16 10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 64 +2 tours 13
17 18 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 63 +3 tours 18
18 24 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 63 +3 tours 22
19 25 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 62 +4 tours 23
Abd. 16 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 44 Hydraulique 15
Abd. 20 Drapeau de l'Inde Karun Chandhok HRT-Cosworth 30 Suspension cassée à la suite d'une collision 23
Abd. 22 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 20 Direction cassée à la suite d'une collision 22
Abd. 21 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 3 Sortie de piste 24
Np. 19 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth - Boîte de vitesses 20
Photo de la McLaren MP4-25 endommagée de Lewis Hamilton en Espagne
Lewis Hamilton abandonne à la suite de la rupture d'une jante alors qu'il était second de la course
Photo de la Mercedes MGP W01 de Rosberg en Espagne
Nico Rosberg au Grand Prix d'Espagne 2010
Photo de la BMW Sauber C29 de Pedro de la Rosa en Espagne
Pedro de la Rosa est contraint à l'abandon au Grand Prix d'Espagne 2010

La météo est belle au moment du départ, avec 34°C sur la piste et 20°C dans l'air pour 45 % d’humidité. Heikki Kovalainen ne prend pas le départ à cause d'une casse moteur. Les deux pilotes Red Bull prennent un très bon départ, Mark Webber conservant l’avantage procuré par sa pole position. Robert Kubica et Kamui Kobayashi se touchent légèrement et obligent Nico Rosberg à quitter la piste pour éviter un contact : les trois rivaux perdent de nombreuses places. Bruno Senna abandonne, encastré dans le muret de pneumatiques au fond d’un bac à sable tandis que l’Espagnol Pedro de la Rosa doit passer par les stands pour changer un pneumatique crevé à l’arrière gauche après une touchette avec Sebastien Buemi. Après deux tours de course, Webber est en tête devant Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Fernando Alonso, Jenson Button, Michael Schumacher, Felipe Massa, Adrian Sutil, Jaime Alguersuari et Kubica.

Alors que Webber a près de deux secondes d’avance sur son équipier, Kubica met la pression sur Alguersuari. Vitantonio Liuzzi rentre aux stands au 13e tour pour changer de pneus et revient en piste à hauteur de Sébastien Buemi et Jarno Trulli : Buemi tente alors de dépasser Liuzzi, sort dans l’échappatoire et revient brusquement reprendre sa place en piste : il est pénalisé d'un drive-through.

Massa et Schumacher entrent peu après chausser des pneus durs alors qu’il reste 50 tours à couvrir. Rosberg fait de même mais repart avant que ses mécaniciens n’aient serré son dernier écrou de roue : ils doivent le ramener à hauteur de son stand, ce qui le propulse encore plus loin au classement. Vettel, Alonso, Button et Kubica passent à leur tour aux stands : Schumacher se défait de Button dans le premier virage tandis que Vettel perd deux secondes sur ses rivaux.

Webber, toujours leader, s’arrête à son tour tandis qu’Hamilton prend le dessus sur Vettel pour le gain de la seconde place. Button tente de dépasser, sans succès, Schumacher qui lui oppose une belle résistance. De la Rosa abandonne alors que Massa fait la jonction avec duo Schumacher-Button, qui perdent du temps dans leur affrontement. Peu après, le Brésilien perd une ailette d’aileron à la suite d'une touchette avec une Lotus, sans conséquence pour le pilote Ferrari.

Webber hausse le rythme, tournant en une demi-seconde de moins au tour qu’Hamilton, son plus proche poursuivant. Alguersuari, en se rabattant trop tôt, accroche Karun Chandhok qui perd son aileron avant, rejoint les stands pour en changer puis abandonne dans au tour suivant. Le pilote espagnol est alors sanctionné par un drive-through.

La bataille fait rage pour la 12e place que se disputent Nico Hülkenberg, Vitaly Petrov et Kamui Kobayashi. Buemi abandonne alors qu’il ne reste plus que 20 tours. Rosberg, 16e après un changement de pneumatiques, perd beaucoup de temps en essayant de dépasser Hülkenberg. A dix tours du but, Vettel repasse au stand pour essayer de résoudre un problème au niveau de son système de freinage, chausse un train de pneus tendres neuf et chute en quatrième position devant Schumacher, Button, Massa, Sutil, Kubica et Barrichello, Webber conservant la tête devant Hamilton et Alonso. Alonso est le plus rapide en piste alors que Vettel doit réduire son rythme, toujours en proie à des problèmes de freinage : il perd deux secondes au tour sur Alonso.

A seulement deux tours du drapeau à damiers, Hamilton, second, tape le mur à la suite de la casse de la jante de sa roue avant gauche. Mark Webber franchit la ligne d’arrivée en vainqueur alors que le public espagnol acclame Alonso, deuxième, Vettel complétant le podium. Schumacher conserve sa position devant Button, Massa, Sutil, Kubica, Barrichello et Alguersuari qui récupère le point de la dixième place.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[6]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 70
2 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 67
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 60
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 53
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 50
6 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 49
7 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 49
8 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 44
9 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 22
10 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 16
11 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 8
12 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 7
13 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 6
14 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 3
15 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1
Constructeurs[6]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 119
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 116
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 113
4 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 72
5 Drapeau de la France Renault 50
6 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 24
7 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Cosworth 8
8 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 3

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 3e pole position de sa carrière pour Mark Webber.
  • 3e victoire de sa carrière pour Mark Webber.
  • 1er Grand Prix mené de bout en bout par Mark Webber.
  • 5e pole position consécutive pour l'écurie Red Bull Racing.
  • 8e victoire pour Red Bull Racing en tant que constructeur.
  • 123e victoire pour Renault en tant que motoriste.
  • Après être passé au pesage, Mark Webber, vainqueur à Barcelone, a jeté son casque dans la tribune principale du circuit de Barcelone pour l’offrir à un spectateur.
  • Derek Warwick (146 départs en Grands Prix de Formule 1 dont 2 meilleurs tours en course et 4 podiums, vainqueur des 24 Heures du Mans 1992) a été nommé par la FIA conseiller pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course lors de ce Grand Prix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA TELEFÓNICA 2010 Practice 1 », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  2. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA TELEFÓNICA 2010 Practice 2 », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  3. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA TELEFÓNICA 2010 Practice 3 », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  4. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA TELEFÓNICA 2010 Qualifying », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  5. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 GRAN PREMIO DE ESPAÑA TELEFÓNICA 2010 Race », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  6. a et b « Espagne 2010 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 19 janvier 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :