Grand Prix automobile d'Espagne 1994

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'Espagne 1994

Tracé de la course

Drapeau Circuit de Catalogne

Données de la course
Nombre de tours 65
Longueur du circuit 4,747 km
Distance de course 308,555 km
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill,
Williams-Renault,
h 36 min 14 s 374
Pole position Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Benetton-Ford,
min 21 s 908
Record du tour en course Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Benetton-Ford,
min 25 s 155

Résultats du Grand Prix d'Espagne 1994, couru sur le circuit international de Catalogne à Barcelone le 29 mai 1994.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 0 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 65 1 h 36 min 14 s 374 2 10
2 5 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Benetton-Ford 65 + 24 s 166 1 6
3 4 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell Tyrrell-Yamaha 65 + 1 min 26 s 969 11 4
4 27 Drapeau de la France Jean Alesi Ferrari 64 + 1 tour 6 3
5 23 Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini Minardi-Ford 64 + 1 tour 18 2
6 15 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Jordan-Hart 64 + 1 tour 13 1
7 26 Drapeau de la France Olivier Panis Ligier-Renault 63 + 2 tours 19
8 25 Drapeau de la France Eric Bernard Ligier-Renault 62 + 3 tours 20
9 11 Drapeau de l'Italie Alessandro Zanardi Lotus-Mugen-Honda 62 + 3 tours 23
10 31 Drapeau de l'Australie David Brabham Simtek-Ford 61 + 4 tours 24
11 8 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle McLaren-Peugeot 59 Transmission 8
Abd. 6 Drapeau de la Finlande Jyrki Järvilehto Benetton-Ford 53 Moteur 4
Abd. 7 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Peugeot 48 Moteur 3
Abd. 12 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Lotus-Mugen-Honda 41 Sortie de piste 22
Abd. 14 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Jordan-Hart 39 Sortie de piste 5
Abd. 9 Drapeau du Brésil Christian Fittipaldi Arrows-Ford 35 Moteur 21
Abd. 2 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Williams-Renault 32 Panne électrique 9
Abd. 34 Drapeau de la France Bertrand Gachot Pacific-Ilmor 32 Casse d'aileron 25
Abd. 28 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Ferrari 27 Boîte de vitesses 7
Abd. 10 Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli Arrows-Ford 24 Distribution d'essence 15
Abd. 30 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Sauber-Mercedes 21 Boîte de vitesses 12
Abd. 20 Drapeau de la France Érik Comas Larrousse-Ford 19 Radiateur 16
Abd. 3 Drapeau du Japon Ukyo Katayama Tyrrell-Yamaha 16 Moteur 10
Abd. 24 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Minardi-Ford 4 Moteur 14
Abd. 33 Drapeau de la France Paul Belmondo Pacific-Ilmor 2 Sortie de piste 26
Abd. 19 Drapeau de Monaco Olivier Beretta Larrousse-Ford 0 Moteur 17
Nq. 32 Drapeau de l'Italie Andrea Montermini Simtek-Ford Non qualifié

Résumé du Grand Prix[modifier | modifier le code]

Pour cette cinquième manche du championnat 1994, le pilote allemand Michael Schumacher est en pole position avec pour objectif de remporter une cinquième victoire consécutive. Les pilotes complétant le top 6 sont Damon Hill, Mika Häkkinen, JJ Letho, Rubens Barrichello et Jean Alesi.

Durant le tour de formation Olivier Beretta est contraint de ranger sa Larrousse-Ford dans l'herbe en raison d'un problème moteur. À l'extinction des feux, Schumacher se place au centre de la piste pour contrôler ses adversaires. Rapidement il s'échappe, Hill étant relégué à 2 s 5 à l'issue du premier tour alors que deux groupes de chasse se forment (Hill/Häkkinen et plus loin Alesi/Lehto/Coulthard).

Au second tour, Paul Belmondo sur Pacific abandonne sur sortie de piste alors que Schumacher possède déjà plus de 4 secondes d'avance à la fin du 3e tour. Petit à petit les écarts grandissent, Schumacher tournant une seconde plus vite que le duo de chasse. Au 15e tour, Häkkinen est le premier leader à passer aux stands alors qu'il accuse déjà 15 secondes de retard. Au tour suivant, David Coulthard qui rentre mais cale, perd une minute et ressort 20e. Hill rentre au stand à son tour de même qu'Alesi perdant leur place respective au profit d'Häkkinen qui passe en 2e position et Lehto. Schumacher clôture la valse des ravitaillements et ressort en tête.

Puis Schumacher, victime de problèmes de boîte de vitesses, ralentit et laisse passer Häkkinen puis Hill. Il devra parcourir toute la fin de course bloqué en 5e rapport. Au 26e tour, le classement est Häkkinen, Hill à 4 s 7, Schumacher à 9 s 5, Letho à 27 secondes, Alesi et Brundle à 38 secondes. Au 30e tour Häkkinen repasse par la voie des stands et ressort en 3e position derrière Schumacher qui semble retrouver sa compétitivité. Coulthard abandonne au 32e tour alors qu'il remontait et Martin Brundle réussit à dépasser Alesi pour la 5e place. Schumacher, bloqué sur son 5e rapport, réalise un exploit en stabilisant l'écart avec Hill à environ 8 secondes.

Au 40e tour, Hill rentre au stand et Schumacher passe alors en tête de la course. Au 48e tour, Häkkinen, qui pousse pour revenir sur l'Allemand, abandonne moteur cassé. La fin du Grand Prix est difficile puisque Brundle et Lehto abandonnent eux aussi permettant à Mark Blundell de monter sur la 3e marche du podium. Devant, Schumacher se permet de souffler et laisse Hill remporter sa première victoire de la saison.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 4e victoire pour Damon Hill.
  • 72e victoire pour Williams en tant que constructeur.
  • 52e victoire pour Renault en tant que motoriste.
  • Une chicane temporaire, faite de pneus, a été installée pour la course dans le virage de Campsa, en raison des craintes engendrées par les morts de Roland Ratzenberger et Ayrton Senna au Grand Prix de Saint-Marin quelques semaines plus tôt.