Grand Prix automobile d'Australie 1985

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'Australie 1985

Tracé de la course

Drapeau Circuit urbain d'Adélaïde

Données de la course
Nombre de tours 82
Longueur du circuit 3,780 km
Distance de course 309,960 km
Résultats
Vainqueur Drapeau de la Finlande Keke Rosberg,
Williams-Honda,
h 0 min 40 s 473
(vitesse moyenne : 154,032 km/h)
Pole position Drapeau du Brésil Ayrton Senna,
Lotus-Renault,
min 19 s 843
(vitesse moyenne : 170,344 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Keke Rosberg,
Williams-Honda,
min 23 s 758
(vitesse moyenne : 162,382 km/h)

Le Grand Prix d'Australie de Formule 1 1985 s'est tenu le 3 novembre sur le circuit urbain d'Adélaïde.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 6 Drapeau de la Finlande Keke Rosberg Williams-Honda 82 2 h 00 min 40 s 473 3 9
2 26 Drapeau de la France Jacques Laffite Ligier-Renault 82 +43 s 130 20 6
3 25 Drapeau de la France Philippe Streiff Ligier-Renault 82 + 1 min 28 s 536 18 4
4 4 Drapeau de l'Italie Ivan Capelli Tyrrell-Renault 81 + 1 tour 22 3
5 28 Drapeau de la Suède Stefan Johansson Ferrari 81 + 1 tour 15 2
6 17 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Arrows-BMW 81 + 1 tour 7 1
7 24 Drapeau des Pays-Bas Huub Rothengatter Osella-Alfa Romeo 78 + 4 tours 25  
8 29 Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini Minardi-Motori Moderni 78 + 4 tours 23  
Abd. 12 Drapeau du Brésil Ayrton Senna Lotus-Renault 62 Moteur 1  
Abd. 27 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Ferrari 61 Transmission 5  
Abd. 1 Drapeau de l'Autriche Niki Lauda McLaren-TAG 57 Accident 16  
Abd. 16 Drapeau du Royaume-Uni Derek Warwick Renault 57 Transmission 12  
Abd. 3 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Tyrrell-Renault 49 Non classé 17  
Abd. 8 Drapeau de la Suisse Marc Surer Brabham-BMW 42 Moteur 6  
Abd. 22 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Alfa Romeo 42 Échappement 14  
Abd. 19 Drapeau de l'Italie Teo Fabi Toleman-Hart 40 Moteur 24  
Abd. 18 Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Arrows-BMW 37 Fuite d'huile 11  
Abd. 20 Drapeau de l'Italie Piercarlo Ghinzani Toleman-Hart 28 Embrayage 21  
Abd. 2 Drapeau de la France Alain Prost McLaren-TAG 26 Moteur 4  
Abd. 15 Drapeau de la France Patrick Tambay Renault 20 Transmission 8  
Abd. 33 Drapeau de l'Australie Alan Jones Lola-Hart 20 Panne électrique 19  
Dsq. 11 Drapeau de l'Italie Elio De Angelis Lotus-Renault 18 Disqualifié 10  
Abd. 7 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Brabham-BMW 14 Incendie 9  
Abd. 23 Drapeau des États-Unis Eddie Cheever Alfa Romeo 5 Moteur 13  
Abd. 5 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Williams-Honda 1 Transmission 2  

Légende :

  • Abd.=Abandon

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : Ayrton Senna en 1 min 19 s 843 (vitesse moyenne : 170,344 km/h).
  • Meilleur tour en course : Keke Rosberg en 1 min 23 s 758 au 57e tour (vitesse moyenne : 162,382 km/h).

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • Dernier Grand Prix pour Niki Lauda.
  • 100e Grand Prix pour Alan Jones.
  • Dernier Grand Prix pour l'écurie Toleman.
  • Dernier Grand Prix pour l'écurie Renault F1 Team avant son retour en 2002.
  • Elio De Angelis est exclu pour avoir regagné sa position sur la grille de départ après avoir été retardé pendant le tour de chauffe.
  • Dans le dernier tour, Philippe Streiff percute son coéquipier chez Ligier Jacques Laffite en tentant de lui prendre la deuxième place. L'axe de roue avant de la monoplace de Streiff est endommagé mais le pilote parvient à se classer troisième de l'épreuve, arrivant sur trois roues.