Grand Prix automobile d'Argentine 1955

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'Argentine 1955

Tracé de la course

Drapeau Circuit Oscar Alfredo Galvez

Données de la course
Nombre de tours 96
Longueur du circuit 3,912 km
Distance de course 375,552 km
Résultats
Vainqueur Drapeau : Argentine Juan Manuel Fangio,
Mercedes,
h 0 min 38 s 6
(vitesse moyenne : 124,738 km/h)
Pole position Drapeau : Argentine José Froilán González,
Ferrari,
min 43 s 1
(vitesse moyenne : 136,597 km/h)
Record du tour en course Drapeau : Argentine Juan Manuel Fangio,
Mercedes,
min 48 s 3
(vitesse moyenne : 130,039 km/h)

Le Grand Prix d'Argentine 1955 (III° Gran Premio de la Republica Argentina), disputé sur le circuit Oscar Alfredo Galvez le 16 janvier 1955, est la quarante-deuxième épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la première manche du championnat 1955.

Grille de départ du Grand Prix[modifier | modifier le code]

Grille de départ du Grand Prix et résultats des qualifications[1]
1re ligne Pos. 4 Pos. 3 Pos. 2 Pos. 1
Drapeau : France
Behra
Maserati
1 min 43 s 8
Drapeau : Argentine
Fangio
Mercedes-Benz
1 min 43 s 6
Drapeau : Italie
Ascari
Lancia
1 min 43 s 6
Drapeau : Argentine
González
Ferrari
1 min 43 s 1
2e ligne Pos. 7 Pos. 6 Pos. 5
États-Unis
Schell
Maserati
1 min 44 s 3
Drapeau : Allemagne
Kling
Mercedes-Benz
1 min 44 s 1
Drapeau : Italie
Farina
Ferrari
1 min 43 s 8
3e ligne Pos. 11 Pos. 10 Pos. 9 Pos. 8
Drapeau : Italie
Villoresi
Lancia
1 min 45 s 2
Drapeau : Allemagne
Herrmann
Mercedes-Benz
1 min 44 s 8
Drapeau : Argentine
Birger
Gordini
1 min 44 s 8
Drapeau : Royaume-Uni
Moss
Mercedes-Benz
1 min 44 s 4
4e ligne Pos. 14 Pos. 13 Pos. 12
Drapeau : France
Trintignant
Ferrari
1 min 45 s 8
Drapeau : Argentine
Menditeguy
Maserati
1 min 45 s 4
Drapeau : Italie
Castellotti
Lancia
1 min 45 s 3
5e ligne Pos. 18 Pos. 17 Pos. 16 Pos. 15
Drapeau : Italie
Musso
Maserati
1 min 46 s 5
Drapeau : France
Iglesias
Gordini
1 min 46 s 4
Drapeau : Argentine
Mieres
Maserati
1 min 46 s 3
Drapeau : France
Bayol
Gordini
1 min 46 s 1
6e ligne Pos. 21 Pos. 20 Pos. 19
Drapeau : Uruguay
Uria
Maserati
1 min 51 s 2
Drapeau : France
Bucci
Maserati
1 min 48 s 8
Drapeau : Italie
Mantovani
Maserati
1 min 47 s 6

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires des monoplaces aux premier, troisième, cinquième, dixième, vingtième, vingt-cinquième, trentième, quarantième, quarante-huitième et soixante-dixième tours[2],[3]. Les classements intermédiaires sont officieux : en raison des très nombreux changements de pilotes durant la course, les officiels ont renoncé à remplir le pointage tour par tour[4].

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Pos No Pilote Voiture Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2 Drapeau : Argentine Juan Manuel Fangio Mercedes 96 3 h 00 min 38 s 6 3 9
2 12 Drapeau : Argentine José Froilán González
Drapeau : Italie Nino Farina
Drapeau : France Maurice Trintignant
Ferrari 96 3 h 02 min 08 s 2 (+ 1 min 29 s 6) 1 2
2
2
3 10 Drapeau : Italie Nino Farina
Drapeau : France Maurice Trintignant
Drapeau : Italie Umberto Maglioli
Ferrari 94 3 h 01 min 35 s 7 (+ 2 tours) 5 1,33
1,33
1,33
4 8 Drapeau : Allemagne Hans Herrmann
Drapeau : Allemagne Karl Kling
Drapeau : Royaume-Uni Stirling Moss
Mercedes 94 3 h 01 min 51 s 6 (+ 2 tours) 10 1
1
1
5 18 Drapeau : Argentine Roberto Mieres Maserati 91 3 h 02 min 03 s 3 (+ 5 tours) 16 2
6 28 États-Unis Harry Schell
Drapeau : France Jean Behra
Maserati 88 3 h 03 min 43 s 4 (+ 8 tours) 7
7 22 Drapeau : Italie Luigi Musso
Drapeau : Italie Sergio Mantovani
États-Unis Harry Schell
Maserati 83 3 h 01 min 12 s 7 (+ 13 tours) 18
Abd. 20 Drapeau : Italie Sergio Mantovani
Drapeau : France Jean Behra
Drapeau : Italie Luigi Musso
Maserati 54 Moteur 19
Abd. 26 Drapeau : Argentine Clemar Bucci
États-Unis Harry Schell
Drapeau : Argentine Carlos Menditeguy
Maserati 54 Pression d'essence 20
Abd. 42 Drapeau : Argentine Jesús Iglesias Gordini 38 Transmission 17
Abd. 14 Drapeau : France Maurice Trintignant Ferrari 36 Moteur 14
Abd. 36 Drapeau : Italie Eugenio Castellotti
Drapeau : Italie Luigi Villoresi
Lancia 35 Accident 12
Abd. 16 Drapeau : Royaume-Uni Stirling Moss Mercedes 29 Distribution d'essence 8
Abd. 30 Drapeau : Uruguay Alberto Uria Maserati 22 Panne d'essence 21
Abd. 32 Drapeau : Italie Alberto Ascari Lancia 21 Accident 2
Abd. 38 Drapeau : France Élie Bayol Gordini 7 Transmission 15
Abd. 16 Drapeau : France Jean Behra Maserati 2 Accident 4
Abd. 14 Drapeau : Allemagne Karl Kling Mercedes 2 Accident 6
Abd. 34 Drapeau : Italie Luigi Villoresi Lancia 2 Fuite d'essence 11
Abd. 40 Drapeau : Argentine Pablo Birger Gordini 1 Accident 9
Abd. 24 Drapeau : Argentine Carlos Menditéguy Maserati 1 Accident 13

Légende:

  • Abd.= Abandon

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classement général à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

  • attribution des points : 8, 6, 4, 3, 2 respectivement aux cinq premiers de chaque épreuve et 1 point supplémentaire pour le pilote ayant accompli le meilleur tour en course (signalé par un astérisque)
  • Le règlement permet aux pilotes de se relayer sur une même voiture, les points éventuellement acquis étant alors partagés. En Argentine, González, Farina et Trintignant marquent chacun deux points pour leur deuxième place, Farina, Trintignant et Maglioli marquent chacun un point un tiers pour leur troisième place, Herrmann, Kling et Moss marquent chacun un point pour leur quatrième place. Fait exceptionnel, Farina et Trintignant cumulent les points des deuxième et troisième places.
  • Sur onze épreuves qualificatives prévues pour le championnat du monde 1955, sept seront effectivement courues, les Grands Prix de France (programmé le 3 juillet), d'Allemagne (programmé le 31 juillet), de Suisse (programmé le 21 août) et d'Espagne (programmé le 23 octobre) ayant été annulés.
Classement des pilotes
Pos. Pilote Écurie Points Drapeau : Argentine
ARG
Drapeau : Monaco
MON
États-Unis
500
Drapeau : Belgique
BEL
Drapeau : Pays-Bas
NL
Drapeau : France
FRA
Drapeau : Royaume-Uni
GBR
Drapeau : Allemagne
ALL
Drapeau : Suisse
SUI
Drapeau : Italie
ITA
Drapeau : Espagne
ESP
1 Drapeau : Argentine Juan Manuel Fangio Mercedes-Benz 9 9*
2 Drapeau : Italie Giuseppe Farina Ferrari 3,33 3,33
Drapeau : France Maurice Trintignant Ferrari 3,33 3,33
4 Drapeau : Argentine José Froilán González Ferrari 2 2
Drapeau : Argentine Roberto Mieres Maserati 2 2
6 Drapeau : Italie Umberto Maglioli Ferrari 1,33 1,33
7 Drapeau : Allemagne Hans Herrmann Mercedes-Benz 1 1
Drapeau : Allemagne Karl Kling Mercedes-Benz 1 1
Drapeau : Royaume-Uni Stirling Moss Mercedes-Benz 1 1

À noter[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Mike Lang, Grand Prix volume 1, Haynes Publishing Group,‎ 1981, 288 p. (ISBN 0-85429-276-4)
  2. (en) Peter Lewis, Motor Racing Through the Fifties, Naval & Military Press,‎ 1992, 152 p. (ISBN 1-897632-15-0)
  3. Edmond Cohin, L'historique de la course automobile, Editions Larivière,‎ 1982, 882 p.
  4. Johnny Rives, Gérard Flocon et Christian Moity, La fabuleuse histoire de la formule 1, Éditions Nathan,‎ 1991, 707 p. (ISBN 2-09-286450-5)