Grand Prix automobile d'Abou Dabi 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'Abou Dabi 2010

Tracé de la course

Drapeau Circuit Yas Marina

Données de la course
Nombre de tours 55
Longueur du circuit 5,554 km
Distance de course 305,355 km
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
h 39 min 36 s 837
(vitesse moyenne : 183,927 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
min 40 s 948
(vitesse moyenne : 201,163 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
McLaren-Mercedes,
min 40 s 279
(vitesse moyenne : 197,429km/h)
Photo de la Red Bull RB6 de Vettel, vainqueur du Grand Prix d'Abou Dabi 2010
Sebastian Vettel remporte le Grand Prix et le championnat du monde

Le Grand Prix automobile d'Abou Dabi 2010 (2010 Formula 1 Etihad Airways Abu Dhabi Grand Prix), disputé sur le Circuit Yas Marina le 14 novembre 2010, est la deuxième édition du Grand Prix, la 839e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la dix-neuvième et dernière manche du championnat 2010.

Essais libres[modifier | modifier le code]

Vendredi après-midi séance de 13 h 00[modifier | modifier le code]

Photo de la Ferrari F10 d'Alonso à Abou Dabi
Fernando Alonso rate le titre mondial à Abou Dabi et termine vice-champion du monde
Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 42 s 760
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 43 s 369 + 0 s 609
3 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 43 s 785 + 1 s 025
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 43 s 840 + 1 s 080
5 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 44 s 080 + 1 s 320
6 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 44 s 121 + 1 s 361

Vendredi après-midi séance de 17 h 00[modifier | modifier le code]

Photo de la Red Bull RB6 de Webber
Mark Webber rate le titre mondial à Abou Dabi et termine troisième du championnat
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 40 s 888
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 41 s 145 + 0 s 257
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 41 s 314 + 0 s 426
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 41 s 315 + 0 s 427
5 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 41 s 576 + 0 s 688
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 41 s 583 + 0 s 695

Samedi après-midi séance de 14 h 00[modifier | modifier le code]

Photo de la McLaren MP4-25 de Hamilton
Lewis Hamilton, second à Abou Dabi, termine quatrième du championnat
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 40 s 696
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 40 s 829 + 0 s 133
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 41 s 280 + 0 s 584
4 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 41 s 490 + 0 s 794
5 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 41 s 578 + 0 s 882
6 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 1 min 41 s 689 + 0 s 993

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 40 s 318 1 min 39 s 874 1 min 39 s 394
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 40 s 335 1 min 40 s 119 1 min 39 s 425
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 1 min 40 s 170 1 min 40 s 311 1 min 39 s 792
4 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 40 s 877 1 min 40 s 014 1 min 39 s 823
5 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 40 s 690 1 min 40 s 074 1 min 39 s 925
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 40 s 942 1 min 40 s 323 1 min 40 s 202
7 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1 min 40 s 904 1 min 40 s 476 1 min 40 s 203
8 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 1 min 41 s 222 1 min 40 s 452 1 min 40 s 516
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 1 min 40 s 231 1 min 40 s 060 1 min 40 s 589
10 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 1 min 41 s 018 1 min 40 s 658 1 min 40 s 901
11 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 1 min 41 s 336 1 min 40 s 780
12 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 min 41 s 045 1 min 40 s 783
13 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 41 s 473 1 min 40 s 914
14 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber-Ferrari 1 min 41 s 409 1 min 41 s 113
15 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1 min 41 s 015 1 min 41 s 418
16 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 1 min 41 s 681 1 min 41 s 642
17 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1 min 41 s 707 1 min 41 s 738
18 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 41 s 824
19 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 1 min 43 s 516
20 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 1 min 43 s 712
21 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 1 min 44 s 095
22 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 1 min 44 s 510
23 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 1 min 45 s 085
24 Drapeau de l'Autriche Christian Klien HRT-Cosworth 1 min 45 s 296
Photo du schéma de la grille de qualification du Grand Prix
La grille de qualification du Grand Prix.

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 55 1 h 39 min 36 s 837 (183,927 km/h) 1 25
2 2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 55 + 10 s 162 2 18
3 1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 55 + 11 s 047 4 15
4 4 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 55 + 30 s 747 9 12
5 11 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 55 + 39 s 026 11 10
6 12 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 55 + 43 s 520 10 8
7 8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 55 + 43 s 797 3 6
8 6 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 55 + 44 s 243 5 4
9 17 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 55 + 50 s 201 17 2
10 7 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 55 + 50 s 868 6 1
11 22 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber-Ferrari 55 + 51 s 551 14
12 9 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 55 + 57 s 686 7
13 14 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 55 + 58 s 325 13
14 23 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 55 + 59 s 558 12
15 16 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 55 + 1 min 03 s 178 18
16 10 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 55 + 1 min 04 s 763 15
17 19 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 54 + 1 tour 20
18 25 Drapeau du Brésil Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 53 + 2 tours 22
19 21 Drapeau du Brésil Bruno Senna HRT-Cosworth 53 +2 tours 23
20 20 Drapeau de l'Autriche Christian Klien HRT-Cosworth 53 + 2 tours 24
21 18 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Lotus-Cosworth 51 Perte d'aileron arrière 19
Abd. 24 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Virgin-Cosworth 43 Boîte de vitesses 21
Abd. 3 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 0 Collision 8
Abd. 15 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 0 Collision 16
Photo de la Mercedes-Benz MGP W01 de Schumacher
Michael Schumacher sous le soleil d'Abou Dabi
Photo d'Alonso et Webber en lutte à Abou Dabi
Les deux perdants du championnat, Webber et Alonso, en lutte à Abou Dabi
Photo de Vettel, Kubica, Kobayashi et Hamilton à Abou Dabi
Sebastian Vettel, Robert Kubica, Kamui Kobayashi, Lewis Hamilton dans la nuit d'Abou Dabi

Pour la première fois depuis la création du championnat du monde en 1950, quatre pilotes sont encore en lice pour le titre mondial à l’occasion de la dernière manche du championnat. Fernando Alonso est en tête du championnat et devance Mark Webber, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. Les vingt-quatre pilotes sont présents sur la grille de départ sous une température ambiante de 24° qui va peu à peu décliner au fur et à mesure que le soleil se couche, l’éclairage artificiel prenant le relais de la lumière naturelle. À l’extinction des feux, Vettel, en pole position, prend un excellent départ et devance Hamilton, Jenson Button, Alonso, Webber et Felipe Massa. Quelques hectomètres plus loin, Michael Schumacher part en tête-à-queue et reste bloqué sur la piste où il est percuté violemment par Vitantonio Liuzzi. Le museau de la Force India passe à ras du casque de Schumacher mais aucun des pilotes, tous deux contraints à l’abandon, n’est blessé.

La voiture de sécurité entre en action à la fin de la première boucle et Nico Rosberg, Vitaly Petrov, Jaime Alguersuari, Bruno Senna, Lucas di Grassi rentrent aux stands changer de pneus. Le classement derrière la voiture de sécurité est alors Vettel devant Hamilton, Button, Alonso, Webber, Massa, Rubens Barrichello, Kamui Kobayashi, Adrian Sutil, Robert Kubica, Nick Heidfeld, Sébastien Buemi, Nico Hülkenberg... La voiture de sécurité libère la meute à l’entame du cinquième tour et Sebastian Vettel se relance parfaitement devant Hamilton, Button, Alonso et Webber. Au sixième tour, Alonso est virtuellement champion du monde avec deux points d’avance sur Vettel. Au huitième tour, Vettel possède 2 secondes d’avance sur Hamilton, 5 s sur Button, 7 s sur Alonso,8 s sur Webber et 9 s sur Massa.

Webber est le premier pilote en lice pour le titre à s’arrêter changer ses pneus au onzième tour. Il reprend la piste en seizième position et, bloqué derrière Rosberg, Alguersuari et Petrov qui ont déjà changé leurs pneus, est désormais en mauvaise posture pour décrocher le titre mondial. Massa change ses pneus au treizième tour, Alonso, qui calque sa course sur celle de Webber, et Heidfeld au quinzième, Barrichello au dix-huitième et Hamilton au vingt-troisième.

Alonso reprend la piste en onzième position, derrière Petrov et devant Webber, mais le jeune pilote russe de l’équipe Renault résiste à l’Espagnol qui ne parvient pas à le doubler. Sebastian Vettel change ses pneus au vingt-quatrième tour et remonte en piste à la deuxième place, derrière Button qui n’a pas encore changé de pneus tandis qu’Alonso et Webber sont toujours bloqués derrière Petrov. Au trente-cinquième tour, Vettel est désormais virtuellement champion du monde avec deux points d’avance sur Alonso.

Entre le trente-sixième et le quarante-septième tour, Hülkenberg, Buemi, Button, Timo Glock, Heikki Kovalainen, Kubica et Sutil changent leurs gommes. Au quarante-huitième tour, Vettel précède Hamilton, Button, Rosberg, Kubica, Petrov, Alonso, Webber, Alguersuari et Massa. Vettel, virtuellement champion du monde avec 4 points d’avance sur Alonso, n’a plus qu’à poursuivre au même rythme jusqu’au drapeau à damier, Alonso restant bloqué derrière Petrov.

Sebastian Vettel signe sa cinquième victoire de la saison et devient le plus jeune champion du monde de l’histoire de la Formule 1. Hamilton termine à la deuxième place devant Button, Rosberg, Kubica, Petrov, Alonso, Webber, Alguersuari et Massa.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes[6]
Pos. Pilote Écurie Points
Champion Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 256
2 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Ferrari 252
3 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 242
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 240
5 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button McLaren-Mercedes 214
6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 144
7 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Mercedes 142
8 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Renault 136
9 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Mercedes 72
10 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Williams-Cosworth 47
11 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 47
12 Drapeau du Japon Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 32
13 Drapeau de la Russie Vitaly Petrov Renault 27
14 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 22
15 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 21
16 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 8
17 Drapeau de l'Espagne Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 6
18 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber-Ferrari 6
19 Drapeau de l'Espagne Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 5
Constructeurs[6]
Pos. Écurie Points
Champion Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 498
2 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 454
3 Drapeau de l'Italie Ferrari 396
4 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 214
5 Drapeau de la France Renault 163
6 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Cosworth 69
7 Drapeau de l'Inde Force India-Mercedes 68
8 Drapeau de la Suisse BMW Sauber-Ferrari 44
9 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 13

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 1er titre de champion du monde pour Sebastian Vettel.
  • 15e pole position de sa carrière pour Sebastian Vettel.
  • 10e victoire de sa carrière pour Sebastian Vettel.
  • 15e victoire pour Red Bull Racing en tant que constructeur.
  • 130e victoire pour Renault en tant que motoriste.
  • Sebastian Vettel, à 23 ans 4 mois et 11 jours, devient le plus jeune champion du monde de l'histoire de la Formule 1.
  • 1re fois de sa carrière que Sebastian Vettel mène le championnat du monde de Formule 1.
  • McLaren est la seule écurie à avoir inscrit des points lors de chaque manche du championnat du monde.
  • Pour la première fois depuis la création du championnat du monde, 4 pilotes peuvent encore briguer le titre lors de la dernière manche du championnat.
  • Christian Klien remplace Sakon Yamamoto chez HRT. Le pilote autrichien avait déjà remplacé le Japonais lors des Grand Prix de Singapour et du Brésil.
  • Emanuele Pirro (37 départs en Grands Prix de Formule 1, 3 points inscrits entre 1989 et 1991 et quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans en 2000, 2001,2002,2006 et 2007), a été nommé conseiller par la FIA pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course lors de ce Grand Prix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX Practice 1 », sur formula1.com (consulté le 2 janvier 2013)
  2. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX Practice 2 », sur formula1.com (consulté le 2 janvier 2013)
  3. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX Practice 3 », sur formula1.com (consulté le 3 janvier 2013)
  4. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX Qualifying », sur formula1.com (consulté le 3 janvier 2013)
  5. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 ETIHAD AIRWAYS ABU DHABI GRAND PRIX Race », sur formula1.com (consulté le 2 janvier 2013)
  6. a et b « Abou Dhabi 2010 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 2 janvier 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :