Grand Crêt d'Eau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Grand Crêt.
Grand Crêt d'Eau
Vue aérienne du Grand Crêt d'Eau depuis le sud-est
Vue aérienne du Grand Crêt d'Eau depuis le sud-est
Géographie
Altitude 1 621 m, Crêt de la Goutte[1]
Massif Massif du Jura
Coordonnées 46° 09′ 02″ N 5° 51′ 50″ E / 46.15056, 5.863946° 09′ 02″ Nord 5° 51′ 50″ Est / 46.15056, 5.8639  [1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Ain
Géologie
Âge Jurassique et Crétacé (roches)
Miocène (formation)
Type Crêt

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Grand Crêt d'Eau

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Grand Crêt d'Eau

Le Grand Crêt d'Eau est un sommet du massif du Jura qui correspond en fait à un ensemble de plusieurs crêts dont le plus élevé culmine à 1 621 m d'altitude.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le Grand Crêt d'Eau est situé dans le département de l'Ain sur le territoire des communes de Bellegarde-sur-Valserine, Chézery-Forens, Collonges, Confort, Farges, Lancrans et Léaz. Il correspond à la terminaison sud de l'anticlinal des Monts Jura. Il domine à l'ouest la ville de Bellegarde-sur-Valserine et la vallée de la Valserine, la plaine du Léman à l'est et le défilé de l'Écluse au sud.

Topographie[modifier | modifier le code]

Carte topographique du Grand Crêt d'Eau

Le Grand Crêt d'Eau est un ensemble de plusieurs crêts :

  • crêt de la Goutte (1 621 m) ;
  • crêt du Milieu (1 597 m) ;
  • crêt du Miroir (1 584 m) ;
  • crêt de l'Éguillon (1 546 m) ;
  • crêt des Frasses (1 536 m).

Panorama[modifier | modifier le code]

Une table d'orientation a été mise en place au sommet. Par temps clair sont observables toute la haute chaîne du Jura, le lac Léman, le lac du Bourget ainsi que le lac d'Annecy, et les massifs du Mont-Blanc, des Aravis, des aiguilles Rouges, de la Chartreuse, du Vercors, des Écrins, des Alpes bernoises, et de Belledonne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cartes IGN consultée sur Géoportail.

Sur les autres projets Wikimedia :