Grancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grancy
Blason de Grancy
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Morges
communes limitrophes
(voir carte)
La Chaux (Cossonay), Senarclens, Vullierens, Cottens (VD), Pampigny, Chavannes-le-Veyron
Syndic Olivier Devantay
Code postal 1117
N° OFS 5485
Démographie
Population 410 hab. (31 décembre 2013)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 36′ 00″ N 6° 28′ 01″ E / 46.6, 6.4669444444446° 36′ 00″ Nord 6° 28′ 01″ Est / 46.6, 6.46694444444  
Altitude 579 m
Superficie 569 ha = 5,69 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Grancy

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Grancy

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Grancy
Liens
Site web www.grancy.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Grancy est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Morges.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Grancy est traversée par le Veyron et le Lemponex

Château de Grancy[modifier | modifier le code]

Le château de Grancy est un bâtiment du XVIIIe siècle bâti à l'emplacement et avec les matériaux du château du Moyen Age. Les communs sont anciens.

Le dernier seigneur de Grancy fut Auguste-Victor de Senarclens (1733-1807). Son fils César-Auguste de Senarclens (1763-1836) vendit en 1819 le domaine, représentant 100 hectares, au comte Louis de Pourtalès dont la fille Sophie épousa Abram Denis Alfred de Rougemont.

Le domaine passa à ses descendants qui en 1915 le vendirent à la veuve de leur fermier Louis Moinat. Les petits-fils de celui-ci, Philippe et Georges Moinat, vendirent en 1973 ce qui restait du domaine, soit le château, les communs immédiats, la cour, le jardin et les vergers àMarcel Wurlod, juge cantonal vaudois.

Dans la famille Senarclens de Grancy, notons également Auguste (1794-1871). Intime de la grande-duchesse Wilhelmine de Hesse-Darmstadt, il passe pour être le père biologique des quatre plus jeunes enfants de celle-ci dont le prince Alexandre de Battenberg et la tsarine Maria Alexandrovna.

Références[modifier | modifier le code]

  • Jean de Senarclens, 800 ans d'Histoire de la famille de Senarclens et de sa branche de Grancy, Slatkine,‎ 2004
  1. « Statistique annuelle de la population vaudoise au 31.12.2013 », sur Statistiques Vaud (consulté le 28 juillet 2014)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :