Grammy Legend Award

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grammy Legend Award
Prix remis Grammy
Description Récompense les contributions et l'influence dans l'industrie de la musique
Organisateur National Academy of Recording Arts and Sciences
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1990
Site officiel http://www.grammy.com

Le Grammy Legend Award, ou le Grammy Living Legend Award[1],[2], est un prix spécial de mérite accordé aux artistes lors d'une cérémonie créée en 1958 et qui s'appelait à l'origine « Gramophone Awards »[3]. Des distinctions dans plusieurs catégories sont présentées lors de la cérémonie chaque année par le National Academy of Recording Arts and Sciences des États-Unis pour des réalisations exceptionnelles dans le secteur de la musique[4],[5].

Le premier Grammy Legend Award a été délivré en 1990 à Andrew Lloyd Webber, Liza Minnelli, Smokey Robinson et Willie Nelson. L'honneur a été inauguré pour reconnaître "les contributions et l'influence apporté dans le domaine de l'enregistrement» [7]. L'année suivante, quatre musiciens dont (Aretha Franklin, Billy Joel, Johnny Cash et Quincy Jones) ont été accueillies avec Legend Grammy Awards. Le prix a été décerné à Barbra Streisand en 1992 et Michael Jackson en 1993.

Après 1994, lorsque les musiciens américains Curtis Mayfield et Frank Sinatra étaient tous deux nominés du Grammy Legend Awards, les honneurs ont été donnés pour les artistes de façon intermittente. Le tenor de l'opéra, l'italien Luciano Pavarotti a été le bénéficiaire de 1998 de la sentence. L'année suivante, l'anglais chanteur-compositeur Elton John a été reconnu à l'honneur. Les Bee Gees sont devenus les premiers récipiendaires de la bourse dans le XXIe siècle quand les frères ont été reconnues par les Grammys en 2003. Au total, quinze musiciens solistes et un groupe a reçu le prix Grammy Legend.

Récipiendaires[modifier | modifier le code]

Année Image Récipiendaire Naissance / Mort Nationalité Ref.
1990 An upperbody shot of a middle-aged man in a dark suit. Lloyd Webber, AndrewAndrew Lloyd Webber b. 1948 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [6]
1990 A woman in a red dress, jacket and scarf smiles toward the camera. Minnelli, LizaLiza Minnelli b. 1946 Drapeau des États-Unis États-Unis [1]
1990 A man in a light-colored suit sings into a microphone Robinson, SmokeySmokey Robinson b. 1940 Drapeau des États-Unis États-Unis [7]
1990 An elderly man holds a guitar while in front of a microphone. He has white facial hair and wears a United States flag bandana. Nelson, WillieWillie Nelson b. 1933 Drapeau des États-Unis États-Unis [8]
1991 A woman stands on stage and sings into a microphone. She wears a blue dress and has a blue feather boa around her arms. Franklin, ArethaAretha Franklin b. 1942 Drapeau des États-Unis États-Unis [9]
1991 An upper body shot of a man wearing a shirt, suit and tie. He is balding and his smiling mouth is framed by a white goatee beard. Joel, BillyBilly Joel b. 1949 Drapeau des États-Unis États-Unis [10]
1991 alt6=A man with dark hair looks forlornly down to his left. He rests his chin between his thumb and finger. Cash, JohnnyJohnny Cash 1932–2003 Drapeau des États-Unis États-Unis [11]
1991 A man in a blue jacket looks ahead. The balding male's dark sunglasses conceal his eyes. Jones, QuincyQuincy Jones b. 1933 Drapeau des États-Unis États-Unis [12]
1992 A blond-haired woman looks down to the ground. She wears a white dress and a silver necklace. Streisand, BarbraBarbra Streisand b. 1942 Drapeau des États-Unis États-Unis [13]
1993 A headshot of a man wearing a red baseball cap and shirt. He has long black hair and is smiling towards the camera. Jackson, MichaelMichael Jackson 1958–2009 Drapeau des États-Unis États-Unis [14]
1994 Black and white picture of a man with a beard wearing a turtleneck and glasses. Mayfield, CurtisCurtis Mayfield 1942–1999 Drapeau des États-Unis États-Unis [15]
1994 A middle-aged man in a tuxedo sits and smiles into the distance. Sinatra, FrankFrank Sinatra 1915–1998 Drapeau des États-Unis États-Unis [16]
1998 A man in a dress coat and white shirt opens his mouth, which is framed by dark facial hair. Pavarotti, LucianoLuciano Pavarotti 1935–2007 Drapeau de l'Italie Italie [17]
1999 A blond-haired middle-aged man stands with his arms open and fists clenched. He wears a dark suit and red shirt. He also sports a cross pendant around his neck, and wears purple sunglasses. John, EltonElton John b. 1947 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [8]
2003 The Bee Gees Gees, BeeBee Gees Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [18]
2007 Céline Dion Dion, CélineCéline Dion b. 1968 Drapeau : Québec Québec [19]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Hoda Kotb, « Liza: Life in the limelight », msnbc.com,‎ 12 mars 2004 (consulté le 31 décembre 2009)
  2. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Billy Joel biography », MTV (consulté le 31 décembre 2009)
  3. (en) « Seen and heard at the 50th Grammy Awards », USA Today, Gannett Company,‎ 11 février 2008 (consulté le 20 décembre 2009)
  4. (en) Richard Hilburn, « Top Grammy Winners Announced » [Payment required to access full article], Los Angeles Times, Tribune Company,‎ 13 mars 1970 (consulté le 20 décembre 2009)
  5. (en) « The Prem Rawat Foundation Presents Its Initiatives at the Grammy Awards » [Subscription required to access full article], America's Intelligence Wire,‎ 9 février 2007 (consulté le 21 décembre 2009)
  6. Cader Books, p. 545
  7. Kalte, p. 117
  8. a et b (en) « Grammy Legend Award », Grammy.com (consulté le 20 décembre 2009)
  9. (en) Sandra Barrera, « Franklin not ready to rest on another laurel », Milwaukee Journal Sentinel, Journal Communications,‎ 6 septembre 2005 (consulté le 31 décembre 2009)
  10. (en) Edna Gunderson, « Billy Joel enters his classical period Joining Hall of Fame, he leaves rock behind » [Payment required to access full article], USA Today, Gannett Company,‎ 16 mars 1999 (consulté le 20 décembre 2009)
  11. (en) « Critic's choice » [Payment required to access full article], Fort Worth Star-Telegram, The McClatchy Company,‎ 15 février 1991 (consulté le 20 décembre 2009)
  12. (en) Nicholas Ballasy, « ‘Melody’ Missing from Music Industry, Quincy Jones Says », CNSNews.com,‎ 29 octobre 2009 (consulté le 31 décembre 2009)
  13. (en) « The 1992 Grammys an 'unforgettable' night for Natalie Cole, Bonnie Raitt and R.E.M » [Payment required to access full article], The Philadelphia Inquirer, Philadelphia Media Holdings,‎ 26 février 1992 (consulté le 20 décembre 2009)
  14. (en) Larry McShane, « Grammy moments - memorable and forgettable », Deseret News,‎ 25 février 1993 (consulté le 31 décembre 2009)
  15. (en) « Curtis Mayfield, 57, entertainer, songwriter » [Payment required to access full article], Telegram & Gazette, The New York Times Company,‎ 27 décembre 1999 (consulté le 20 décembre 2009)
  16. (en) Richard Harrington, « The Grammy Whammy » [Payment required to access full article], The Washington Post, The Washington Post Company,‎ 2 mars 1994 (consulté le 20 décembre 2009)
  17. (en) Michael Shmith, « Prince among tenors, undisputed king of high C's », The Age, Fairfax Media,‎ 7 septembre 2007 (consulté le 20 décembre 2009)
  18. (en) « The 45th Annual Grammy Awards » [Payment required to access full article], The Philadelphia Inquirer, Philadelphia Media Holdings,‎ 24 février 2003 (consulté le 20 décembre 2009)
  19. (en) « The 49th Annual Grammy Awards »,‎ 11 février 2007 (consulté le 2 avril 2012)