Grammaire de la langue espagnole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans l'article suivant, s'entend par espagnol, la langue véhiculaire nationale, à laquelle les étrangers se réfèrent comme « espagnol » alors que les Espagnols appellent « castillan ». En effet l'espagnol, tout comme le suisse ou l'italien, est en réalité un adjectif valable pour le castillan, le basque, l'andalou, l'estrémègne, le catalan…, toutes ces langues étant de l'espagnol.

À ce titre un Catalan tout comme un Castillan affirmeront tous deux parler espagnol mais le Catalan admettra ne pas parler castillan et un Castillan reconnaitra ne pas parler catalan.

La langue espagnole suit généralement les principes grammaticaux des autres langues romanes, à savoir, par exemple, que c'est une langue plutôt flexionnelle (les substantifs et les adjectifs possèdent deux genres et deux nombres, le verbe se conjugue, etc.) à tendance synthétique.

L'espagnol fut la première langue européenne à posséder une grammaire officielle, publiée en 1492 par Antonio de Nebrija. L'initiative fut soutenue par les rois catholiques, y voyant un moyen d'unifier leur empire à la fin de la reconquista. Encore de nos jours, le terme Español est considéré politiquement sensible dans certaines régions de l'Espagne. Pour cette raison, on utilisera l'adjectif Hispanique pour qualifier certains régionalismes.

Fondée en 1713, l'Académie royale espagnole (Real Academia Española) a traditionnellement été considérée comme l'autorité normalisant la langue nationale.

Alphabet[modifier | modifier le code]

L'alphabet espagnol se compose de 27 caractères : 26 lettres simples (portant toutes un nom féminin) et un ancien digramme ayant évolué en une lettre à diacritique, ñ (<NN). Jusqu'en 2010 les deux digrammes ch (che [ʧe]) et ll (elle ['eʎe] étaient considérés comme des éléments à part entière de l'alphabet.

A a : a [a]

B b : be [be]

C c : ce [θe] ([k] devant -a, -o, -u )

Ch ch: che [tʃe]

D d : de [ðe]

E e : e [e]

F f : efe ['efe]

G g : ge [xe] ([ɡ] devant -a, -o, -u )

H h : hache ['atʃe]

I i : i [i]

J j : jota ['xota]

K k : ca [ka]

L l : ele ['ele]

Ll ll : elle [eye]

M m : eme ['eme]

N n : ene ['ene]

Ñ ñ : eñe ['eŋe] (le "n tilde" se prononce comme gn en français ou italien)

O o : o [o]

P p : pe [pe]

Q q : cu [ku]

R r : erre

S s : ese [ese]

T t : te [te]

U u : u [u]

V v : uve [uβe]

X x : equis ['ekis]

Y y : ye [je]

Z z : zeta ou zeda [θeta] [θeða]

W w : il n'existe que dans le cas de certains emprunts germaniques

Le 'B' et le 'V' sont souvent rapprochés dans leur prononciation, le tout tendant d'avantage vers le 'V', toutefois à l'usage, on notera que le 'B' et le 'V' reprennent leur prononciation originale lors de leur utilisation à l'initiale d'un mot, "Beber" "Bajar" sont bien prononcés 'B', même Bolsa, en revanche le 'V' tend lui à se prononcer 'B' "vivir" est souvent prononcé << bivir >> mais le 'V' retrouve toute sa prononciation original lors de son utilisation à l'intérieur du mot.

Le 'D' final est souvent atone voir affaibli à l'oral, selon les régions d'Espagne, Madrid deviendra << Madriz >> dans la Communauté madrilène, Dans le Sud se sera même << Madri >> .

Le 'C' le 'S' et le 'Z' ont des emplois propres non interchangeables comme en français, le 'C' est toujours prononcé à l'anglaise, ou selon certains, avec un cheveu sur la langue, devant toutes les voyelles douce (e, i) et le 'C' est toujours cassé devant les voyelles dures (a, o, u), En Amérique Latine, le 'C' a perdu sa prononciation ibérique pour se rapprocher d'avantage du sons "français". Le 'S' est toujours "soufflé" quel que soit la voyelle le précédant ou le suivant. Quant au 'Z' il est invariablement "zeuté". Cette répartition des sons est la cause de la mauvaise prononciation des hispanophones lorsqu'ils parlent français (Un baiser devient un "baisser", pur devient "pour").

Le 'X' est variable selon les mots et selon l'origine de ce dernier, il peut être guttural, et se rapprocher dés lors du 'J' (Jota) comme dans Mexico (Mejico) généralement lors de son emploi à l'intérieur d'un mot, en revanche il peut avoir un son propre originel comme dans "xenofobo" généralement lors de son emploi à l'initiale.

Le 'R' est toujours "roulé" en espagnol, toutefois, les hispanophones admettent eux-mêmes que certaines combinaisons ne sont pas pratiques et nécessitent une certaine gymnastique orale, dans la pratique le 'R' à l'initiale est fortement appuyé ; il sera roulé normalement entre deux voyelles ou en début de syllabe (hors initiale) enfin, il sera presque inaudible et donc peu roulé en final de mot, lorsque deux syllabes qui se suivent comportent un 'J', 'G' et 'R', l'usage veut que la syllabe accentuée prennent la priorité à la prononciation. Attention au locuteur français qui tendent à prononcer le 'R' à la française, le son guttural du 'R' français correspond à 'J' ou 'G' en espagnol, et peut donc porter à confusion lors de la transposition à l'écrit, voir une incompréhension lors du report à l'oral d'un mot écrit.

Accent tonique[modifier | modifier le code]

En espagnol, l'accent tonique porte sur l'avant-dernière syllabe lorsque le mot se termine par une voyelle ou un [S] (pluriel des substantifs) ou un [N] (pluriel des verbes); sur la dernière syllabe lorsque le mot se termine par une consonne sauf [S] ou [N], dans tous les autres cas il porte un accent aigüe sur la voyelle dont l'accentuation ne répond pas à ces règles.

Les diphtongues (ai au, ei, etc.) et les triphtongues (iai, iei, uai, uei) forment qu'une seule syllabe (ruido ; averiguáis) ; si l'accent écrit est nécessaire, il porte sur la voyelle forte, c'est-à-dire a e o (también). Quand les deux voyelles sont faibles (u et i ), c'est la dernière qui domine (ruido). L'accentuation d'un i ou d'un u dans une diphtongue dissocie les deux éléments de cette diphtongue pour en faire deux syllabes distinctes (descono ; ataúd).

Généralement, l'accent tonique ne change pas de place en passant du singulier au pluriel (capitán, capitanes) ; il faut donc le cas échéant, ajouter ou supprimer l'accent écrit. Il existe cependant trois exceptions : gimen, regímenes ; carácter, caracteres ; escimen, espemenes.

Règles d'accent[modifier | modifier le code]

Les règles d'écriture de l'accent sont les suivantes :

  • les mots qui sont accentués sur la dernière syllabe portent l'accent quand la dernière lettre est "n", "s", ou une voyelle : camión, arnés, comí…; mais : ayer, pared, ciudad, reloj… ;
  • les mots qui sont accentués sur la pénultième syllabe portent l'accent quand la dernière lettre est une consonne (sauf "n" ou "s"): débil, Pérez, López… ; mais chasis, antes, hola… ;
  • les mots accentués sur l'antépénultième syllabe portent toujours l'accent : médico, bárbaro, gramática…

On en déduit aisément que les mots ne portant pas l'accent écrit sont accentués :

  • sur la dernière syllabe si leur dernière lettre est une consonne autre que "n" ou "s" ;
  • sur la pénultième syllabe si leur dernière lettre est "n", "s", ou une voyelle.

Diphtongues et triphtongues[modifier | modifier le code]

En espagnol il y a des voyelles ouvertes (fortes) : a, e, o et fermées (faibles) : i, u. La diphtongue est l'union d'une voyelle ouverte et d'une voyelle fermée (fermée-ouverte / ouverte-fermée) ou bien de deux voyelles fermées (iu, ui) dans la même syllabe. Exemples :

Ciudad, violín, piano, aire, agua

Quand une diphtongue doit porter l'accent (selon les règles d'accentuation), on l'écrit sur la voyelle forte/ouverte : Ca-mión, ju-gáis, áu-re-o, etc.

Les triphtongues sont l'union de trois voyelles dans la même syllabe : faible-forte-faible. On écrit l'accent selon les règles d'accent :

San-ti-guáis, U-ru-guay .

La lettre h n'empêche pas les diphtongues et les triphtongues : ahu-ma-do, ahi-jar

Hiatus[modifier | modifier le code]

Un hiatus se fait quand il y a deux voyelles, mais qu'elles sont issues de syllabes différentes. Il y a deux classes :

  • Les hiatus de deux voyelles fortes : a-é-re-o, a-ho-ra. Ils portent l'accent selon les règles d'accent (aéreo)
  • Les hiatus de voyelle fermée-ouverte/ouverte-fermée : la syllabe fermée est toujours la voyelle accentuée du mot, et porte toujours l'accent : Hab-í-a, ba--a, o-í-do

Les combinaisons "iu" et "ui" constituent toujours une diphtongue :

Luis (sans accent écrit), ciu-dad, diur-no

Observation[modifier | modifier le code]

L'accent écrit sert principalement à différencier certains mots d'orthographe identique mais de fonction grammaticale distincte, comme :

  • l'article el et le pronom él
  • la conjonction si et l'adverbe ou le réfléchi
  • la conjonction mas et l'adverbe más
  • l'adjectif solo et l'adverbe sólo
  • les adjectifs démonstratifs este, esta, etc., et les pronoms relatifs que, quien, etc.
  • , 1re et 3e personnes du présent du subjonctif du verbe « dar », et la préposition de
  • , 1re personne du présent de l'indicatif du verbe « saber » et 2e personne de l'impératif du verbe « ser », et le pronom réfléchi se.

Le premier élément d'un mot composé s'écrit sans accent (decimo-sexto), sauf s'il s'agit d'un adverbe terminé par le suffixe -mente (fácilmente) ou de deux adjectifs unis par un tiret (hístorico-crítico).

Constructions particulières[modifier | modifier le code]

Certaines spécificités de l'espagnol sont à noter.

Verbale[modifier | modifier le code]

Des verbes comme "recordar" (se rappeler) et "acordarse de" (se souvenir de) ont le même sens mais pas la même construction, inversement "ponerse de acuerdo" (s'accorder sur/se mettre d'accord) et "acordarse de" ne veulent pas dire la même chose, pourtant "lo acordado" correspond aux deux sens. En général, lorsqu'il peut y avoir confusion, l'espagnol périphrase un des deux sens pour lever toute ambiguïté. A l'usage c'est le sens le moins récurrent (ou celui qui s'emploie le moins souvent, qui sera périphrasé)

COD et COI[modifier | modifier le code]

Les règles sont communes aux langues latines, le COD est directement après le prédicat, le COI est séparé par une conjonction. À noter que l'espagnol emploi toujours "a" pour s'adresser aux personnes, laissant à croire qu'il s'agit donc d'un COI mais grammaticalement en espagnol c'est un COD, on peut facilement l'observer lors de l'enclise, "cuentaselo" - "raconte le lui" ici le verbe 'cuenta' est complété par 'se' (Lui) et 'lo' (le), deux COD, le sujet humain étant toujours prioritaire à l'objet inanimé.

Por et Para[modifier | modifier le code]

Une différence du même genre que "Ser" et "Estar", "por" désigne l'agent, la source, l'origine, le passage (voy por españa → je passe par l'Espagne) tandis que "para" désigne le résultat, le but et l'objectif (voy para españa → je pars pour l'Espagne)

Inversion prédicat sujet[modifier | modifier le code]

Le système verbal espagnol est tel qu'il permet l'omission du sujet dans 99,8% des cas, une pratique ayant pousser le prédicat (le verbe) en tête de la phrase; cette construction a donné une autre dérive, lorsqu'il peut y avoir une confusion de personne, cette dernière est précisée, non pas avant le verbe, mais directement après celui-ci. Les possibles confusions, à l'oral, entre "canto" (1ère du singulier présent) et "cantó" (3ème du singulier prétérit) si à l'écrit la confusion n'est pas possible, à l'oral, on précise souvent le sujet "Canto yo la cancion" et "cantó él la cancion" ; en revanche à l'écrit comme à l'oral entre le présent et le prétérit à la 1ère personne du pluriel "amamos" seul le contexte permet la différenciation. Ce renvoie du sujet du verbe après celui-ci, combiné à l'utilisation de la préposition "a" pour les compléments d'objet humain, permet d'éviter toute confusion quant au sujet et à l'objet du verbe (ex. : Habla a ella - Il/elle lui parle (à lui/elle) ... Habla ella a ella - Elle lui parle (à elle) la première phrase ne précise pas qui parle, on focalise sur l'action, on sait en revanche que le destinataire de l'action est une fille, dans la seconde on focalise sur qui parle, deux femmes, la première s'adressant à la seconde.)

Nouvelles règles établies par l'Académie royale espagnole en 1952[modifier | modifier le code]

  • Les mots qui se terminent par -oo ne portent pas d'accent écrit (Feijoo).
  • La terminaison des infinitifs en -uir n'est pas accentuée parce que les diphtongues ui, iu sont toujours diphtongues (constituir, contribuir, immiscuir, restituir, huir).
  • Les formes verbales monosyllabiques ne portent pas d'accent écrit (fue, fui, dio, vio). Il en est de même des mots qui ne comportent qu'une seule syllabe (ni), sauf si cela risque de créer une ambiguïté quant au sens du terme considéré (si conjonction et adverbe).
  • Les noms propres étrangers n'ont pas d'accent, excepté s'ils sont passés dans la langue sous une forme hispanisée.

Prononciation[modifier | modifier le code]

En espagnol, toutes les lettres se prononcent, sauf le h lorsqu'il n'est pas aspiré (hacha se prononce atcha) et le u après un g (si suivi d'un e ou d'un i comme gue ou gui) ou un q (quien, querer), excepté s'il est surmonté d'un tréma (vergüenza).

Le v ne se prononce pas [v] comme en français mais plutôt comme un b spirantisé.

Conjugaison[modifier | modifier le code]

L'espagnol utilise trois verbes (dits auxiliaires) mais seul un l'est véritablement, les deux autres étant des modalisateurs. Le premier "Haber" à l'origine est la traduction espagnole du verbe "avoir" mais son usage a glissé pour n'être utilisé que pour la formation d'autres constructions (principalement verbales dans les temps composés) et dans de rares expressions idiomatiques. Son usage est totalement proscrit pour la forme verbale de base "avoir" qui est rendue en espagnol par le verbe "tener".

"Haber" est utilisé pour tous les verbes (d'état et d'action) lors des temps composés (ex.: "he visitado Madrid." - "J'ai visité Madrid." et "He ido en Argentina." - "je suis allé en Argentine.") Il est à noter que l'auxiliaire et le participe sont indissociables en espagnol et doivent obligatoirement se suivre.

Les deux autres formes verbales sont « estar » et « ser », les deux formes traduisent le verbe « être » mais dans leurs aspects différents.

« Estar » permet de mettre en avant les aspects temporaires et passagers, l'état changeant du sujet ou de l'objet, sa situation et son mouvement (ex.: « Estoy en casa » - « Je suis à la maison » ; « Estoy contento » - « je suis content » ; « Estoy moreno/a » - « Je suis bronzé(e) (car je reviens de vacances) » ; « Estoy cansada » - « Je suis fatiguée » ; « Estoy enfermo » - « je suis enrhumé (et j'ai un médicament pour guérir) »). Bien qu'invariable lors de son emploi avec 'Haber' le participe passé s'accorde en fonction du sujet en genre et en nombre. Estar est également utilisé pour les formes progressives 'être en train de' (ex.: « Estoy caminando » - « je suis en train de marcher" ou « je marche")

« Ser » quant à lui permet de démarquer l'inaliénable le permanent et la qualité intrinsèque du sujet ou de l'objet. (ex.: « Soy feliz » - « Je suis heureux » ; « Soy español » - « je suis espagnol » ; « Soy moreno/a » - « je suis mate (de peau, car c'est ma couleur naturelle) » ; « Soy enfermo » - « je suis malade (et je ne guérirai jamais) »). L'accord est ici aussi effectué, « Ser » permet aussi la construction de la voix passive (« La puerta es cerada (por alguien) » → description de l'action « La porte est fermée par quelqu'un» (La forme passive avec SER est assimilée à une VRAI phrase passive, elle peut généralement être transitive) à comparer avec « La puerta esta cerada » → description du résultat de l'action "La porte est fermée » la forme passive avec ESTAR est souvent qualifiée de "fausse phrase passive" elle est généralement peu vori pas du tout transitive, la phrase finissant avec l'adjectif.)

Verbe "haber"

Forme verbale Simple Composé
Infinitif haber haber habido
Gérondif habiendo habiendo habido
Participe habido ---------

Indicatif

Personne Présent Passé simple Passé imparfait Conditionnel Futur
Yo he hube había habría habré
Tú/vos has hubiste habías habrías habrás
Él/ella/usted ha/hay (hay=il y a) hubo había habría habrá
Nosotros hemos hubimos habíamos habríamos habremos
Vosotros habéis hubisteis habíais habríais habréis
Ellos/ellas/ustedes han hubieron habían habrían habrán
Personne Passé composé Passé antérieur Plus-que-parfait Conditionnel composé Futur composé
Yo he habido hube habido había habido habría habido habré habido
Tú/vos has habido hubiste habido habías habido habrías habido habrás habido
Él/ella/usted ha habido hubo habido había habido habría habido habrá habido

Les autres personnes des temps composés se conjuguent de la même manière. On peut voir que :

  • Le présent de "haber" est utilisé pour former les passés composés
  • Le passé simple est utilisé pour former le passé antérieur
  • Le passé imparfait est utilisé pour former le plus-que-parfait
  • Le futur est utilisé pour former le futur composé
  • Le conditionnel est utilisé pour former le conditionnel composé

Subjonctif

Personne Présent Imparfait Futur
Yo haya hub-iera/-iese hubiere
Tú/vos hayas hub-ieras/-ieses hubieres
Él/ella/usted haya hub-iera/-iese hubiere
Nosotros hayamos hub-iéramos/-ésemos hubiéremos
Vosotros hayáis hub-ierais/-ieseis hubiereis
Ellos/ellas/ustedes hayan hub-ieran/-iesen hubieren
Personne Passé composé Plus-que-parfait Futur composé
Yo haya habido hub-iera/-iese habido hubiere habido
Tú/vos hayas habido hub-iera/-ieses habido hubieres habido
Él/ella/usted haya habido hub-iera/-iese habido hubiere habido

Les autres personnes des temps composés se conjuguent de la même manière. On peut voir que :

  • Le présent est utilisé pour former les passés composés
  • Il n'y a pas de passé simple ou de passé antérieur
  • Le passé imparfait est utilisé pour former le plus-que-parfait
  • Le futur est utilisé pour former le futur composé
  • Il n'y a pas de conditionnel ou de conditionnel composé

ATTENTION

Au subjonctif : Le futur, comme le futur composé ne s'utilisent pas beaucoup, sauf dans les textes juridiques.

Impératif

He (tú) habed (vosotros)

Hayamos (nosotros)

Haya (él) hayan (ellos)

Premier groupe

Verbes en -ar : amar (aimer)

Forme verbale Simple Composé
Infinitif amar haber amado
Gérondif amando habiendo amado
Participe amado ---------

Indicatif

Personne Présent Passé simple Imparfait Conditionnel Futur
Yo am-o am-é am-aba am-aría am-aré
Tú/vos am-as am-aste am-abas am-arías am-arás
Él/ella/usted am-a am-ó am-aba am-aría am-ará
Nosotros am-amos am-amos am-ábamos am-aríamos am-aremos
Vosotros am-áis am-asteis am-abais am-aríais am-aréis
Ellos/ellas/ustedes am-an am-aron am-aban am-arían am-arán
Personne Passé composé Passé antérieur Plus-que-parfait Conditionnel composé Futur composé
Yo he amado hube amado había amado habría amado habré amado
  • Les formes des temps composés s'obtiennent à partir de l'auxiliaire "haber" et du participe passé.

Subjonctif

Personne Présent Imparfait Futur
Yo am-e am-ara/ase am-are
Tú/vos am-es am-aras/ases am-ares
Él/ella/usted am-e am-ara/ase am-are
Nosotros am-emos am-áramos/ásemos am-áremos
Vosotros/ustedes am-éis am-arais/aseis am-areis
Ellos/ellas/ustedes am-en am-aran/asen am-aren
Personne Passé composé Plus-que-parfait Futur composé
Yo haya amado hub-iera/iese amado hubiere amado
  • Les formes des temps composés s'obtiennent à partir de l'auxiliaire "haber" et du participe passé.

Impératif

Ama (tú) amad (vosotros)

Amemos (nosotros)

Ame (él) amen (ellos)

Deuxième groupe

En -er : comer (manger)

Forme verbale Simple Composé
Infinitif comer haber comido
Gérondif comiendo habiendo comido Participe comido ---------

Indicatif

Personne Présent Passé simple Imparfait Conditionnel Futur
Yo com-o com-í com-ía com-ería com-eré
Tú/vos com-es com-iste com-ías com-erías com-erás
Él/ella/usted com-e com-ió com-ía com-ería com-erá
Nosotros com-emos com-imos com-íamos com-eríamos com-eremos
Vosotros com-éis com-isteis com-íais com-eríais com-eréis
Ellos/ellas/ustedes com-en com-ieron com-ían com-erían com-erán
Personne Passé composé Passé anterieur Plus-que-parfait Conditionnel composé Futur composé
Yo he comido hube comido había comido habría comido habré comido

Subjonctif

Personne Présent Imparfait Futur
Yo com-a com-iera/-iese com-iere
Tú/vos com-as com-ieras/-ieseis com-ieres
Él/ella/usted com-a com-iera/-iese com-iere
Nosotros com-amos com-iéramos/-iésemos com-iéremos
Vosotros com-áis com-ierais/-eseis com-iereis
Ellos/ellas/ustedes com-an com-ieran/-iesen com-ieren
Personne Passé composé Plus-que-parfait Futur composé
Yo haya comido hub-iera/-iese comido hubiere comido

Impératif

Come (tú) comed (vosotros)

Comamos (nosotros)

Coma (él) coman (ellos)

Troisième groupe

En -ir : vivir (vivre)

Forme verbale Simple Composé
Infinitif vivir haber vivido
Gérondif viviendo habiendo vivido
Participe vivido ---------

Indicatif

Personne Présent Passé simple Imparfait Conditionnel Futur
Yo viv-o viv-í viv-ía viv-iría viv-iré
Tú/vos viv-es viv-iste viv-ías viv-irías viv-irás
Él/ella/usted viv-e viv-ió viv-ía viv-iría viv-irá
Nosotros viv-imos viv-imos viv-íamos viv-iríamos viv-iremos
Vosotros viv-ís viv-isteis viv-íais viv-iríais viv-iréis
Ellos/ellas/ustedes viv-en viv-ieron viv-ían viv-irían viv-irán
Personne Passé composé Passé antérieur Plus-que-parfait Conditionnel composé Futur composé
Yo he vivido hube vivido había vivido habría vivido habré vivido

Subjonctif

Personne Présent Passé imparfait Futur
Yo viv-a viv-iera/-iese viv-iere
Tú/vos viv-as viv-ieras/-ieses viv-ieres
Él/ella/usted viv-a viv-iera/-iese viv-iere
Nosotros viv-amos com-iéramos/-iésemos viv-iéremos
Vosotros viv-áis viv-ierais/-eseis viv-iereis
Ellos/ellas/ustedes viv-an viv-ieran/-iesen viv-ieren
Personne Passé composé Plus-que-parfait Futur composé
Yo haya vivido hub-iera/-iese vivido hubiere vivido

Impératif

Vive (tú) vivid (vosotros)

Vivamos (nosotros)

Viva (él) vivan (ellos)

Verbe "ser"

Première forme espagnole du verbe "être" :

Forme verbale Simple Composé
Infinitif ser haber sido
Gérondif siendo habiendo sido
Participe sido ---------

Indicatif

Personne Présent Passé simple Imparfait Conditionnel Futur
Yo soy fui era se-ría seré
Tú/vos eres fuiste eras serías serás
Él/ella/usted es fue era sería será
Nosotros somos fuimos éramos seríamos seremos
Vosotros sois fuisteis erais seríais seréis
Ellos/ellas/ustedes son fueron eran serían serán
Personne Passé composé Passé antérieur Plus-que-parfait Conditionnel composé Futur composé
Yo he sido hube sido había sido habría sido habré sido

Subjonctif

Personne Présent Imparfait Futur
Yo sea fuera/fuese fuere
Tú/vos seas fueras/fueses fueres
Él/ella/usted sea fuera/fuese fuere
Nosotros seamos fuéramos/fuésemos fuéremos
Vosotros seáis fuerais/fueseis fuereis
Ellos/ellas/ustedes sean fueran/fuesen fueren
Personne Passé composé Plus-que-parfait Futur composé
Yo haya sido hub-iera/-iese sido hubiere sido

Impératif

Sé (tú) sed (vosotros)

Seamos (nosotros)

Sea (él) sean (ellos)

Voix passive

En espagnol, on forme la voix passive avec le verbe "ser" et le participe du verbe qu'on veut utiliser.

Par exemple.

1e} personne du singulier du présent de l'indicatif (en voix passive): Yo soy amado.

2e personne du pluriel du passé composé (indicatif) : Vosotros habéis sido amados.

Verbe "estar"

Seconde forme espagnole du verbe être :

Forme verbale Simple Composé
Infinitif estar haber estado
Gérondif estando habiendo estado
Participe estado ---------

Indicatif

Personne Présent Passé simple Imparfait Conditionnel Futur
Yo est-oy est-uve est-aba est-aría est-aré
Tú/vos est-ás est-uviste est-abas est-arías est-arás
Él/ella/usted est-á est-uvo est-aba est-aría est-ará
Nosotros est-amos est-uvimos est-ábamos est-aríamos est-aremos
Vosotros est-áis est-uvisteis est-abais est-aríais est-aréis
Ellos/ellas/ustedes est-án est-uvieron est-aban est-arían est-arán
Personne Passé composé Passé antérieur Plus-que-parfait Conditionnel composé Futur composé
Yo he estado hube estado había estado habría estado habré estado

Subjonctif

Personne Présent Imparfait Futur
Yo est-é est-uviera/uviese est-uviere
Tú/vos est-és est-uvieras/uvieses est-uvieres
Él/ella/usted est-é est-uviera/uviese est-uviere
Nosotros est-emos est-uviéramos/uviésemos est-uviéremos
Vosotros est-éis est-uvierais/uvieseis est-uviereis
Ellos/ellas/ustedes est-én est-uvieran/uviesen est-uvieren
Personne Passé composé Plus-que-parfait Futur composé
Yo haya estado hub-iera/-iese estado hubiere estado

Impératif

Está (tú) estad (vosotros) (on utilise de préférence la forme incluant le pronom personnel : estate (tú) estaos (vosotros))

Estemos (nosotros) (on utilise de préférence la forme incluant le pronom personnel : estémonos)

Esté (él) estén (ellos) (on utilise de préférence la forme incluant le pronom personnel : se esté (él) se estén (ellos))

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]