Grammaire coréenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hangul, Hanja.png Cette page contient des caractères coréens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

La grammaire coréenne suit les règles des langues agglutinantes, elle est donc très différente de la grammaire française.

La phrase[modifier | modifier le code]

Le coréen suit la typologie SOV c'est-à-dire « sujet objet verbe ». Il n'y a ni article, ni genre, ni nombre ; les verbes ne se conjuguent pas selon les personnes (je, tu, il…) ; des particules invariables indiquent la fonction du mot dans la phrase.

Par exemple :

  • 우리는 가게에 갔어요. (urineun gagee gasseoyo.) : Nous sommes allé au magasin.
우리는 가게에 갔어요.
uri-neun gage-e ga-sseo-yo.
nous + [topique] magasin + [datif] aller + [passé] + [politesse]

Il est fréquent que le sujet soit implicite.

Par exemple :

  • 가게에 갔어요. (gagee gasseoyo.) La personne du topique (p. ex. moi) est allé au magasin.
가게에 갔어요?
gage-e ga-sseo-yo.
magasin + [datif] aller + [passé] + [politesse]

Pronoms personnels[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pronoms personnels coréen.
Pronoms personnels usuels
je na
tu neo
il geu 그*
elle geunyeo 그녀*
nous uri 우리
vous neohuideul 너희들
ils geudeul 그들*
elles geunyeodeul 그녀들*

* Littéraire.

Il existe beaucoup d'autres pronoms dans les différents registres de langue.

Verbes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Verbe en coréen.

Les verbes ne se conjuguent pas en fonction du sujet, mais du registre de langue de la phrase. La forme donnée dans un dictionnaire se termine par (da).

Par exemple :

  • Le verbe « faire » :
    • 하다 (hada) : forme du dictionnaire.
    • 한다 (handa) : forme non passé du régistre formel non poli.
    • 합니다 (hamnida) : forme non passé du régistre formel poli.
    • (hae) : forme non passé du régistre informel non poli.
    • 해요 (haeyo) : forme non passé du régistre informel poli.

Particularités[modifier | modifier le code]

Les adjectifs[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Adjectif en coréen.

Les adjectifs se conjuguent comme les verbes. En coréen, il n'y a pas la même différence entre les adjectifs et les verbes qu'en français. Comme les verbes la forme du dictionnaire se termine par (da).

Par exemple :

  • L'adjectif « mignon » :
    • 귀엽다 (gwiyeopda) : forme du dictionnaire.
    • 귀엽다 (gwiyeopda) : forme non passé du registre formel non poli.
    • 귀엽습니다 (gwiyeopseumnida) : forme non passé du registre formel poli.
    • 귀여워 (gwiyeowo) : forme non passé du registre informel non poli.
    • 귀여워요 (gwiyeowoyo) : forme non passé du registre informel poli.

Les particules[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Particule en coréen.

Le coréen utilise des particules pour indiquer la fonction des mots (sujet, complément d'objet direct, etc).

Note :

  • la particule de thématisation est et se prononce neun;
  • la particule de provenance est et se prononce seo;
  • La particule du sujet est 이 (« i ») ou 가 (« ka »). On utilise 이 lorsque la syllabe précédente se termine par une consonne, et 가 lorsqu'elle se termine par une voyelle.
  • la particule de complément d'objet direct est 을 (« eul ») ou 를 (« reul »). On emploie 을 lorsque la syllabe précédente se termine par une consonne, et 를 suit une voyelle.
  • la particule de destination ou de but est 에 et se prononce « e »;
  • la particule d'indication de lieu est 에서 et se prononce « e seo »;
  • les particules pour exprimer la manière, le moyen sont 로 et 으로 et se proncent respectivement « lo » et « eu lo »;
  • la particule 까, prononcée « 'ka », se met en fin de proposition et transforme celle-ci en proposition interrogative.


exemples [1]:

  • 철수 쳤어요. Cheolsu (철수) frappe (쳤어요) le ballon (공).
  • 철수 쳤어요. Le ballon (공) heurte (쳤어요) Cheolsu (철수).
  • 서울 가요. Aller (가요) à («  ») Séoul (서울).
  • 학교에서 공부해요. Étudier (공부해요) à (« 에서 ») l'école (학교).
  • 택시 가요. Partir (가요) en («  ») taxi (택시).
  • 약국 어디 있습니까? « Yakgugi eodie itseumnikka ? » Où (어디, eodi) est (있다, itda) la pharmacie (약국, yakguk) + question du régistre formel poli (-습니까, -seumnikka).

Compter[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Compter en coréen.

La numérotation utilise des compteurs, c'est-à-dire qu'un suffixe s'intercale entre le nombre en lui-même et l'objet du comptage. Par exemple :

  • 버스 표 열 장 (beoseu pyo yeol jang) = 10 tickets de bus.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. http://rki.kbs.co.kr/learn_korean/lessons/f_index.htm