Gram Vikas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gram Vikas

Cadre
Forme juridique Organisation non gouvernementale
But préservation de l'eau et de l’assainissement[1]
Zone d’influence Orissa, Jharkhand, Madhya Pradesh et Andhra Pradesh
Fondation
Fondation 22 janvier 1979
Fondateurs Joe Madiath
Origine Drapeau de l'Inde Inde
Identité
Siège Mohuda, Inde
Personnages clés Joe Madiath (directeur exécutif)
Shubhasis Pattnaik
Méthode empowerment, égalité des sexes, durabilité, autogouvernance
Employés +520
Site web gram vikas.org

Gram Vikas (en hindi : développement villageois) est une ONG indienne qui a pour objectif d'améliorer durablement la qualité de vie des populations rurales, défavorisées et marginalisées[2].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1971, à la suite de la guerre d'indépendance au Bangladesh, Joe Madiath mobilise 400 volontaires de l'Université de Madras, appartenant au Mouvement des Jeunes Étudiants - le Développement pour créer des camps d'accueil à l'ouest du Bengal. Réalisant que l'état d'Orissa est délaissé par les autorités et témoins de la dévastation du cyclone, survenu la même année, Madiath et un groupe d'une quarantaine de volontaires aide les villageois à assurer l'irrigation de leurs terres.

Le groupe décide que la meilleure façon d'aider les victimes du cyclone est de fournir des installations d'irrigation. Une fois que ces efforts ont été réalisés, le groupe a remis les installations aux villageois et à gauche. Mais Madiath et un petit groupe de bénévoles YSMD venus à la conclusion que les installations d'irrigation ont bénéficié principalement les propriétaires, et ont décidé de rester dans l'Orissa à devenir des activistes sociaux.

Fondée en 1979 par Joe Madiath, elle est principalement impliquée dans certains États au centre et à l'est de l'Inde; Orissa, Jharkhand, Madhya Pradesh et Andhra Pradesh.

Action[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, Gram Vikas intervient dans différents domaines, incluant les causes suivantes [3],[4] :

Gram Vikas exige également que tous les villageois, quelle que soit la situation économique, sociale, ou de caste, reçoivent les mêmes types de toilettes et salles de bain[5]. En outre, l'ensemble de la communauté doit être impliquée dans la planification, la construction, le suivi et la maintenance du système. Enfin, Gram Vikas promouvoit l'égalité des sexes en tant que partie intégrante de leurs programmes.

En mars 2011, Gram Vikas accompagne 1089 villages avoir accès à l'eau potable et l'assainissement, pour une population de 298 000 habitants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]