Grades de la Wehrmacht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les grades de la Wehrmacht étaient différents dans les trois armes Heer (Armée de terre[1]), Luftwaffe (Armée de l'air[1]) et Kriegsmarine (Marine de guerre[1]).

Heer (Armée de terre)[modifier | modifier le code]

Couleur d'arme (Waffenfarbe)[modifier | modifier le code]

Un passepoil ou un fond de couleur permet d'identifier l'arme d'appartenance du soldat (Waffengattung). C'est la Waffenfarbe.

On retrouve ces passepoils sur les pattes d'épaules, sur les liserés et grades de cols, sur les casquettes à visière rigide et le devant du bonnet de police

Voici les principales couleurs de la « Heer » ou « Armée de terre » :


Waffenfarbe Branche Mannschaft Epaulette 1938.jpg
Militaires du rang
Mannschaft Epaulette 1938.jpg - Rank insignia of Oberschütze of the Wehrmacht.svg
Militaires du rang senior (caporal)
Blanc Infanterie
Infanterie motorisée (Panzergrenadier) jusqu'en 1943
Schütze
Grenadier
Füsilier
Musketier
Oberschütze
Obergrenadier
Oberfüsilier
Obermusketier
Vert pré Infanterie motorisée à partir de 1943
Bataillons motocyclistes de 1937 à 1939
Panzergrenadier Panzerobergrenadier
Vert clair Chasseurs
Chasseurs de montage
Chasseurs à ski
Jäger
Gebirjäger
Skijäger
Oberschütze
Jaune d'or Cavalerie jusqu'en 1943
Bataillons motocyclistes de 1937 à 1939
Reiter Oberreiter
Rouge vif Artillerie
Artillerie d'assaut
Kanonier
Panzerkanonier
Oberkanonier
Panzeroberkanonier
Rose Unités mécanisées jusqu'en 1943
Blindés
Chasseurs de chars
Panzerschütze
Panzerschütze
Panzerjäger
Panzeroberschütze
Oberpanzerschütze
Oberpanzerjäger
Noir Génie
Unités de forteresse
Unités ferroviaire
Pionier
Baupionier
Oberpionier
Bauoberpionier
Rouge bordeaux Unités chimiques
Unités de lance-fumigènes et lance-roquette
Marron cuivré Transmission jusqu'en 1936
Bataillons motocyclistes de 1941 à 1943

Kradschütze

Kradoberschütze
Jaune citron Transmissions de 1937 à 1945

Transmissions unités blindés
Funker
Fernsprecher
Panzerfunker
Oberfunker
Oberfernsprecher
Oberpanzerfunker
Bleu clair Unités du trains et logistiques Fahrer
Kraftfahrer
Oberfahrer
Oberkraftfahrer
Orange Police militaire (Feldgendarmerie)
Services de recrutement
Service du matériel de 1944 à 1945
Feldgendarm

Feldobergendarm

Marron clair Unités de construction jusqu'en 1943 Bausoldat Bauobersoldat
Noir et blanc Unités blindées du génie de 1940 à 1941 - Couleur noire par la suite Panzerpionier Oberpanzerpionier
Gris clair Unités de propagande (Propagandatruppe) de 1943 à 1945 Bausoldat Bauobersoldat
Bleu foncé Services de santé Sanitätssoldat Sanitätsobersoldat
Rouge carmin Service vétérinaire
Officiers d'état-major
Sanitätssoldat
Sanitätsobersoldat
Vert foncé Fonctionnaires militaires
Violet Aumônier
Gris bleu Cadres spécialisés (Sonderführer)

Insignes d'unités[modifier | modifier le code]

En temps de paix, les pattes d'épaules des hommes du rang et des sous-officiers portaient la désignation de l'unité à laquelle ils appartiennent (un chiffre ou des lettres (monogramme)), indiquant le numéro ou la nature (serpent = médical) de leur unité.

Militaires du rang[modifier | modifier le code]

Obergefreiter (1942).
Mannschaften.jpg
  • Insignes de bras (ligne du haut) :

Stabsgefreiter (1er caporal-chef ou caporal-chef d'Etat-Major) (18)
Gefreiter (caporal) (plus de 6 années de service) (19)
Obergefreiter (caporal-chef) (20)
Gefreiter (caporal) (21)
Oberschütze (soldat de 1re classe) (22)

  • Pattes d'épaule (ligne du bas) :

A, B et C sont les pattes d'épaule pour les Gefreite (caporaux) et les Schütze (soldats). C = Membre de la Division Grossdeutschland (monogramme GD)

Sous-officiers[modifier | modifier le code]

Oberfeldwebel de la division Grossdeutschland (remarquer le monogramme "GD" sur la patte d'épaule) (1943).
Unteroffiziere.jpg

Pattes d'épaule :
Stabsfeldwebel (major[2]) (13)
Oberfeldwebel (adjudant-chef) (14)
Feldwebel (adjudant de la Panzer Lehr Division (monogramme "L" sur la patte d'épaule)) (15)
Unterfeldwebel (sergent-chef) (16)
Unteroffizier (sergent) (17)

Officiers[modifier | modifier le code]

Oberstleutnant Maximilian Wengler (1940).
Wehrmacht Offiziere OF5-1.jpg

Pattes d'épaule :
Oberst (colonel) (7)
Oberstleutnant (lieutenant-colonel, ici du service vétérinaire) (8)
Major (commandant) (9)
Hauptmann (capitaine) (10)
Oberleutnant (lieutenant) (11)
Leutnant (sous-lieutenant) (12)

Officiers généraux[modifier | modifier le code]

Generalfeldmarschall von Leeb (1940).
WMacht OF10-6 shoulder straps2.jpg

Pattes d'épaule :
Generalfeldmarschall (maréchal, à partir de 1942) (1)
Generalfeldmarschall (maréchal, jusqu'en 1942) (2)
Generaloberst (général d'armée) (3)
General der Infanterie, etc. (général de corps d'armée) (4)
Generalleutnant (général de division) (5)
Generalmajor (général de brigade) (6)

Insignes pour effets sans pattes d'épaules[modifier | modifier le code]

À partir de 1942, de nouveaux insignes de grade en tissu pour les effets sans pattes d'épaules (vêtements camouflés, anorak de neige, treillis de protection etc.) font leur apparition. Il ne s'agit que d'insignes pour les officiers et les sous-officiers, les militaires du rang doivent porter sur ces tenues les insignes de grades habituels. Le même type d'insignes est également utilisé dans les mêmes conditions par la Waffen-SS.

L'Oberleutnant, à droite, porte l'insigne de grade pour effets sans pattes d'épaules sur son anorak ouaté réversible (1944).
Wehrm.png
  1. Unteroffizier
  2. Unterfeldwebel
  3. Feldwebel
  4. Oberfeldwebel
  5. Stabsfeldwebel
  6. Leutnant
  7. Oberleutnant
  8. Hauptmann
  9. Major
  10. Oberstleutant
  11. Oberst
  12. Generalmajor
  13. Generalleutnant
  14. General der Infanterie, etc.
  15. Generaloberst
  16. Generalfeldmarschall

Luftwaffe (Armée de l'air)[modifier | modifier le code]

Couleur d'arme (Waffenfarbe)[modifier | modifier le code]

Les différentes branches et services de la Luftwaffe se distinguaient par la couleur des passepoils des casquettes et des pattes d'épaule ainsi que par le fond de couleur des Kragenspiegel (insignes de col).

Voici les principales couleurs de la Luftwaffe :

Waffenfarbe Branche
Blanc Généraux
Régiment "Hermann Göring"
Jaune d'or Personnel navigant
Rouge Artillerie
Artillerie anti-aérienne
Jaune vif Fallschrimjäger (parachutiste)
Rouge carmin État-major
Rose Génie
Orange Officiers rappelés
Brun Transmissions
Bleu foncé Services de santé
Vert clair Contrôle aérien
Vert foncé Administration
Noir Ministère de l'air

Militaires du rang[modifier | modifier le code]

Gefreiter (1944).
Mannschaften LW.jpg

De haut en bas : insignes de col, pattes d'épaules, insignes de bras.
Stabsgefreiter (caporal-chef) (19)
Hauptgefreiter (caporal-chef) (20)
Obergefreiter (caporal-chef) (21)
Gefreiter (caporal) (22)
Flieger (aviateur) (23)

Sous-officiers[modifier | modifier le code]

Oberfeldwebel R. Heller (1942).
Unteroffiziere LW.jpg

Ligne du haut : insignes de col, ligne du bas : pattes d'épaule.
Stabsfeldwebel (major[2]) (14)
Oberfeldwebel (adjudant-chef) (15)
Feldwebel (adjudant) (16)
Unterfeldwebel (sergent-chef) (17)
Unteroffizier (sergent) (18)

Officiers[modifier | modifier le code]

Oberst affecté à l'état-major (Kragenspiegel carmins) H. Trettner (1941).
LW Offiziere.jpg

Ligne du haut : insignes de col, ligne du bas : pattes d'épaule.
Oberst (colonel) (8)
Oberstleutnant (lieutenant-colonel) (9)
Major (commandant) (10)
Hauptmann (capitaine) (11)
Oberleutnant (lieutenant) (12)
Leutnant (sous-lieutenant) (13)

Officiers généraux[modifier | modifier le code]

Generalleutnant R. Knauss.
SK KS Generäle LW.jpg

Ligne du haut : insignes de col, ligne du bas : pattes d'épaule.
Reichsmarschall (créé en 1940 uniquement pour Hermann Göring) (1)
Generalfeldmarschall (maréchal, à partir de 1942) (2)
Generalfeldmarschall (maréchal, jusqu'en 1942) (3)
Generaloberst (général d'armée aérienne) (4)
General der Flieger (général de corps d'armée aérien) / General der Fallschirmtruppe (général des troupes parachutistes) (5)
Generalleutnant (général de division aérienne) (6)
Generalmajor (général de brigade aérienne) (7)

Insignes pour la tenue de vol et la tenue de saut des parachutistes[modifier | modifier le code]

De gauche à droite, un Leutnant, un Major (Johann Schalk) et un Oberleutnant (Theodor Rossiwal) du Zerstörergeschwader 26 en tenue de vol quelque part en France. En arrière plan un Messerschmitt Me 110.
WehrmLuftw.png

1 Unteroffizier, 2 Unterfeldwebel, 3 Feldwebel, 4 Oberfeldwebel,
5 Stabsfeldwebel, 6 Leutnant, 7 Oberleutnant, 8 Hauptmann,
9 Major, 10 Oberstleutant, 11 Oberst, 12 Generalmajor,
13 Generalleutnant, 14 General der Flieger / General der Fallschirmtruppe, 15 Generaloberst, 16 Generalfeldmarschall

Kriegsmarine (Marine de guerre)[modifier | modifier le code]

Remarque : l'abréviation z. S. (exemple : Oberleutnant z. S.) signifie zur See, "à la mer".

Militaires du rang[modifier | modifier le code]

Matrosengefreiter (à gauche) en compagnie d'un officier de l'administration de la Marine (1941).
Mannschaften Marine k.jpg

Insignes de bras :
Matrosengefreiter (matelot breveté) (1)
Matrosenobergefreiter (quartier maître de 2e classe) (2)
Matrosenhauptgefreiter (quartier maître de 1re classe) (3)
Matrosengefreiter UA (abgeschlossen) (matelot breveté aspirant sous-officier confirmé) (4)
Matrosengefreiter UA (nicht abgeschlossen) (matelot breveté aspirant sous-officier non confirmé) (5)
Matrosenstabsgefreiter (quartier maître de 1re classe) (6)
Matrosenoberstabsgefreiter (quartier maître de 1re classe) (7)

Officiers mariniers[modifier | modifier le code]

Bootsmannsmaat H. Grund (1941).
Uffz Marine.jpg

Ligne du haut : insignes de col, ligne du bas : insignes de bras.
Bootsmannsmaat (second maître) (7)
Oberbootsmannsmaat (second maître) (8)
Steuermannsmaat (second maître) (9)
Obersteuermannsmaat (second maître) (10)

Bootsmann (1941).
Uffz Marine Portepee.jpg

Pattes d'épaule :
Bootsmann (maître) (1)
Stabsbootsmann (premier maître) (2)
Oberbootsmann (maître principal) (3)
Stabsoberbootsmann (major) (4)
Fähnrich zur See (aspirant) (5)
Oberfähnrich zur See (aspirant) (6)

Officiers[modifier | modifier le code]

Kapitän zur See G. Lütjens (1933).
Marineoffiziere k.jpg

Ligne du haut : pattes d'épaule, ligne du bas : extrémités de manche.
Kapitän z. S. (capitaine de vaisseau) (8)
Fregattenkapitän (capitaine de frégate à partir de l'automne 1944) (9)
Fregattenkapitän (capitaine de frégate 1944) (10)
Fregattenkapitän (capitaine de frégate) (11)
Korvettenkapitän (capitaine de corvette) (12)
Kapitänleutnant (lieutenant de vaisseau) (13)
Oberleutnant z. S. (enseigne de 1re classe) (14)
Leutnant z. S. (enseigne de 2e classe) (15)

Officiers généraux (amiraux)[modifier | modifier le code]

Vizeadmiral H. Schmundt (1940).
Deutsche Marine epaulette Grossadmiral.svg Kriegsmarine epaulette Generaladmiral.svg Kriegsmarine epaulette Generaladmiral.svg Kriegsmarine epaulette Admiral.svg Kriegsmarine epaulette Vizeadmiral.svg Kriegsmarine epaulette Konteradmiral.svg Kriegsmarine KptzS OF5.svg
Kriegsmarine Grossadmiral OF10-s.png Kriegsmarine Grossadmiral OF10-s.png Kriegsmarine GenAdmiral OF9-s.png Kriegsmarine GenAdmiral OF9-s.png Nazi Kriegsmarine Vizeadmiral.png Nazi Kriegsmarine Konteradmiral.png Nazi Kriegsmarine Kommodore.png
7 6 5 4 3 2 1

Les amiraux portaient les mêmes pattes d'épaules que les généraux de la Heer, mais avec une couleur de fond bleue à la place du rouge.

Kommodore (commodore) (1)
Konteradmiral (contre-amiral) (2)
Vizeadmiral (vice-amiral) (3)
Admiral (amiral) (4)
Generaladmiral (amiral général) (5)
Generaladmiral als Oberbefehlshaber (amiral général en tant que commandant en chef ) (6)
Großadmiral (grand amiral) (7)

Fonctionnaires de la Wehrmacht[modifier | modifier le code]

Les fonctionnaires de l'administration, des services juridiques ou techniques sont une catégorie particulière aux Forces armées allemandes. Ils sont constitués de personnels de la fonction publique exerçant une fonction au sein des Forces armées. Ils sont recrutés aussi, en partie, parmi les anciens sous-officiers qui à la fin de leur période de 12 ans de service militaire actif décident de devenir candidats à la fonction publique militaire (Militärarwärter).

Heeresbeamte (les fonctionnaires de l'Armée de terre)[modifier | modifier le code]

La couleur d'arme des fonctionnaires de l'Armée de terre allemande était le vert foncé. Les lettres "HV" (Heeresverwaltung, administration de l'Armée de terre) étaient apposées sur les pattes d'épaule et pour identifier les différents secteurs dans lesquels les fonctionnaires étaient employés, une couleur additionnelle était utilisée. Ces couleurs additionnelles étaient :

  • Rouge vif : fonctionnaires du secteur administratif politique
  • Carmin : fonctionnaires d'état-major
  • Bleu clair : fonctionnaires de la justice militaire
  • Vert clair : fonctionnaires pharmaciens
  • Blanc : fonctionnaires du trésor aux armées
  • Noir : fonctionnaires techniques
  • Jaune : fonctionnaires de la remonte
  • Orange : fonctionnaires de la réserve
  • Brun clair : fonctionnaires non-techniques du corps enseignant des écoles de l'Armée
Fonctionnaire de l'Armée de terre.
German HV OF8-3 1945.jpg

Exemples de pattes d'épaule :
Generaloberstabsintendant (1)
Ministerialdirektor (2)
Korpsintendant (3)
Oberkriegsgerichtsrat (4)
Oberintendanturrat (5)
Remontenamtsvorsteher (6)

Heeresbeamte Offiziere.jpg

Exemples de pattes d'épaule :
Stabsapotheker (7)
Heeresjustizinspektor (8)
Waffenmeister (9)
Heereswerkmeister (10)
Magazinmeister (11)

Beamte am Reichskriegsgericht (les fonctionnaires des tribunaux militaires)[modifier | modifier le code]

Les fonctionnaires de la Wehrmacht qui officiaient dans les tribunaux militaires portaient des pattes d'épaule sans les lettres "HV" et avec une couleur additionnelle rouge bordeaux.

German RKG-ranks OF7-1 WO2-1.jpg

Pattes d'épaule :

  1. Senatspräsident, Oberreichskriegsanwalt
  2. Reichskriegsgerichtsrat, Reichskriegsanwalt
  3. Oberkriegsgerichtsrat, Bürodirektor beim Reichskriegsgericht
  4. Amtsrat beim Reichskriegsgericht
  5. Reichskriegsgerichts-Oberinspektor
  6. Reichskriegsgerichts-Inspektor, Reichskriegsgerichts-Obersekretär
  7. Reichskriegsgerichts-Sekretär
  8. Oberbotenmeister beim Reichskriegsgericht
  9. Reichskriegsgerichts-Wachtmeister

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sous-entendu, du Reich.
  2. a et b Le grade de major est le plus haut grade des sous-officiers dans l'Armée française : il ne faut pas le confondre avec celui de la plupart des autres armées où il est l'équivalent du grade de commandant dans l'Armée française.