Gradačac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Gradačac
Градачац
Blason de Gradačac
Héraldique
Le centre de Gradačac, avec la mosquée de Husein Gradaščević
Le centre de Gradačac, avec la mosquée de Husein Gradaščević
Administration
Pays Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Entité Drapeau de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine Fédération de Bosnie-et-Herzégovine
Région Bosanska Posavina
Canton Tuzla
Municipalité Gradačac
Code postal 76 250
Démographie
Population 13 474 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 44° 52′ 51″ N 18° 25′ 37″ E / 44.8808, 18.426944° 52′ 51″ Nord 18° 25′ 37″ Est / 44.8808, 18.4269  
Altitude 164 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

Voir la carte administrative de Bosnie-Herzégovine
City locator 14.svg
Gradačac

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

Voir la carte topographique de Bosnie-Herzégovine
City locator 14.svg
Gradačac
Municipalité de Gradačac
Administration
Maire
Mandat
Edis Dervišagić (SPD)
2012-2016
Démographie
Population 41 836 hab. (2013)
Densité 166 hab./km2
Géographie
Superficie 25 232 ha = 252,32 km2
Liens
Site web Site officiel

Gradačac (en cyrillique : Градачац) est une ville et une municipalité de Bosnie-Herzégovine située dans le canton de Tuzla et dans la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine. Selon les premiers résultats du recensement bosnien de 2013, la ville intra muros compte 13 474 habitants et la municipalité 41 836[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Gradačac est au nord-est de la Bosnie-Herzégovine, dans la région de Bosanska Posavina, sur les bords de la rivière Gradašnica, entre les monts Majevica (916 m) et Trebava.

Le lac Hasna

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Gradačac était déjà peuplée à l'époque du Néolithique, en raison de sa position favorable à l'implantation humaine : les rivières Usora et Ukrina, la Save et la Bosna apportaient leurs ressources en poissons, tandis que les forêts fournissaient un approvisionnement en gibier. Après l'arrivée des Romains, des routes et des villages furent construits, en pierres et en briques.

La župa de Gradačac est mentionnée pour la première fois en 1302 et la ville elle-même en 1465 ; à cette époque, elle était également connue sous le nom de Gračac. La ville fut conquise par les Ottomans en 1512 et sa nahija (municipalité) est mentionnée pour la première fois dans un defter de 1533 ; elle devint un kadiluk (comté ou canton) en 1634. En 1701, la localité obtint le statut de palanka (ville) et elle devint le quartier général d'une capitainerie en 1710. Les capitaines de la famille des Gradaščević contribuèrent au développement de la ville ; le plus célèbre d'entre eux, Husein-kapetan Gradaščević, surnommé Zmaj od Bosne (le « Dragon de Bosnie »), fut le chef d'un soulèvement en 1831. La ville possède une forteresse construite entre 1765 et 1821, ainsi qu'une tour de l'horloge (en bosnien : sahat-kula), érigée en 1824 par Husein Gradaščević.

Gradačac fut endommagée par des bombardements au cours de la guerre de Bosnie 1992-1995. Depuis la guerre, la ville fait partie du canton de Tuzla au sein de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine ; une portion de son ancien territoire a été rattachée à la municipalité nouvellement créée de Pelagićevo et intégrée à la République serbe de Bosnie.

Localités[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Gradačac en Bosnie-Herzégovine

La municipalité de Gradačac compte 34 localités :

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville intra muros[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville intra muros[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2013
- - 5 878 7 606 10 661 12 868[2] 13 474[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités dans la ville intra muros (1991)[modifier | modifier le code]

Nationalité Nombre %
Musulmans 9 454 73,46
Serbes 1 348 10,47
Yougoslaves 1 023 7,94
Croates 681 5,29
Inconnus/Autres 362 2,81[3]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1961 1971 1981 1991 2013
42 488 48 384 54 281 56 581 41 836


Répartition de la population par nationalités dans la municipalité (1991)[modifier | modifier le code]

En 1991, sur un total de 56 581 habitants, la population se répartissait de la manière suivante[4] :

Nationalité Nombre %
Musulmans 33 856 59,83
Serbes 11 221 19,83
Croates 8 613 15,22
Yougoslaves 1 436 2,53
Inconnus/Autres 1 455 2,59

Politique[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales de 2012, les 30 sièges de l'assemblée municipale se répartissaient de la manière suivante[5] :

Parti Sièges
Parti social-démocrate (SDP) 7
Parti d'action démocratique (SDA) 7
Alliance pour un meilleur avenir de la Bosnie-Herzégovine (SBB BiH) 5
Parti pour la Bosnie-Herzégovine (SBiH) 4
Parti patriotique de Bosnie-Herzégovine-Sefer Halilović (BPS) 2
Force du mouvement économique en Bosnie-Herzégovine (SEP) 2
Parti national pour l'amélioration par le travail 2
Minorités nationales 1

Edis Dervišagić, membre du Parti social-démocrate (SDP), a été élu maire de la municipalité[6].

Culture[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Monuments nationaux de Gradačac.

Personnalités[modifier | modifier le code]

La maison natale de Husein Gradaščević (musée)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr+en) « Census of population - Preliminary results by municipalities and settlements in the Federation of Bosnia and Herzégovine » [PDF], sur http://fzs.ba, Institut de statistiques de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine (consulté le 29 janvier 2015)
  2. (bs) « Population 1961-1991 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 29 janvier 2015)
  3. (bs)(hr)(sr) Livre : Composition nationale de la population - Résultats de la République par municipalités et localités 1991, Bulletin statistique n°234, Publication de l'Institut national de statistique de Bosnie-Herzégovine, Sarajevo.
  4. (bs+hr+sr) « Recensement par communautés locales » [PDF], sur http://www.fzs.ba, Bosnie-Herzégovine - Fédération de Bosnie-et-Herzégovine - Institut fédéral de statistiques (consulté le 11 octobre 2014)
  5. (bs) « Gradačac », sur http://www.izbori.ba, Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine (consulté le 29 janvier 2015)
  6. (bs) « Gradačac », sur http://www.izbori.ba, Commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine (consulté le 29 janvier 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]