Grace Cathedral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grace Cathedral
Image illustrative de l'article Grace Cathedral
Présentation
Culte épiscopalien
Type Cathédrale
Début de la construction 1849
Fin des travaux 1964
Style dominant Néogothique
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Région Californie Californie
Commune San Francisco
Coordonnées 37° 47′ 31″ N 122° 24′ 47″ O / 37.791912, -122.41300937° 47′ 31″ Nord 122° 24′ 47″ Ouest / 37.791912, -122.413009  

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Grace Cathedral

Géolocalisation sur la carte : San Francisco

(Voir situation sur carte : San Francisco)
Grace Cathedral

Grace Cathedral est une cathédrale épiscopale située dans le quartier Nob Hill de San Francisco.

La cathédrale est devenue un lieu de pèlerinage international pour les croyants et les visiteurs, célèbre pour ses mosaïques de De Rosen, une réplique des Portes du paradis de Lorenzo Ghiberti, les deux labyrinthes, les vitraux, le retable de Keith Haring dédié aux personnes mortes du SIDA, le mobilier médiéval et contemporain, ainsi que pour les 44 cloches du carillon, les trois orgues et le chœur.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Grace Church fut fondée lors de la ruée vers l'or en Californie. La première chapelle a été construite en 1849 et une autre, construite à proximité, fut pour un temps appelée Grace cathédrale. Elle fut détruite lors d'un incendie à la suite du tremblement de terre 1906. La famille Crocker donna alors les ruines de son manoir au diocèse.

Dean J. Wilmer Gresham commença à travailler sur la structure actuelle en 1928. Conçue dans un style néogothique par Lewis P. Hobart, elle a été achevée en 1964.

Éléments remarquables[modifier | modifier le code]

Mosaïques[modifier | modifier le code]

Grace Cathedral possède une importante collection d'œuvres de Jan Henryk de Rosen[1]. Parmi ceux-ci une fresque de mosaïques représentant l'Adoration de la Nativité. À la demande du donateur, les anges planant au-dessus d'origine ont été enlevés par l'artiste, mais les constellations marquent encore leur place. De Rosen a également inclus une petite image de sa maison d'enfance de Varsovie dans sa création[1].

Portes de Ghiberti[modifier | modifier le code]

L'entrée de la cathédrale possède une paire de portes, souvent appelées les portes de Ghiberti. Elles sont une copie des portes du Baptistère Saint-Jean de Florence, créés par Lorenzo Ghiberti, également surnommées Portes du Paradis.

Les labyrinthes[modifier | modifier le code]

Aménagé sur le sol de la Grace Cathedral, le labyrinthe est calqué sur le fameux labyrinthe médiéval de la Cathédrale Notre-Dame de Chartres située à Chartres, en France. Il existe également un autre labyrinthe extérieur dans la cour de la cathédrale.

Les vitraux[modifier | modifier le code]

Dans la cathédrale, on compte 677m² de vitraux, comportant plus de 1100 personnages allant d'Adam et Ève à Albert Einstein[2]. Ces 32 fenêtres ou groupes de fenêtres, datent de 1930 à 1966 et furent conçues par l'américain Charles Connick et son studio de Boston. La cathédrale contient également des rosaces[3] réalisées par Gabriel Loire, y compris la série représentant John Glenn, Thurgood Marshall, Jane Addams, Robert Frost et Einstein.

Le carillon[modifier | modifier le code]

Le carillon de la cathédrale est un don du Dr Nathaniel T. Coulson, un dentiste de San Francisco et agent immobilier originaire des Cornouailles. Lorsque Coulson est arrivé à San Francisco en 1875, il a trouvé que la Grace Church manquait d'un clocher. Bien que méthodiste, il s'engagea à fournir des cloches pour l'église et, éventuellement, à passer les économies d'une vie pour réaliser son rêve et ériger la tour nord pour les accueillir[4]. Le Carillon se compose de quarante-quatre cloches de bronze, coulées et accordées à la fonderie Gillett & Johnston, en Angleterre, en 1938. Les cloches sont arrivées avant que la tour de la cathédrale soit achevée, de sorte qu'elles ont passé leurs premières années sur Treasure Island, dans la baie de San Francisco comme pièces maîtresses de l'Exposition internationale du Golden Gate 1939-1940. Le carillon a été joué pour la première fois le soir de Noël 1940 et a été officiellement consacré en 1943. Les cloches ont sonné pour marquer un certain nombre d'événements importants, y compris le D-Day et le centenaire du Cable Cars de San Francisco[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gracecathedral.org
  2. (en) Michael Lampen, « Divine Light », Grace Chapel (consulté le 2009-11-13)
  3. http://www.constructingtheuniverse.com/Grace.html
  4. The Bells Shall Ring: An Account of the Chime Bells of Grace Cathedral, Rosa Lee Baldwin, James J. Gillick Inc. 1940
  5. http://www.gracecathedral.org/content/arts/cry_19980701.shtml

Liens externes[modifier | modifier le code]