Grégory Wimbée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grégory Wimbée
Grégory Wimbée.png
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 19 août 1971 (43 ans)
Lieu Essey-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle)
Taille 1,93 m
Poste Gardien de but

Grégory Wimbée est un footballeur français né le 19 août 1971 à Essey-lès-Nancy. Originaire de Dombasle-sur-Meurthe, il évolue au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à l’INF Clairefontaine, il rejoint le centre de formation de l’AS Nancy-Lorraine, en 1990, avant d’être prêté à Charleville, en 1993 et 1994, et de retrouver l’ASNL en 1994. Il est l’un des principaux artisans de la remontée des Lorrains en D1. En effet l'ASNL est sacrée meilleure défense de D2, en 1996, avec 23 buts encaissés en 42 rencontres.

Lors de la remontée du LOSC en Ligue 1, Vahid Halilhodžić lui préfère Teddy Richert, nouveau gardien prêté par Bordeaux. Pourtant, la grave blessure de Teddy Richert lors de la première journée de championnat 2000-2001, permet à Wimbée de retrouver les buts du LOSC en tant que titulaire, d'abord provisoirement puis de manière définitive en vertu de ses bons résultats.

Il est considéré comme le premier gardien de but à avoir inscrit un but sur une action de jeu dans le championnat de France de première division, en novembre 1996, lors du match ASNL-RC Lens. Le gardien Jean-Claude Hernandez en 1962, avait lui aussi marqué un but, mais il terminait le match exceptionnellement au poste d'attaquant après une blessure au bras. En septembre 2012 le gardien Ali Ahamada le rejoint dans ce club très fermé des gardiens-buteurs.

En fin de saison 2007-2008 son club Grenoble Foot, après avoir pourtant été longtemps distancé, remonte en première division après 45 ans.

En août 2009, libre de tout contrat, et suite à la grave blessure du gardien titulaire Nicolas Penneteau, il signe pour une année à Valenciennes FC. En juin 2010, une prolongation de contrat pour un an lui est proposé par le Valenciennes FC, ce qu'il accepte. Il prend finalement sa retraite au terme de la saison suivante, en juin 2011[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Europe
Division Matchs Buts Cartons Coupe Matchs Buts
Carton jaune Carton rouge
1990 - 1992 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France réserve - - - - - - -
1992 - 1993 FCO Charleville Drapeau de la France France Ligue 2 33 0 0 1 / - -
1993 - 1994 FCO Charleville Drapeau de la France France Ligue 2 42 0 0 0 / - -
1994 - 1995 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 2 42 0 0 0 / - -
1995 - 1996 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 2 40 0 0 0 / - -
1996 - 1997 AS Nancy-Lorraine Drapeau de la France France Ligue 1 36 1 2 1 / - -
1997 - 1998 AS Cannes Drapeau de la France France Ligue 1 11 0 1 0 / - -
1998 - 1999 Lille OSC Drapeau de la France France Ligue 2 31 0 0 0 / - -
1999 - 2000 Lille OSC Drapeau de la France France Ligue 2 35 0 0 2 / - -
2000 - 2001 Lille OSC Drapeau de la France France Ligue 1 32 0 0 1 / - -
2001 - 2002 Lille OSC Drapeau de la France France Ligue 1 31 0 1 0 C1+C3 8+4 0+0
2002 - 2003 Lille OSC Drapeau de la France France Ligue 1 32 0 2 1 IT 6 0
2003 - 2004 Lille OSC Drapeau de la France France Ligue 1 35 0 2 0 / - -
2004 - 2005 FC Metz Drapeau de la France France Ligue 1 37 0 0 0 / - -
2005 - 2006 FC Metz Drapeau de la France France Ligue 1 30 0 1 0 / - -
2006 - 2007 Grenoble Foot Drapeau de la France France Ligue 2 38 0 2 0 / - -
2007 - 2008 Grenoble Foot Drapeau de la France France Ligue 2 36 0 1 0 / - -
2008 - 2009 Grenoble Foot Drapeau de la France France Ligue 1 37 0 2 0 / - -
2009 - 2010 Valenciennes Drapeau de la France France Ligue 1 1 0 0 0 / - -
2010 - 2011 Valenciennes Drapeau de la France France Ligue 1 0 0 0 0 / - -

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ligue 1 – Le championnat de France ne les reverra plus », Actu-foot.fr, mis en ligne le 31 mai 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]