Grégory Ken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grégory Ken

Nom de naissance Jean-Pierre Trochu
Naissance 12 mars 1947
Lieu inconnu
Décès 26 avril 1996 (à 49 ans)
Paris
Activité principale Chanteur
Genre musical Pop
Instruments Guitare
Années actives Années 1960 à 1996
Site officiel Chagrin d'amour
Composition du groupe
Anciens membres Valli

Grégory Ken, nom de scène de Jean-Pierre Trochu, est un chanteur français né le 12 mars 1947[1] et mort le 26 avril 1996 (à 49 ans) à Paris[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts au milieu des années 1960. Il a été le guitariste du groupe yéyé « Claude et ses Tribuns » et accompagnateur d'Annie Cordy. En 1964, il fut également le guitariste de Michel Paje dans la tournée d'été de France Gall avec son copain André Crudo ancien batteur du groupe El Toro et les Cyclones dont Jacques Dutronc était le guitariste soliste.

Il commence à enregistrer des 45 tours sous le pseudonyme de « Grégory » (Je fais la la la, Un trou dans ma chaussure, 1967).

Au cours des années 1970, il joue dans plusieurs comédies musicales : Hair en 1971, Godspell et Jesus Christ Superstar en 1973, puis en 1975 dans Mayflower d'où seront notamment tirés ses duos avec Pascale Rivault et Michael Sterling (dont Tout va commencer).

En avril 1979, il crée, à la scène, le personnage de Ziggy dans la 1re représentation mondiale de l'opéra rock Starmania.

En 1981, il forme avec Valli, le duo Chagrin d'amour, auquel on doit les chansons Chacun fait (c'qui lui plaît), Bonjour, v'là les nouvelles, V.A.L.L.I. et Blonde platine.

En 1989, il enregistre le slow Prête-moi ton amour, version française du titre Tell It Like It Is (en).

À partir de 1991, il devient une voix recherchée pour l'enregistrement de ritournelles publicitaires pour l'audiovisuel (radio et Canal+).

Il meurt le 26 avril 1996 des suites d'un cancer. Il est inhumé dans la division 14 du cimetière de Montrouge (14e arrondissement de Paris).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après l'inscription sur sa pierre tombale. Source : http://www.landrucimetieres.fr/spip/spip.php?article2609
  2. Mort des suites d'un cancer. Source : Libération du 27 avril 1996.

Liens externes[modifier | modifier le code]