Grégoire Chertok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grégoire Chertok
Fonctions
Conseiller régional d'Île-de-France
En fonction depuis le 26 mars 2010
Élection 21 mars 2010
Biographie
Date de naissance 6 avril 1966 (48 ans)
Lieu de naissance Neuilly-sur-Seine (Seine)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Diplômé de ESSEC
INSEAD
Profession Banquier d'affaires

Grégoire Chertok, né le 6 avril 1966 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est un banquier d’affaires français. Associé-gérant et membre du Comité Exécutif de Rothschild & Cie, il est également conseiller régional d'Île-de-France et adjoint au maire du 16e arrondissement de Paris, chargé de l’urbanisme et de l’architecture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grégoire Chertok est le fils du psychiatre Léon Chertok et d’Odette Goldmuntz. Son épouse Elisabeth de Castex, est une ancienne attachée de presse d'Édouard Balladur[1].

Études[modifier | modifier le code]

Diplômé de l’École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC) en 1988 et du Centre de formation à l’analyse financière en 1990, Grégoire Chertok obtient un MBA à l’INSEAD en 1993.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière en 1988 comme cadre au sein de la Banque de Gestion Privée.

Il rejoint en 1991 la banque d’affaires Rothschild & Cie en tant que Fondé de pouvoir puis connaît une ascension remarquée en devenant successivement Sous-directeur (1993-1994), Directeur-adjoint (1995-1996), Directeur (1997-1998) puis Associé-gérant (2000)[2].

Il est conjointement depuis 2007 membre du Comité Exécutif de Rothschild & Cie et co-chairman du GIBCC (Group Investment Banking Client Committee) depuis 2008.

Considéré comme l’une des figures emblématiques d’une « nouvelle génération de banquiers » (A. Minc) avec Matthieu Pigasse, Grégoire Chertok a été chargé de nombreux dossiers comme la prise de participation de Bouygues dans Alstom[3] et la fusion de GDF et de Suez[4],[5]. En 2013 il participe à la fusion Publicis/Omnicom[réf. nécessaire].

Ces dossiers lui ont valu d’être classé 4e du Top 5 des banquiers d’affaires les plus actifs d’Europe en 2006 (Mergermarket) et de figurer parmi les « 50 leaders de la planète finance » dans le classement établi par la revue Stratégie Finance Droit.

Autres[modifier | modifier le code]

Parallèlement à ses fonctions au sein de Rothschild & Cie et du GIBCC, il est membre du conseil de surveillance de la Fondation pour l’innovation politique (FONDAPOL) depuis 2004, administrateur d’EuropaCorp depuis 2008 et membre du conseil d’administration de la Commission du Film d’Île-de-France depuis 2010.

Il a été auparavant membre du Conseil d’analyse économique auprès du Premier ministre de 2006 à 2010 et administrateur de Poweo de 2005 à 2009.

Fonctions électives[modifier | modifier le code]

Adjoint au maire UMP du 16e arrondissement de Paris depuis 2008[6], chargé de l’urbanisme et de l’architecture, Grégoire Chertok est depuis 2010 conseiller régional d’Île-de-France[7].

Il est également vice-président de la Fédération de Paris du Parti radical valoisien, dont il est membre du comité exécutif national.

Il est réputé proche de Jean-François Copé[8].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le financement des PME, avec Pierre-Alain de Malleray et Philippe Poullety, la Documentation française, 2009
  • Mieux gouverner l’entreprise, Institut Montaigne, 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]