Gràcia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gracia.
Tour de l'horloge (catalan: Torre del rellotge), connue sous le nom de clocher de Gràcia (Campanar de Gràcia), sur la Plaça de la Vila de Gràcia

Gràcia, ou Vila de Gràcia est une ancienne commune et un quartier de Barcelone.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Gràcia est situé immédiatement au-dessus de l'Eixample, au-dessus de la Vieille Ville (Ciutat Vella).

Principales voies d'accès[modifier | modifier le code]

Vers la mer
Parallèle à la mer

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant de faire partie de Barcelone, et ce jusqu'en 1897, Gràcia était une ville (en catalan, vila) indépendante.

En 1856 eut lieu à Gràcia une rébellion. Les soldats qui furent envoyé pour réprimer les rebelles furent lynchés. En représailles, le double de révolutionnaires furent exécutés[1].

En 1870, un groupe de mères dont les fils avaient été réquisitionnés pour aller combattre dans les colonies d'Afrique du Nord ont manifesté, brûlé les archives de la ville et monté des barricades dans les rues de Gràcia. Le village fut alors bombardé[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

  • 1850-? : Josep Pons i Tarrecli

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

La Festa Major de Gràcia est l'une des festes majors les plus importantes de Barcelone. Elle commence tous les ans le 15 d'août, jour férie en Catalogne. Les rues principales sont décorées avec des objets recyclés pendant toute la durée de la Festa Major, des concerts sont organisés sur toutes les places, des artistes se produisent dans les rues[2], et on peut assister à différentes manifestations traditionnellement associées aux Festes Majors, comme les correfocs ou les exhibitions de castellers.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Écusson de Gràcia comme ville, en usage au moins jusque fin 1897, année de son inclusion à Barcelone.

Personnes liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pompeu Fabra (1868-1948) : grammairien né dans la commune de Gràcia ;
  • Antonio González Batista, dit El Pescaílla (1925-1999) : chanteur et guitariste né dans le quartier de Gràcia ;
  • Montserrat Caballé (1933-) : cantatrice née dans le quartier de Gràcia.

Associations de Gràcia[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b "24 paseos por Barcelona", El pais Aguilar, 2001, 176 p. (ISBN 978-84-03-51059-3)
  2. Guide de la ville de Barcelone - Quartier Gràcia