Goyavier du Chili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ugni (homonymie).

Le goyavier du Chili (Ugni molinae) est un arbuste fruitier (1,80 m) de la famille des myrtacées, endémique et natif du Chili. Son nom vernaculaire espagnol est murta ou murtilla. Le fruit au goût de fraise des bois est utilisé pour la production de l'arôme de fraise.

Il a été nommé en hommage à Juan Ignacio Molina. C'était un des fruits préférés de la reine Victoria.

Description[modifier | modifier le code]

Fleurs du goyavier du Chili.

L'arbuste mesure jusqu'à 2 m de hauteur.

Son feuillage est persistant. Ses feuilles peuvent être utilisées pour faire un substitut de thé[1] et ses graines pour faire un substitut de café[2].

Les fleurs hermaphrodites de couleur blanc rosé ont une forme de cloche.

Les goyaves du Chili, aussi appelées ugnis ou murtillas, sont des petites baies de 5 mm à 15 mm de diamètre, de couleur rouge, et au goût très prononcé de fraise. Étonnement, le fruit est de couleur rouge clair avec des traces blanches par endroit lorsqu'il est mûr et rouge foncé lorsqu'il est encore immature.

Les graines ont un diamètre de 1,5 à 2 mm.

Culture[modifier | modifier le code]

L'espèce est rustique jusque -5°C (Zone USDA 8). Elle préfère les sols acides.

Le goyavier du Chili est sensible au thrips.

Il supporte bien la taille et peut être formé en haie.

Il se multiplie assez facilement par semis (pré-tremper les graines au moins 24 heures dans de l'eau), bouture à talon semi-aoûté ou marcotte.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Au Chili, on utilise le fruit pour faire une liqueur, la Murtado.

L'abondance des fleurs et leur richesse en nectar les rendent attrayantes pour les abeilles, leurs principaux pollinisateurs, qui produisent ainsi un miel à l'arôme distinctif.

Le fruit est commercialisé en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Tasmanie sous les noms respectifs de « New Zealand cranberry " et « Tazziberry » [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kunkel. G. Plants for Human Consumption. Koeltz Scientific Books 1984 ISBN 3-87429-216-9
  2. Facciola. S. Cornucopia - A Source Book of Edible Plants. Kampong Publications 1990 ISBN 0-9628087-0-9
  3. Tazziberry.com

Sur les autres projets Wikimedia :