Gouvernement Hariri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le gouvernement Hariri est un gouvernement d'unité nationale mis en place par le premier ministre libanais Saad Hariri en novembre 2009. Ce gouvernement a été précédé par le Gouvernement Siniora.

En novembre 2009, après cinq mois d’âpres négociations qui suivirent les Élections législatives libanaises de 2009, le premier ministre libanais Saad Hariri a finalement formé un gouvernement d'unité nationale[1]. Quinze ministres ont été choisis par la coalition du 14 mars de Hariri, dix par l'opposition, la dite coalition du 8 mars, et les cinq autres ministres par le Président Michel Sleiman[2]. Cette formule donne au 14 mars la majorité des ministre, tout en empêchant également l'opposition d'obtenir un droit de veto, qui exige 11 ministres. Ainsi, du moins en théorie, les ministres choisis par le président impartial Michel Suleiman ont un impact décisif sur la prise de décision[3].

Portefeuille Ministre Affinité politique
Quota présidentiel
Ministère de l'Intérieur et des Municipalités Ziad Baroud (maronite) Indépendant
Vice-Premier ministre & Ministre de la Défense Elias Murr (grec orthodoxe) Indépendant
Ministre d'État Adnan Kassar (sunnite) Indépendant
Ministre d'État Adnan Hussein (chiite) Indépendant
Ministre d'État Mona Ofeish (grec orthodoxe) Indépendant
Gouvernement (coalition du 14 mars)
Premier ministre Saad Hariri (sunnite) Courant du futur
Ministre de l'Environnement Mohammad Rahhal (sunnite) Courant du futur
Ministre des Finances Raya Haffar al-Hassan (sunnite) Courant du futur
Ministre de l'Éducation Hassan Mneimneh (sunnite) Courant du futur
Ministre d'État Jean Oghassabian (arménien orthodoxe) Courant du futur
Ministre de la Justice Ibrahim Najjar (grec orthodoxe) Forces libanaises
Ministre de la Culture Salim Wardé (grec catholique) Forces libanaises
Ministre de l'Économie et du Commerce Mohammad Safadi (sunnite) Bloc tripolitain
Ministre des Affaires sociales Salim Sayegh (maronite) Phalanges libanaises
Ministre des Travaux publics Ghazi Aridi (druze) Parti socialiste progressiste (Liban)
Ministre des Déplacés Akram Chehayeb (druze) Parti socialiste progressiste (Liban)
Ministre d'État Waël Abou Faour (druze) Parti socialiste progressiste (Liban)
Ministre du Travail Boutros Harb (maronite) 14 Mars (Indépendant)
Ministre d'État Michel Pharaon (grec catholique) 14 Mars (Indépendant)
Ministre de l'Information Tarek Mitri (grec orthodoxe) 14 Mars (Indépendant)
Opposition
Ministre des Télécommunications Charbel Nahas (grec catholique) Courant patriotique libre
Ministère du Tourisme Fadi Abboud (maronite) Courant patriotique libre
Ministre de l'Énergie Gebran Bassil (maronite) Courant patriotique libre
Ministre de l'Industrie Abraham Dedeyan (arménien orthodoxe) Parti Tachnag
Ministre d'État Youssef Saadeh (maronite) Parti Marada
Ministre des Affaires étrangères Ali Shami (chiite) Parti Amal
Ministre des Sports et de la Jeunesse Ali Abdallah (chiite) Parti Amal
Ministre de la Santé Mohammad Khalifé (chiite) Parti Amal
Ministre de l'Agriculture Hussein Hajj Hassan (chiite) Bloc du Hezbollah
Ministre d'État pour la réforme administrative Mohammad Fneich (chiite) Bloc du Hezbollah
Source[1] :,[4]

Après la démission des 10 ministres de l'opposition et du ministre Adnan Sayed Hussein qui représente le président de la république, le mercredi 12 janvier 2010, le gouvernement perd le tiers de ses ministres plus un ministre ce qui, selon la constitution, dissout le gouvernement et devient un gouvernement chargé de gérer les affaires courantes jusqu'à la formation d'un nouveau gouvernement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Lebanon’s national-unity cabinet formed », NOW Lebanon,‎ 2009-11-09 (lire en ligne)
  2. (en) « Lebanon finally forms government », BBC,‎ 2009-11-09 (lire en ligne)
  3. (en) Nada Raad, « Leaders of Lebanon Unveil Deal », Wall Street Journal,‎ 2009-11-10 (lire en ligne)
  4. (en) « Lebanon's New Government », International Foundation for Electoral Systems,‎ 9 novembre 2009 (lire en ligne [PDF])