Goupille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Goupille fendue avant insertion (à droite) et en place.

Une goupille est un cylindre métallique destiné à être sollicité en cisaillement pour des efforts relativement faibles.

La permanence de la liaison est due à l’adhérence entre la goupille et les pièces assemblées.

Lorsque l’assemblage d’un arbre sur un moyeu est soumis à des efforts importants, on utilise la clavette.


Une goupille peut avoir plusieurs fonctions :

  • immobiliser une pièce par rapport à une autre ;
  • positionner une pièce par rapport à une autre (goupille de positionnement) ;
  • servir d'axe ;
  • servir de pièce de sécurité : cisaillement en cas de surcharge.

Types de goupilles[modifier | modifier le code]

Plusieurs types de goupilles sont disponibles :

  • la goupille cylindrique exigeant une bonne tolérance de montage
  • la goupille conique à faible conicité permettant un montage sans grande précision du diamètre
  • la goupille cannelée à trois cannelures longitudinales provoquant un gonflement du métal par refoulement ; au montage, les cannelures se déforment de manière élastique et assure le montage adhérent sans jeu
  • la goupille élastique dite « Mécanindus » laminée à froid et roulée donc fendue longitudinalement
  • la goupille fendue formée d’un fil d’acier demi-rond replié sur lui-même formant une tête qui en facilite l’extraction au démontage
  • la goupille taraudée

Démontage[modifier | modifier le code]

Le chasse-goupille sert au démontage d'une goupille (si le trou est débouchant). Dans le cas d'un trou borgne, c'est une goupille comportant un trou taraudé pour son extraction


Voir aussi[modifier | modifier le code]