Gouffre Anou Ifflis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le gouffre Anou Ifflis est un gouffre qui se situe à Tizi Ouzou dans les montagnes de kabylie Annu n Yiffis ( Le gouffre du Léopard ). Il est un des plus profonds gouffres d'Afrique avec 1 170 mètres de profondeur Présentation du grand gouffres:

Les gouffres Anou Ifflis et Anou Boussouil (-805 m) par leur profondeur importante sont des remarquables regards sur la zone de transfert vertical des eaux souterraines.

Exploré dans une expédition franco-algérienne en 1983.

Localisation:

L'entrée de l'anou Ifflis (D3), se trouve en bordure de la grande dépression de Ras Timédouine, orientée E-W, sous les crêtes de L'Akouker.

Description :

L'entrée s'ouvre à la cote 2 150 m par un passage étroit et vertical entre les blocs.Après une désescalade de quelques mètres pour atteindre le sommet d'un premier passage étroit à forte pente (Le Toboggan). Les premiers mètres de la cavité sont difficiles et encouragent même à faire... demi-tour. Au bas du P90, l'ambiance devient différente, une grande salle d'effondrement offre plusieurs possibilités.

Caractéristique : Ce gouffre est à caractère composite en raison de la conjugaison de phénomènes rencontré dans les autres types de cavités. On observe cependant, un réseau inactif de 0 à -210 m, s'apparentant à un gouffre tectonique légèrement retouché par des écoulements (étroitures, puits failles).

Le P90 et en réalité un grand vide interne du à la décompression du massif et exploité simultanément par la dissolution et les effondrements. -Un réseau inactif de -210 m à -975 m empruntant successivement :

° Une galerie en méandre longue de 300 m (-210 à -300 m), généralement bien calibrée et agrémentée de quelques crans verticaux.Le ruisseau provient des rivières de la crête de L'Akouker.

°Une succession de puits failles de grandes dimensions de -300 m à -800 m. Cette partie ruisseau cascadant. Le morphologie des puits est étroitement liée à la forte détente du massif. Un collecteur apparaissant vers -920 m. Le ruisseau de -210 m rencontre ici un écoulement important de l'ordre de 10l/s à l'étiage qui circule dans un conduit cascadant.

- Caractéristique :

Troncon en méandre, bassins profonds, marmites, ressauts.

Après un P134 et un P32, siphon à -1 159 m.

- Nature des divers remplissage du gouffre :

 - Coulées stalagmitiques fortement érodées (méandre de -250 m)
 - Taches d'argile de type (peau du léopard) sur l'ensemble des parois entre -180 m et -530 m.
 - Abondants dépôts de galets et de sables (méandre de -250 m).

Ces indices indiquent des phases d'écoulements majeurs (érosion mécanique notable) et des mises en charge indiscutables (taches d'argile)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gouffres les plus profonds du monde », National Park Service, U.S. Interior Departement (consulté le 27 août 2009)

Source: CESAME ET CLAN DES Tritons FFS