Gothfrith d'York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gothfrith ou Gudfridr (Ier) d’York (mort le 24 août 895) est un souverain du Royaume viking d'York en Northumbrie de 883 à 895.

Règne[modifier | modifier le code]

Le court règne de Gothfrith sur York est évoqué dans l’Histoire de Saint Cuthbert.

Ce document daté de 995 précise en effet que le Cuthbert de Lindisfarne apparaît à l’abbé Eadred de Carlisle pour lui commander de se rendre au camp de l’armée viking au-delà de la Tyne afin d’y rencontrer un certain Gudfridr Harthacnutsson qui était l’esclave d’une veuve.

Eadred le rachète et l’armée viking décide d’élever en 883 Gudfridr ou Gothfrith à la royauté sur une colline nommé « Oswigesdune » en lui plaçant un bracelet d’or au bras. Gothfrith en retour donne à Saint Cuthbert c'est-à-dire à sa communauté installée à Chester-le–Street, la région comprise entre la Tyne et la Wear. Le nouveau roi et son peuple prêtent en outre un serment de paix et de fidélité sur le corps du saint qui est transporté de Chester-le-Street pour cette occasion[1].

Malgré son caractère légendaire, cet épisode démontre le rapprochement intervenu entre les communautés chrétiennes de Northumbrie et les Danois, ainsi que la reconnaissance par ces derniers des droits et possessions de l’église de Chester-le-Street où la communauté de Lindisfarne avait trouvé refuge[2].

Gothfrith lui-même semble avoir été chrétien, bien que la cérémonie de son intronisation royale telle qu’elle est rapportée soit purement païenne, car à sa mort le 24 août 895[3] il est inhumé dans un monastère de York[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AD 883 selon Siméon de Durham History of the Church of Durham chapitre XXVIII p. 663-665.
  2. (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth and D P Kirby Dark Age Britain p. 147-148.
  3. AD 894 selon Siméon de Durham History of the Chuch of Durham chapitre XXXIX p. 666 ,
  4. (en) Richard A. Fletcher The barbarian conversion: from paganism to Christianity p. 391

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson London 1998 (ISBN 1841190969) « Gothfrith  » p. 460.