Gorilla Glass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Gorilla Glass est un type de verre d'alcali-aluminosilicate, développé et commercialisé par Corning spécifiquement pour le marché des verres d'appareils électroniques portables avec écran tactile ou non. Il se caractérise par sa finesse, sa solidité et sa résistance au rayage. D'après Corning, ce type de verre serait utilisé par plus de 33 grandes marques, équipant plus de 900 modèles, ce qui représenterait plus d'un milliard d'appareils dans le monde[1].

Début 2012, Corning annonce le développement de Gorilla Glass 2, un verre 20 % plus mince que le matériau d'origine tout en offrant la même résistance à la rayure, la même robustesse et une meilleure sensibilité au toucher[2].

Début 2013, le Gorilla Glass 3 propose une « résistance native aux dommages » qui augmente de 40 % sa résistance aux rayures. Le premier terminal doté de ce type de verre est le Samsung Galaxy S4 sorti en avril 2013. En 2014, le verre Gorilla Glass équipe près d'un millier de produits de différentes marques [3]

En novembre 2014, le Gorilla Glass 4 propose une meilleure résistance aux chutes, résistant à 80% des chutes simulées d'une hauteur d'un mètre[4].

Les produits Gorilla Glass sont réputés être moins fragiles en cas de chute que les produits Sapphire utilisés par Apple[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • www.corninggorillaglass.com[1]