Gorgopotamos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 50′ 00″ N 22° 24′ 00″ E / 38.83333, 22.4

Pont de Grogopotamos : état actuel

Gorgopotamos (grec moderne : Γοργοπόταμος) est un village et une ancienne municipalité grecque situé dans le district de Phthiotide. Depuis la réforme de l'administration locale de 2011, Gorgopotamos fait partie de la municipalité de Lamia, dont elle est une entité municipale. Elle est située à 8 km au sud de Lamia et à 34 km au nord de Amphissa. Sa population est en 2001 de 443 habitants pour le village et 4 510 pour l'entité municipale. Son nom vient de la rivière Gorgopotamos qui traverse son territoire. Un parc national, le Mont Œta, se trouvent au sud-ouest. La partie nord de l'entité municipale est située dans la large vallée large du Spercheios.

Le site est célèbre en raison de l'action de sabotage effectuée pendant la Seconde Guerre mondiale par 150 résistants grecs, assistés par un groupe d'officiers du SOE britannique sous la direction de Edmund Charles Wolf Myers. Le groupe fit sauter le viaduc de chemin de fer sur la rivière Gorgopotamos le 25 novembre 1942 dans le cadre de l’opération « Harling ». Le but était de couper la route contrôlée par l'ennemi entre Thessalonique et Athènes. L'explosion détruisit deux des six piles du pont. Dans un acte de représailles, l'occupant allemand exécuta 16 habitants grecs.

Après la Seconde Guerre mondiale et la guerre civile grecque, le viaduc de Gorgopotamos a été partiellement reconstruit, les deux piles en béton étant remplacées par des poutres en acier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :