Gorgier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gorgier
Blason de Gorgier
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Neuchâtel
District Boudry[1]
NPA 2023
N° OFS 6410
Démographie
Population 1 922 hab. (31 décembre 2010)
Densité 137 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 54′ 20″ N 6° 46′ 50″ E / 46.905563, 6.780558 ()46° 54′ 20″ Nord 6° 46′ 50″ Est / 46.905563, 6.780558 ()  
Altitude 932 m (min. : 428 m) (max. : 1 445 m)
Superficie 1 398 ha = 13,98 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Neuchâtel

Voir sur la carte administrative du Canton de Neuchâtel
City locator 14.svg
Gorgier

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Gorgier

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Gorgier
Liens
Site web www.gorgier.ch
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Gorgier est une commune suisse du canton de Neuchâtel, située dans le district de Boudry.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Gorgier s'étend sur une superficie de 13,98 km2[3]. 8,3 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 33,3 % à des surfaces agricoles, 56,2 % à des surfaces boisées et 2,2 % à des surfaces improductives.

La commune fait partie de la Béroche et comprend les localités de Gorgier et de Chez-le-Bart. Elle est limitrophe des communes de Saint-Aubin, Montalchez, Bevaix, Boudry et Noiraigue. Elle borde le lac de Neuchâtel au sud et finit au nord à la Ferme Robert qui se trouve au pied du Creux du Van.

Vue sur le Château de Gorgier dans la verdure

Histoire[modifier | modifier le code]

Chef-lieu d'une seigneurie comprenant La Béroche, Saint-Aubin, Sauges, Fresens et Montalchez, elle bénéficiait à l'origine de l'immédiateté impériale avant d'être soumise aux maisons de Vaud et de Neuchâtel.

Article détaillé : Liste des seigneurs de Vaumarcus.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Gorgier possède 1 922 habitants fin 2010[2]. Sa densité de population atteint 137,5 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Gorgier entre 1850 et 2008[4] :

Centre pénitentiaire[modifier | modifier le code]

Depuis 1994 Gorgier accueille l'établissement d'exécution des peine fermé (EEP) dit de Bellevue. C'est une prison de 54 places dont la moitié en cellules individuelles. Le travail, obligatoire pour les prisonniers, s'effectue dans divers ateliers : cuisine, conditionnement, menuiserie, cosmétique, horlogerie, peinture, intendance, entretien et contrôle qualité. Les prisonniers disposent de 150 minutes de loisirs par jour qu'il peuvent utiliser en salle de sport, sur le terrain de football ou de basket-ball, ou encore en cour de promenade.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Gorgier[5], bâti par Claude de Neuchâtel-vaumarcus, fils de Lancelot de Neuchâtel-Vaumarcus, à l'emplacement de l'ancienne Tour-de-Gorgier abandonnée depuis un siècle.
  • L'ancien lavoir
  • Les menhirs
  • Le pavillon des bains
  • L'hôtel des Tilleuls, construit au XIXe siècle

Références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  2. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  3. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  5. Le château de Gorgier sur swisscastles.ch

Sur les autres projets Wikimedia :