Gordon Getty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter Gordon Getty (né le 20 décembre 1934) est le quatrième enfant de Jean Paul Getty, un magnat américain du pétrole. Sa mère, Ann Rork, était la troisième femme de son père[1]. À la mort de ce dernier, en 1976, Gordon a pris le contrôle de sa société valant 2 milliards de dollars américains. Selon le Forbes 400, la valeur nette atteignait, en septembre 2008, 2,5 milliards de dollars, mettant Gordon à la 163e place sur la liste des Américains les plus riches.

Toujours selon Forbes, il atteint, en novembre 2009, le 334e rang des hommes les plus riches de la planète avec une fortune estimée à 2 milliards de dollars[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Getty a passé son enfance à San Francisco, en Californie, et a suivi les cours du Collège Saint-Ignace[3], et il a obtenu un BA en musique au Conservatoire de Musique de San Francisco. Il a épousé Ann Gilbert à Las Vegas, Nevada, le jour de Noël 1964. Un témoin du mariage était William Newsom, ami de longue date de Gordon, et père de Gavin Newsom.

Il est entré dans l'entreprise pétrolière pour complaire à son père mais a fini par vendre la Getty Oil familiale à Texaco en 1986 pour 10 milliards de dollars américains. On évalue son actif net actuel à 2,2 milliards de dollars, ce qui le met à la 116ème place parmi les personnes les plus riches des États-Unis. Getty a aidé à financer le PlumpJack Group, entreprise de Gavin Newsom, qui comprend cinq restaurants, une exploitation vinicole de la Napa Valley, un hôtel et une villégiature de la Squaw Valley, ainsi que deux magasins de vente de vêtements au détail. Gordon Getty a été le principal investisseur dans 10 entreprises de Newsom sur 11.

Getty est dans son pays un des principaux investisseurs en capital-risque et un des principaux philanthropes. En 2002, il a donné 3 millions de dollars à la Ann et Gordon Getty Foundation, une organisation charitable. Bien que républicain, il est un des principaux collecteurs de fonds pour les candidats du Parti démocrate sur les plans local et national, et il a contribué aux campagnes de Nancy Pelosi, Willie Brown, Gavin Newsom, et John Kerry.

Parmi toutes ses activités, Getty est un compositeur de musique classique, auteur entre autres de l'opéra Plump Jack, de Joan and the Bells, et d'une série d'œuvres chorales. Souhaitant devenir chanteur d'opéra, Getty a étudié au milieu des années 1970 sous la direction de Louise Caselotti, une mezzo-soprano qui avait été professeur de chant de Maria Callas (1946-47). Lui et sa femme ont subventionné les beaux-arts, en soutenant en particulier les productions de l'Opéra de San Francisco[4].

En 2002, Getty a fondé Reflow, une entreprise qui achète temporairement des parts dans des fonds communs de placement

Vie privée[modifier | modifier le code]

Gordon Getty a reconnu une relation amoureuse longue de 14 ans avec une femme de Los Angeles, Cynthia Beck. Il a également reconnu qu'elle lui avait donné trois enfants illégitimes. En 1999, Cynthia Beck l'a poursuivi en justice pour que ses enfants fussent admis à la succession de Getty[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter Byrne, « Bringing Up Baby Gavin », SF Weekly,‎ 2 avril 2003 (lire en ligne)
  2. « #334 Gordon Getty », sur http://www.forbes.com,‎ 3 novembre 2009 (consulté le 16 décembre 2009)
  3. Le St Ignatius College préparatory est un établissement secondaire et non un établissement supérieur comme la plupart des « colleges » dans les pays anglo-saxons
  4. San Francisco Chronicle
  5. (en) Stacy Finz; Jaxon Van Derbeken, « Getty's Secret Double Life », The San Francisco Chronicle,‎ 21 août 1999 (consulté le 3 septembre 2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]