Gonzalo Guerrero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guerrero (homonymie).
Estatua en bronce referente a Gonzalo Guerrero y al Mestizaje, Akumal, Quintana Roo, México.
Statue de Gonzalo Guerrero à Akumal (Quitana Roo, Mexique)

Gonzalo Guerrero (° vers1470 - †1536), connu comme Le Renégat (El Renegado) par ses compatriotes espagnols pendant qu'au Mexique c'est le Père du métissage (Padre del Mestizaje); appelé aussi Gonzalo Marinero (Gonzalve le marin), Gonzalo de Aroca et Gonzalo de Aroza.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gonzalo Guerrero est l'un des deux Castillans naufragés que Hernán Cortés rencontre lors de son expédition sur la péninsule du Yucatan.

Il est le symbole pour certains de l'indianisation extrême et pour la plupart des historiens du métissage.

Victime, tout comme Geronimo de Aguilar, d'un naufrage en 1511, il parvient à s'intégrer dans une tribu indienne.

Retrouvé par Cortès en 1519, Gonzalo était marié et père, tatoué, le visage peint, les oreilles percées ; il refuse de réintégrer la vie européenne. Il est accusé d'avoir fait échouer la première expédition envoyée au Mexique (celle de Hernandez de Cordoba en 1517). En effet, les Indiens de Campeche avaient (mal) accueilli les envahisseurs castillans au cri surprenant de "Castilan, Castilan !"