Goniobranchus gleniei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Goniobranchus gleniei est une espèce de nudibranche du genre Goniobranchus[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans la zone tropicale de l'océan Indien, des côtes orientales de l'Afrique au Sri Lanka.

Habitat[modifier | modifier le code]

Son habitat est la zone récifale externe sur les sommets ou sur les pentes jusqu'à la zone des 30 m de profondeur.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce peut mesurer plus de 5 cm.

Le corps de cet animal peut être décrit en deux parties distinctes, le pied et le manteau.

Le pied est étiré et quasiment recouvert par les bords du large manteau, il est de teinte blanc-crème légèrement nacrée.

La livrée du manteau se compose d'une zone centrale englobant les rhinophores et le bouquet branchial, ses bords sont festonnés et surlignés d'un trait continu dans les tons noirs à pourpre. L'intérieur de cette zone centrale est brun-orange, des motifs noirs à pourpres dont la taille et la densité varie d'un individu à l'autre dessinent une sorte de motif camouflé.

La bordure extérieure du manteau est de la même couleur que le pied soit en général blanc-crème légèrement nacrée.

Les rhinophores lamellés sont contractiles leur base est blanche et leur partie apicale est d'aspect doré. Le bouquet branchial est de teinte identique aux rhinophores sauf qu'ils sont rétractiles.

L’extrême bord de la jupe du manteau peut aussi comporter un fin trait pourpre.

Lorsque l'animal se déplace, il active les bords de la jupe de son manteau en un mouvement ondulé.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Ce nudibranche est benthique et diurne, se déplace à vue sans crainte d'être pris pour une proie de par la présence de glandes défensives réparties dans les tissus du corps.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Goniobranchus gleniei se nourrit principalement, d'après les observations actuelles, d'éponges.

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.L. Beesley, G.J.B. Ross et A. Wells, Mollusca-The southern synthesis, vol.5,‎ 1998 (ISBN 0-643-05756-0)
  • David Behrens, Nudibranch behaviour,‎ 2005 (ISBN 978-1878348418)
  • Gary Cobb et Richard Willan, Undersea jewels- a colour guide to nudibranchs,‎ 2006 (ISBN 0642568472)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bouchet P. & Rocroi J.-P. (Ed.); Frýda J., Hausdorf B., Ponder W., Valdes A. & Warén A. 2005. Classification and nomenclator of gastropod families. Malacologia: International Journal of Malacology, 47(1-2). ConchBooks: Hackenheim, Germany.