Gong est mort, vive Gong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gong est mort, vive Gong

Album de Gong
Sortie 1977
Enregistré Hippodrome de Paris, 28 Mai 1977
Durée 76:00
Genre Rock psychédélique
Label Tapioca

Albums de Gong

Gong est mort, vive Gong est un album live de Gong. C'est un double album enregistré le 28 mai 1977 à l'hippodrome de paris et sorti chez Tapioca la même année.

Ce concert est la réunion de la formation de la période psychédélique du Gong, celle de la radio gnome invisible trilogie. Il voit le retour occasionnel de Daevid Allen, Gilli Smyth, et Steve Hillage qui avaient quitté le groupe en 1974 et 1975.

Au cours de ce festival marathon de 24 heures, le groupe a joué l’intégralité de ses 4 albums phares : Camembert Electrique, Flying Teapot, Angel's Egg et You. Certains morceaux sont en version rallongées, d'autre sont incomplets ou rebaptisés. Le disque ne représente que moins de la moitié de ce que Gong a joué ce soir là.

Titres[modifier | modifier le code]

Face 1[modifier | modifier le code]

  1. Can't Kill Me (Daevid Allen) – 7:53
  2. I've Been Stoned Before (Allen) / "Mister Long Shanks" (Allen) / "O Mother" (Allen) – 6:39
  3. "Radio Gnome Invisible" (Allen) – 2:39

Face 2[modifier | modifier le code]

  1. Zero the Hero and the Witch's Spell (Allen, Christian Tritsch) – 10:04
  2. "Flute Salad" (Didier Malherbe) / "Oily Way" (Allen, Malherbe) / "Outer Temple" (Tim Blake, Steve Hillage) – 10:09

Face 3[modifier | modifier le code]

  1. Inner Temple (Zero Meets the Octave Doctor) (Allen, Malherbe) – 6:01
  2. IAO Chant and Master Builder (C.O.I.T.) – 7:05
  3. "Sprinkling of Clouds" (C.O.I.T.) – 4:50

face 4[modifier | modifier le code]

  1. "From the Isle Of Every Where to the End of the Story of Zero the Hero" (C.O.I.T.) – 12:14
  2. "You Never Blow Your Trip For Ever" (C.O.I.T.) – 8:26

Musiciens[modifier | modifier le code]

crédits[modifier | modifier le code]

  • Andy Scott – ingénieur
  • Daevid Allen, Christian Gence – mix au Studio Izason, Paris
  • Venux De Luxe – son live
  • Daevid Allen – dessin de pochette