Gollango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gollango
Pays Éthiopie
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 gwd
IETF gwd[1]

Le gollango est une langue afro-asiatique de la branche des langues couchitiques parlée dans la province de Gamu Gofa, dans le Sud de l'Éthiopie[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le gollango est un des dialectes du continuum linguistique dullay classé parmi les langues couchitiques orientales. Pour Amborn et Sasse, il est particulièrement proche du gawwada[3]. Le dullay a longtemps été appelé « wérizoïde » et constitue un sous-groupe dans l'ensemble couchitique oriental[4].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux montrent la phonologie du gollango: les consonnes[5] et les voyelles[6].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ii [] u [u] uu []
Moyenne e [e] ee [] o [o] oo []
Ouverte a [a] aa []

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Alvéol. Dorsales Glottales Pharyng.
Palatales Vélaires Uvulaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] q [q] ʔ [ʔ] ʕ [ʕ]
Éjectives t’ [t’] k’ [k’]
Implosives ɓ [ɓ] ɗ [ɗ] ɠ [ɠ]
Fricative f [f] s [s] š [ʃ] h [h] ɦ [ɦ]
Nasale m [m] n [n] ny [ɲ]
roulée r [r]
liquide l [l]
Semi-voyelle w [w] y [j]

Le gollango compte aussi des phonèmes marginaux, tels que [c] et [c’], qui se rencontrent surtout dans des emprunts[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées generique.
  2. Amborn et al., 1980, p. 9.
  3. Ethnologue.com le liste avec le gawwada (en).
  4. Amborn et al., 1980, p. 64.
  5. a et b Amborn et al., 1980, p. 73.
  6. Amborn et al., 1980, p. 72.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (de) Amborn, Hermann, Günter Minker et Hans-Jürgen Sasse, Das Dullay: Materialen zu einer ostkuschitischen Sprachgruppe, Kölner Beiträge zur Afrikanisitik, Band 6, Cologne, Dietrich Reimer Verlag, 1980, ISBN 3-496-00105-4

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]