Goliath (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goliath.
Goliath
Auteur Scott Westerfeld
Genre Steampunk
Fiction historique
Version originale
Titre original Goliath
Éditeur original Simon Pulse
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 20 septembre 2011
ISBN original 978-1-416-97177-1
Version française
Traducteur Guillaume Fournier
Lieu de parution Paris
Éditeur Pocket Jeunesse
Date de parution 20 septembre 2012
Type de média Livre papier
Dessinateur Keith Thompson
Couverture Evan Schwartz
Nombre de pages 544
ISBN 978-2-266-19418-1
Série Trilogie Léviathan
Chronologie
Précédent Béhémoth

Goliath (titre original : Goliath), publié en 2011 et traduit en France en 2012, est un roman de science-fiction, plus précisément d'uchronie, écrit par Scott Westerfeld. Dernier tome de la trilogie Léviathan, il a été, tout comme les deux premiers tomes, traduit de l'anglais américain par Guillaume Fournier[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Goliath continue dans le style d'histoire alternative du premier tome de Léviathan. En 1914, les pays darwinistes comme la Grande-Bretagne, la France et la Russie menacent de déclencher une guerre mondiale avec les pays Clankers comme l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie. Alex et Deryn sont de retour sur le Léviathan. Mais le vaisseau doit faire un détour imprévu pour récupérer un visiteur du nom de Tesla en lien avec Nikola Tesla, un ingénieur serbe. Or, dans ce cas, Tesla est un inventeur russe qui a créé une machine destructrice.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]