Goldriesling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir riesling.
Goldriesling B
Goldriesling
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le goldriesling est un cépage de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le goldriesling est une obtention de Chrétien Oberlin vers 1880 en croisant Riesling x Muscat précoce de Saumur dans les installations de l'Institut Viticole Oberlin à Colmar en Alsace. Le cépage fait partie de la liste des classements de cépages pour la production de vin suivant l’Article 20 du règlement (CE) no 1227/200.

Le cépage est classé autorisé en Alsace mais le goldriesling est surtout connu en Allemagne dans la région de la Saxe (11 hectares) près de Dresde.

Le goldriesling a servi de géniteur des cépages Lucie Kuhlmann, Léon Millot, Maréchal Foch, Maréchal Joffre, Pinard, Etoile I, Etoile II et Triomphe d'Alsace.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le goldriesling est connu sous les noms Gelbriesling, Goldmuskat, Franzosentraube, Riesling doré, Risling Khativ et Risling Zolotistyi.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 978-2-01-236331-1)
  • Walter Hillebrand, Heinz Lott und Franz Pfaff, Taschenbuch der Rebsorten, Fachverlag Fraund, Mainz 13. Auflage 2003 (ISBN 978-3-921156-53-7)