GoldWave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GoldWave
Image illustrative de l'article GoldWave
Logo

GW èbauche.png
Interface de GW 5.68

Développeur GoldWave Inc.
Première version 28 avril 1993[1]
Dernière version 6.05 bêta[2] (19 mai 2014)
État du projet En développement actif
Environnement Microsoft Windows
Langue Anglais et français depuis 31 octobre 2013
Type Éditeur audio
Licence propriétaire
Site web goldwave.com
Logo de GW
Logo de GW
Logo de GW

GoldWave est un logiciel de montage numérique audio, un éditeur audio populaire et commercial pour la manipulation des sons numériques, audio multipistes/vidéo et logiciel de mixage (Multiquence & VideoMeld), pour des systèmes informatiques personnels.

Histoire[modifier | modifier le code]

"GoldWave Inc" est nommée en 2001 après l’édition de "GoldWave Digital Audio" qui a été commercialisée en avril 1993. Le logiciel a continué de s’améliorer au cours des 20 dernières années et est considéré actuellement comme l’un des meilleurs de sa catégorie.[réf. nécessaire] "GoldWave" est un logiciel réalisé à l’origine par Chris Craig (Canada) à partir d’une idée de Freeware (ScopeTrax 1992). "GoldWave Audio Digital" devient, à partir de 2001, "GoldWave Inc". "GoldWave" permet de créer, d’éditer, de traiter, de modifier, de scinder, d'assembler, de convertir des sons numériques. Chris CRAIG a donné son autorisation de publier en langue française et à partir de son logiciel, un tutoriel à l'usage des francophones " GoldWave 2013"

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

"GoldWave" peut capturer les sons venant de l’entrée ligne de votre carte-son. Il est possible d’enregistrer des sons issus de cassettes à bandes magnétiques ou de disques vinyles avec des appareils connectés sur cette entrée. "GoldWave" capture également tous les sons qui transitent par l’ordinateur par l’entrée Mixage Stéréo, webradio, web-télévision, bandes-son des pages internet, bandes-annonces vidéo, diffusions en streaming (courant continu), bruitages de jeux vidéo, conversation téléphonique, etc…. Votre propre voix sera enregistrée avec un micro branché sur l’entrée Microphone et sera sauvegardée parmi l’un des multiples formats d’exportation.

Ce logiciel est caractérisé par : un "Direct-To-Disk" permettant d’enregistrer et de traiter des sons de plusieurs minutes ou de plusieurs heures (autant que le disque dur peut en contenir); des effets de traitement simples et efficaces (modification d’enveloppe et de fréquence, Doppler notamment) ; son éditeur de fonctions mathématiques permettant de générer des sons (fonction générateur) ou de les traiter (les fonctions mathématiques peuvent s’appliquer à des objets Waves) et d’appliquer ses traitements spéciaux : Echo/Réverbération, Transposition, Flanger, Mécanisation, etc… Pour l’extensibilité maximale, plusieurs interfaces de module d’extension sont acceptées pour des formats de fichier, des interfaces personnelles et des effets divers.

Description[modifier | modifier le code]

"GoldWave" dispose d'une panoplie de fonctions groupées qui définissent le programme :

Versions antérieures et compatibilité actuelle[modifier | modifier le code]

"GoldWave" est développé en langue anglaise pour tous les systèmes d'exploitation Windows. Bien que "GoldWave" fonctionne sous Windows 98SE et les versions antérieures, le logiciel est parfois inutilisable sur ces systèmes. La version 4.26 fonctionne toujours sur les plateformes actuelles et permet un apprentissage facile aux non-initiés. Le programme nécessite au minimum un microprocesseur Pentium III cadencé à 700 MHz équipé de DirectX 8, désormais nécessaires à la configuration minimale requise par rapport au Pentium II cadencé à 300 MHz équipé de DirectX 5 requis par les versions précédentes. La version 5.69 sera, d'après l'éditeur, la dernière version en mode 32 bits et les exigences systèmes minimales augmenteront pour les versions 6.00.

Notes importantes[modifier | modifier le code]

  • "GoldWave" a été utilisé pour l'analyse de l'enregistrement historique de l'alunissage, tel que rapporté par la "BBC" et le "Houston Chronicle". Il a été mentionné par son nom dans l'épisode pilote de la série télévisée "Supernatural".
  • La Garde côtière américaine a utilisé "GoldWave" pour nettoyer ses appels radio et ses enregistrements concernant l'évaluation du personnel (ON SCENE The Journal of U.S. Coast Guard Search and Rescue, Spring 2003).
  • La marine américaine utilise "GoldWave" pour ses podcasts (baladodiffusions).
  • "GoldWave" a été utilisé pour établir le mot manquant de la phrase célèbre de l'astronaute Neil Armstrong quand il a débarqué sur la Lune. (Un petit pas pour l'homme mais un pas de géant pour l'humanité).
  • Adam Young (Aka Owl City) a utilisé "GoldWave" pour enregistrer toutes ses voix sur ses grands labels "First album" & "Ocean Eyes".
  • "GoldWave" est toujours utilisé dans de grandes universités américaines pour des études de mesures acoustiques de certains domaines : la neuropsychologie, la bioacoustique, l’analyse sismique et les moteurs d’identification des animaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Audacity, logiciel équivalent en noyau libre, doté d'une interface partiellement francisée mais avec un fichier d'aide en langue anglaise uniquement.
  • Edilivre.fr a accepté de publier (2013) un tutoriel pour les francophones concernant "GoldWave" & "Multiquence". Voir la page Facebook "GoldWave pour les nuls" pour infos.
  • Des jeunes musiciens-chanteurs, originaires de Normandie ont choisi le nom de "Goldwave" pour se représenter sur la scène publique.
  • 2013 verra le jour d'un tutoriel "GoldWave 2013" pour les francophones, édité par édilivre.fr et rédigé par Daniel Alain de Roeck & Joëlle Chevalier pour l'apprentissage autodidactique.
  • 2014 verra le jour d'un tutoriel "GoldWave" en version 6.00 (surround: 3.1; 5.1;7.1 et "VideoMeld" qui remplacera "Multiquence" pour le mastering audio-vidéo multipistes.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]