Godfraid mac Amlaib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Godfraid mac Amlaib (mort 1075) roi de Dublin de 1072 à 1075.

Biographie[modifier | modifier le code]

« Gofraid mac Amlain meic Ragnaill » était apparenté aux anciens rois scandinaves de Dublin. Jean Renaud estime que malgré son nom il était en réalité un fils de Sigtryggr, le fils de Rognvald tué en 980 et lui-même fils d'Olaf Kvaran et qu'il régnait également sur les Hébrides[1].

Godfraid s'empare du trône après les disparitions successives de Murchad mac Diarmata en 1070 et de son père Diarmait mac Mail na mBo en 1072, rois de Leinster qui avaient étendu leurs autorité sur Dublin et l'Ile de Man.Il doit toutefois reconnaitre l'autorité de l'Ard ri Erenn Toirdhealbhach mac Taidgh Ua Briain[2].

En 1073 un certain « Sitriuc mac Amlainn » qui était vraisemblablement son frère et « deux petits-fils de Brian "Boru" (?) » sont tués lors d'une incursion sur l'Ile de Man où devait régner à cette époque Fingal Godfredson[3]. Cet épisode semble confirmer les liens de parenté et les alliances noués entre les héritiers des scandinaves de Dublin et les O'Brien rois de Munster

La mort de Gofraid mac Amlaib est relevée en 1075 par les annalistes irlandais[4] qui nous précisent que le trône fut occupé ensuite par Muirchertach Mór mac Toirdhleabhach Ua Briain qui était sans doute aussi son parent[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Renaud Les Vikings et les Celtes page 45
  2. Annales de Inisfallen: AI 1072
  3. Annales d'Ulster: AU 1073.5
  4. Annales d'Ulster: AU 1075.1 & Chronicon Scotorum: SC 1075, Annales de Tigernach : AT 1075
  5. Annales de Inisfallen: AI 1075.4

Bibliographie[modifier | modifier le code]